Articles dans
le temps
Comité central de l'UDC Suisse: oui au renforcement des droits populaires en politique étrangÈre
04.05.2012

Comité central de l'UDC Suisse: oui au renforcement des droits populaires en politique étrangÈre

Les organes directeurs de l'UDC Suisse (direction du parti, Comité directeur, Comité central) se sont réunis aujourd'hui à Böttstein/AG. Le Comité central recommande à l'assemblée des délégués de...

Les organes directeurs de l'UDC Suisse (direction du parti, Comité directeur, Comité central) se sont réunis aujourd'hui à Böttstein/AG. Le Comité central recommande à l'assemblée des délégués de demain samedi d'élire tous les candidats proposés. Dans la perspective des votations fédérales du 17 juin 2012, le Comité central invite les délégués à recommander au peuple de voter OUI aux initiatives sur les traités d'Etat et pour l'épargne-logement et NON au projet "managed care" (réseaux de soins).

L'initiative populaire "Traités d'Etat - la parole au peuple!" renforce notablement le droit de participation du peuple et des cantons dans les questions de politique étrangère. A une époque où le Conseil fédéral et le Parlement tentent de plus en plus souvent de conclure d'importantes conventions internationales sans demander l'avis du souverain, ce projet est d'une importance capitale. Le Comité central unanime recommande donc à l'assemblée des délégués de soutenir l'initiative de l'ASIN.

L'initiative populaire "Accéder à la propriété grâce à l'épargne-logement" encourage fiscalement l'acquisition du premier logement à usage personnel. Cette initiative soutient la propriété foncière, les classes moyennes et les familles avec enfants. C'est également à l'unanimité que le Comité central recommande aux délégués de l'accepter.

La modification de la loi fédérale sur l'assurance-maladie (managed care) ancre dans cette loi le modèle des réseaux de soins intégrés. Ce projet est combattu par un référendum soutenu notamment par les milieux médicaux. Après une discussion animée, le Comité central a décidé d'inviter par 39 voix contre 14 et 6 abstentions l'assemblée des délégués à recommander le rejet de cette réforme. Il se prononce ainsi pour le libre choix du médecin et contre de nouvelles règlementations dans la santé publique. Il doute aussi fortement des économies annoncées par les partisans de ce projet.

Le Comité directeur a approuvé aujourd'hui le compte annuel 2011 et le budget 2012 de l'UDC Suisse. Les deux se soldent par un résultat équilibré.

04.05.2012

Comité central de l'UDC Suisse: oui au renforcement des droits populaires en politique étrangÈre

Les organes directeurs de l'UDC Suisse (direction du parti, Comité directeur, Comité central) se sont réunis aujourd'hui à Böttstein/AG. Le Comité central recommande à l'assemblée des délégués de...

Les organes directeurs de l'UDC Suisse (direction du parti, Comité directeur, Comité central) se sont réunis aujourd'hui à Böttstein/AG. Le Comité central recommande à l'assemblée des délégués de demain samedi d'élire tous les candidats proposés. Dans la perspective des votations fédérales du 17 juin 2012, le Comité central invite les délégués à recommander au peuple de voter OUI aux initiatives sur les traités d'Etat et pour l'épargne-logement et NON au projet "managed care" (réseaux de soins).

L'initiative populaire "Traités d'Etat - la parole au peuple!" renforce notablement le droit de participation du peuple et des cantons dans les questions de politique étrangère. A une époque où le Conseil fédéral et le Parlement tentent de plus en plus souvent de conclure d'importantes conventions internationales sans demander l'avis du souverain, ce projet est d'une importance capitale. Le Comité central unanime recommande donc à l'assemblée des délégués de soutenir l'initiative de l'ASIN.

L'initiative populaire "Accéder à la propriété grâce à l'épargne-logement" encourage fiscalement l'acquisition du premier logement à usage personnel. Cette initiative soutient la propriété foncière, les classes moyennes et les familles avec enfants. C'est également à l'unanimité que le Comité central recommande aux délégués de l'accepter.

La modification de la loi fédérale sur l'assurance-maladie (managed care) ancre dans cette loi le modèle des réseaux de soins intégrés. Ce projet est combattu par un référendum soutenu notamment par les milieux médicaux. Après une discussion animée, le Comité central a décidé d'inviter par 39 voix contre 14 et 6 abstentions l'assemblée des délégués à recommander le rejet de cette réforme. Il se prononce ainsi pour le libre choix du médecin et contre de nouvelles règlementations dans la santé publique. Il doute aussi fortement des économies annoncées par les partisans de ce projet.

Le Comité directeur a approuvé aujourd'hui le compte annuel 2011 et le budget 2012 de l'UDC Suisse. Les deux se soldent par un résultat équilibré.