Articles dans
le temps
Article de la Weltwoche sur Bruno Zuppiger
07.12.2011

Article de la Weltwoche sur Bruno Zuppiger

L'hebdomadaire "Weltwoche" publiera le 8 décembre un article sur le conseiller national Bruno Zuppiger en rapport avec une exécution de dernières volontés qui remonte à plusieurs années...

L'hebdomadaire "Weltwoche" publiera le 8 décembre un article sur le conseiller national Bruno Zuppiger en rapport avec une exécution de dernières volontés qui remonte à plusieurs années.

L'UDC se prononce comme suit sur cette affaire:
La direction de l'UDC a été informée sur cette affaire avant la nomination. Elle a procédé par la suite a des recherches pour connaître la vérité des faits. Cette affaire est close depuis quelque temps déjà. Tout a été réglé sans que des tiers n'aient subi le moindre dommage. Les parties impliquées ont convenu de garder le silence.

Ce qui compte pour la direction de l'UDC, c'est que Bruno Zuppiger ait mis en ordre cette affaire. Elle n'avait donc aucune raison de remettre en question cette nomination.

Pour l'UDC, il s'agit donc d'une affaire réglée.

07.12.2011

Article de la Weltwoche sur Bruno Zuppiger

L'hebdomadaire "Weltwoche" publiera le 8 décembre un article sur le conseiller national Bruno Zuppiger en rapport avec une exécution de dernières volontés qui remonte à plusieurs années...

L'hebdomadaire "Weltwoche" publiera le 8 décembre un article sur le conseiller national Bruno Zuppiger en rapport avec une exécution de dernières volontés qui remonte à plusieurs années.

L'UDC se prononce comme suit sur cette affaire:
La direction de l'UDC a été informée sur cette affaire avant la nomination. Elle a procédé par la suite a des recherches pour connaître la vérité des faits. Cette affaire est close depuis quelque temps déjà. Tout a été réglé sans que des tiers n'aient subi le moindre dommage. Les parties impliquées ont convenu de garder le silence.

Ce qui compte pour la direction de l'UDC, c'est que Bruno Zuppiger ait mis en ordre cette affaire. Elle n'avait donc aucune raison de remettre en question cette nomination.

Pour l'UDC, il s'agit donc d'une affaire réglée.