Articles dans
le temps
CongrÈs UDC sur Armée XXI
31.08.2004

CongrÈs UDC sur Armée XXI

Le modèle Armée XXI est confronté à de nombreuses difficultés depuis son introduction le 1er janvier 2004. L'UDC a donc institué un groupe de travail sous la présidence du conseiller national Hans...

(SVP) Le modèle Armée XXI est confronté à de nombreuses difficultés depuis son introduction le 1er janvier 2004. L'UDC a donc institué un groupe de travail sous la présidence du conseiller national Hans Rutschmann afin de faire rapidement le point de la situation et de préparer des propositions pour sortir cette réforme de l'ornière. Ces idées seront présentées sous la forme d'un document de travail aux délégués UDC lors de leur congrès de samedi, 16 octobre 2004.

Depuis son introduction le 1er janvier dernier, Armée XXI se heurte à de nombreux problèmes: le transfert des anciennes formations n'avance que lentement, le corps des instructeurs a de gros problèmes d'effectif et la conduite politique et militaire n'est pas totalement d'accord sur la future orientation et les mandats de base de l'armée. La malaise auprès de la population et, plus particulièrement, des soldats de milice va croissant.

L'UDC s'est toujours battue pour une armée de milice forte, bien formée et moderne. Or, pour régler les problèmes actuels et limiter les dégâts déjà occasionnés, il faut prendre des mesures rigoureuses.

Partant de ce constat, l'UDC a constitué un groupe de travail sous la direction de Hans Rutschmann, conseiller national et colonel. Ces experts font actuellement le point de la situation concernant Armée XXI. Ils élaborent ensuite des propositions pouvant être rapidement réalisées et dresseront un catalogue de mesures à prendre.

Ces propositions seront soumises aux délégués UDC qui se réuniront samedi, 16 octobre 2004, à Schaffhouse pour en discuter et arrêter la position du parti.

Berne, le 31 août 2004

31.08.2004

CongrÈs UDC sur Armée XXI

Le modèle Armée XXI est confronté à de nombreuses difficultés depuis son introduction le 1er janvier 2004. L'UDC a donc institué un groupe de travail sous la présidence du conseiller national Hans...

(SVP) Le modèle Armée XXI est confronté à de nombreuses difficultés depuis son introduction le 1er janvier 2004. L'UDC a donc institué un groupe de travail sous la présidence du conseiller national Hans Rutschmann afin de faire rapidement le point de la situation et de préparer des propositions pour sortir cette réforme de l'ornière. Ces idées seront présentées sous la forme d'un document de travail aux délégués UDC lors de leur congrès de samedi, 16 octobre 2004.

Depuis son introduction le 1er janvier dernier, Armée XXI se heurte à de nombreux problèmes: le transfert des anciennes formations n'avance que lentement, le corps des instructeurs a de gros problèmes d'effectif et la conduite politique et militaire n'est pas totalement d'accord sur la future orientation et les mandats de base de l'armée. La malaise auprès de la population et, plus particulièrement, des soldats de milice va croissant.

L'UDC s'est toujours battue pour une armée de milice forte, bien formée et moderne. Or, pour régler les problèmes actuels et limiter les dégâts déjà occasionnés, il faut prendre des mesures rigoureuses.

Partant de ce constat, l'UDC a constitué un groupe de travail sous la direction de Hans Rutschmann, conseiller national et colonel. Ces experts font actuellement le point de la situation concernant Armée XXI. Ils élaborent ensuite des propositions pouvant être rapidement réalisées et dresseront un catalogue de mesures à prendre.

Ces propositions seront soumises aux délégués UDC qui se réuniront samedi, 16 octobre 2004, à Schaffhouse pour en discuter et arrêter la position du parti.

Berne, le 31 août 2004