Articles dans
le temps
Approvisionnement énergétique: tout faire pour rester indépendant
26.04.2006

Approvisionnement énergétique: tout faire pour rester indépendant

La Suisse doit faire tout ce qui est en son pouvoir pour produire suffisamment d'énergie à un coût avantageux afin de rester indépendant de l'étranger. L'argent des contribuables doit être investi...

(UDC) La Suisse doit faire tout ce qui est en son pouvoir pour produire suffisamment d'énergie à un coût avantageux afin de rester indépendant de l'étranger. L'argent des contribuables doit être investi là où il rapporte le plus d'énergie, à savoir dans l'optimisation de la force hydraulique, dans des nouvelles ressources énergétiques encore peu connues ainsi que dans l'énergie nucléaire. Un approvisionnement énergétique sûr et indépendant est essentiel à l'économie et à l'espace vital suisses.

20 ans après l'accident nucléaire de Tchernobyl nous constatons que l'énergie nucléaire a fait ses preuves en Suisse. Le nucléaire constitue toujours le mode de production énergétique le plus propre, sans effet sur le climat, sans émission de CO2 et sans atteinte architecturale massive au paysage comme c'est le cas pour les usines hydrauliques ou éoliennes. L'énergie nucléaire nous assure une large indépendance de l'étranger en matière d'électricité.

Le prix du pétrole augmente. Cette hausse n'est pas seulement due à l'augmentation de la demande et aux tensions politiques, mais aussi à la raréfaction progressive de cette ressource naturelle. Ce développement accélérera la croissance de la consommation d'électricité dans les années à venir. C'est aussi une chance de réduire notre dépendance du pétrole - à condition de savoir éviter le risque de se placer dans de nouvelles dépendances. Pour cette raison, l'UDC s'oppose aux idées de voir la Suisse réaliser des centrales éolienne en Mer du Nord ou des centrales solaires en Espagne. Produire son électricité à l'étranger, c'est se mettre dans la dépendance de l'étranger. Une grande prudence s'impose aussi à l'égard des centrales au gaz, car tant les émissions ce ces usines que les fuites dans les conduites amenant le gaz jusqu'en Suisse renforcent l'effet de serre.

La Suisse doit conserver dans son propre pays la production énergétique ainsi que le stockage final des déchets nucléaires. Ce n'est que de cette manière qu'elle peut, par ses propres lois, garantir la sécurité des installations et influencer directement leur exploitation. Le développement du marché pétrolier, l'augmentation rapide de la consommation d'électricité, mais aussi des considérations politiques et le respect de l'environnement doivent nous inciter à réfléchir à moyen terme au remplacement des centrales nucléaires existantes.

Berne, 26 avril 2006

26.04.2006

Approvisionnement énergétique: tout faire pour rester indépendant

La Suisse doit faire tout ce qui est en son pouvoir pour produire suffisamment d'énergie à un coût avantageux afin de rester indépendant de l'étranger. L'argent des contribuables doit être investi...

(UDC) La Suisse doit faire tout ce qui est en son pouvoir pour produire suffisamment d'énergie à un coût avantageux afin de rester indépendant de l'étranger. L'argent des contribuables doit être investi là où il rapporte le plus d'énergie, à savoir dans l'optimisation de la force hydraulique, dans des nouvelles ressources énergétiques encore peu connues ainsi que dans l'énergie nucléaire. Un approvisionnement énergétique sûr et indépendant est essentiel à l'économie et à l'espace vital suisses.

20 ans après l'accident nucléaire de Tchernobyl nous constatons que l'énergie nucléaire a fait ses preuves en Suisse. Le nucléaire constitue toujours le mode de production énergétique le plus propre, sans effet sur le climat, sans émission de CO2 et sans atteinte architecturale massive au paysage comme c'est le cas pour les usines hydrauliques ou éoliennes. L'énergie nucléaire nous assure une large indépendance de l'étranger en matière d'électricité.

Le prix du pétrole augmente. Cette hausse n'est pas seulement due à l'augmentation de la demande et aux tensions politiques, mais aussi à la raréfaction progressive de cette ressource naturelle. Ce développement accélérera la croissance de la consommation d'électricité dans les années à venir. C'est aussi une chance de réduire notre dépendance du pétrole - à condition de savoir éviter le risque de se placer dans de nouvelles dépendances. Pour cette raison, l'UDC s'oppose aux idées de voir la Suisse réaliser des centrales éolienne en Mer du Nord ou des centrales solaires en Espagne. Produire son électricité à l'étranger, c'est se mettre dans la dépendance de l'étranger. Une grande prudence s'impose aussi à l'égard des centrales au gaz, car tant les émissions ce ces usines que les fuites dans les conduites amenant le gaz jusqu'en Suisse renforcent l'effet de serre.

La Suisse doit conserver dans son propre pays la production énergétique ainsi que le stockage final des déchets nucléaires. Ce n'est que de cette manière qu'elle peut, par ses propres lois, garantir la sécurité des installations et influencer directement leur exploitation. Le développement du marché pétrolier, l'augmentation rapide de la consommation d'électricité, mais aussi des considérations politiques et le respect de l'environnement doivent nous inciter à réfléchir à moyen terme au remplacement des centrales nucléaires existantes.

Berne, 26 avril 2006