Articles dans
le temps
CongrÈs extraordinaire de l'UDC sur la politique européenne
14.10.2005

CongrÈs extraordinaire de l'UDC sur la politique européenne

(UDC) Après les deux votations de politique européenne qui ont eu lieu cette année, les rapports entre la Suisse et l'UE sont à nouveau en tête de l'actualité politique. On parle beaucoup de l'UE...

(UDC) Après les deux votations de politique européenne qui ont eu lieu cette année, les rapports entre la Suisse et l'UE sont à nouveau en tête de l'actualité politique. On parle beaucoup de l'UE ces jours-ci à la Berne fédérale, du retrait de la demande d'adhésion à une adhésion à part entière, en passant par un accord-cadre et de nouveaux accords bilatéraux. Au point que la confusion est à nouveau grande dans la population. L'UDC est-elle toujours seule à se battre pour l'indépendance de la Suisse et contre une adhésion à l'UE?

L'UDC a toujours réclamé des accords bilatéraux qui ne conduisent PAS la Suisse dans l'UE. La gauche, par contre, veut pousser la Suisse aussi rapidement que possible dans le giron de Bruxelles. Diverses déclarations des conseillers fédéraux Moritz Leuenberger, Joseph Deiss et Micheline Calmy-Rey font penser que l'adhésion à l'UE est toujours un thème à l'ordre du jour. Les partis du centre considèrent également l'adhésion comme un objectif stratégique. Ces ambitions sont diamétralement opposées aux décisions populaires prises jusqu'ici qui étaient toutes en faveur de la voie bilatérale et contre l'adhésion à l'UE.

Il s'agit maintenant d'adopter une ligne politique claire. Le Comité directeur a donc décidé à l'unanimité vendredi à Glaris de convoquer un congrès spécial de l'UDC Suisse sur la politique européenne. Cette assemblée aura lieu juste 13 ans après la légendaire votation sur l'EEE, soit le 3 décembre 2005. Le lieu de la réunion n'a pas encore été fixé.

Glaris, 14 octobre 2005

14.10.2005

CongrÈs extraordinaire de l'UDC sur la politique européenne

(UDC) Après les deux votations de politique européenne qui ont eu lieu cette année, les rapports entre la Suisse et l'UE sont à nouveau en tête de l'actualité politique. On parle beaucoup de l'UE...

(UDC) Après les deux votations de politique européenne qui ont eu lieu cette année, les rapports entre la Suisse et l'UE sont à nouveau en tête de l'actualité politique. On parle beaucoup de l'UE ces jours-ci à la Berne fédérale, du retrait de la demande d'adhésion à une adhésion à part entière, en passant par un accord-cadre et de nouveaux accords bilatéraux. Au point que la confusion est à nouveau grande dans la population. L'UDC est-elle toujours seule à se battre pour l'indépendance de la Suisse et contre une adhésion à l'UE?

L'UDC a toujours réclamé des accords bilatéraux qui ne conduisent PAS la Suisse dans l'UE. La gauche, par contre, veut pousser la Suisse aussi rapidement que possible dans le giron de Bruxelles. Diverses déclarations des conseillers fédéraux Moritz Leuenberger, Joseph Deiss et Micheline Calmy-Rey font penser que l'adhésion à l'UE est toujours un thème à l'ordre du jour. Les partis du centre considèrent également l'adhésion comme un objectif stratégique. Ces ambitions sont diamétralement opposées aux décisions populaires prises jusqu'ici qui étaient toutes en faveur de la voie bilatérale et contre l'adhésion à l'UE.

Il s'agit maintenant d'adopter une ligne politique claire. Le Comité directeur a donc décidé à l'unanimité vendredi à Glaris de convoquer un congrès spécial de l'UDC Suisse sur la politique européenne. Cette assemblée aura lieu juste 13 ans après la légendaire votation sur l'EEE, soit le 3 décembre 2005. Le lieu de la réunion n'a pas encore été fixé.

Glaris, 14 octobre 2005