Articles dans
le temps
Attaque frontale contre les jeunes familles et les classes moyennes
13.03.2012

Attaque frontale contre les jeunes familles et les classes moyennes

Selon divers articles parus dans la presse d'aujourd'hui, un groupe de travail du Département fédéral des finances dirigé par Eveline Widmer-Schlumpf, présidente de la Confédération, propose de...

Selon divers articles parus dans la presse d'aujourd'hui, un groupe de travail du Département fédéral des finances dirigé par Eveline Widmer-Schlumpf, présidente de la Confédération, propose de supprimer la possibilité de déduire du revenu fiscal les intérêts sur les dettes et notamment les intérêts hypothécaires. Cette proposition est dans la droite ligne d'autres idées d'inspiration socialiste, donc hostiles à la propriété privée. Cette politique frappe surtout les classes moyennes et les jeunes familles. Le Département fédéral de l'intérieur n'est pas en reste, lui qui propose dans un rapport de restreindre le recours au capital de prévoyance vieillesse pour acheter un logement. Cela n'a pas empêché le Conseil fédéral de saper l'épargne-logement en argumentant qu'il était possible de prélever à l'avance le capital du 2e pilier pour acquérir une habitation. La facture de ces manœuvres visant à mettre sous tutelle les citoyens sera toujours payée par les mêmes.

Les tentatives de l'Etat de mettre sous tutelle les citoyens et le minage de la responsabilité individuelle atteignent de nouveaux sommets. Qui plus est, ces agissements grotesques sont de plus en plus ciblés sur les classes moyennes et les jeunes familles. Les gens sont empêchés d'utiliser leur propre fortune comme ils l'entendent et de se constituer une propriété durable. Cette politique viole les principes qui ont fait le succès de la Suisse, c'est-à-dire ceux d'un modèle de société et d'Etat libéral.

L'UDC se bat avec détermination contre ce minage public de la propriété privée et de la responsabilité individuelle. La hausse des impôts, la suppression de déductions fiscales, de même que les atteintes à la sphère privée et à la propriété individuelle nuisent aux classes moyennes et enlèvent les perspectives d'avenir aux jeunes familles. L'UDC refuse cette politique et se battra contre ces idées nuisibles avancées par les départements des finances et de l'intérieur.

13.03.2012

Attaque frontale contre les jeunes familles et les classes moyennes

Selon divers articles parus dans la presse d'aujourd'hui, un groupe de travail du Département fédéral des finances dirigé par Eveline Widmer-Schlumpf, présidente de la Confédération, propose de...

Selon divers articles parus dans la presse d'aujourd'hui, un groupe de travail du Département fédéral des finances dirigé par Eveline Widmer-Schlumpf, présidente de la Confédération, propose de supprimer la possibilité de déduire du revenu fiscal les intérêts sur les dettes et notamment les intérêts hypothécaires. Cette proposition est dans la droite ligne d'autres idées d'inspiration socialiste, donc hostiles à la propriété privée. Cette politique frappe surtout les classes moyennes et les jeunes familles. Le Département fédéral de l'intérieur n'est pas en reste, lui qui propose dans un rapport de restreindre le recours au capital de prévoyance vieillesse pour acheter un logement. Cela n'a pas empêché le Conseil fédéral de saper l'épargne-logement en argumentant qu'il était possible de prélever à l'avance le capital du 2e pilier pour acquérir une habitation. La facture de ces manœuvres visant à mettre sous tutelle les citoyens sera toujours payée par les mêmes.

Les tentatives de l'Etat de mettre sous tutelle les citoyens et le minage de la responsabilité individuelle atteignent de nouveaux sommets. Qui plus est, ces agissements grotesques sont de plus en plus ciblés sur les classes moyennes et les jeunes familles. Les gens sont empêchés d'utiliser leur propre fortune comme ils l'entendent et de se constituer une propriété durable. Cette politique viole les principes qui ont fait le succès de la Suisse, c'est-à-dire ceux d'un modèle de société et d'Etat libéral.

L'UDC se bat avec détermination contre ce minage public de la propriété privée et de la responsabilité individuelle. La hausse des impôts, la suppression de déductions fiscales, de même que les atteintes à la sphère privée et à la propriété individuelle nuisent aux classes moyennes et enlèvent les perspectives d'avenir aux jeunes familles. L'UDC refuse cette politique et se battra contre ces idées nuisibles avancées par les départements des finances et de l'intérieur.