Articles dans
le temps
Croissance démographique sans borne à cause de l'immigration
24.04.2014

Croissance démographique sans borne à cause de l'immigration

Les résultats provisoires concernant l'effectif de la population fin 2013 indiquent une croissance démographique sans borne qui s'explique principalement par l'immigration. La population résidente permanente en Suisse s'est accrue l'an passé de 97 600 personnes (+1,2%).

Avec une population de 8 136 700 personnes fin 2013, le développement démographique de la Suisse est proche de celui annoncé par le "scénario élevé" de l'Office fédéral de la statistique qui annonce pour 2035 quelque 10 millions d'habitants. Cette croissance s'explique pour l'essentiel par une immigration qui se maintient à un niveau élevé. La part des étrangers à la population totale a entre-temps atteint près de 24% (1 935 651 étrangers). En outre, l'excédent de naissances est lui aussi dû principalement à la population étrangère (2013: 27,5%).

L'UDC invite une fois de plus le Conseil fédéral à présenter rapidement un projet d'application de l'article constitutionnel approuvé par le peuple et les cantons afin que l'immigration soit rapidement contrôlée et réduite. Faute de mesures efficaces, l'immigration continuera d'augmenter ces prochaines années. Cette situation s'aggravera puisque la Suisse perdra, dans le courant de cette année, les moyens de limiter l'immigration en provenance des Etats d'Europe de l'Est. Une action urgente s'impose.

24.04.2014

Croissance démographique sans borne à cause de l'immigration

Les résultats provisoires concernant l'effectif de la population fin 2013 indiquent une croissance démographique sans borne qui s'explique principalement par l'immigration. La population résidente permanente en Suisse s'est accrue l'an passé de 97 600 personnes (+1,2%).

Avec une population de 8 136 700 personnes fin 2013, le développement démographique de la Suisse est proche de celui annoncé par le "scénario élevé" de l'Office fédéral de la statistique qui annonce pour 2035 quelque 10 millions d'habitants. Cette croissance s'explique pour l'essentiel par une immigration qui se maintient à un niveau élevé. La part des étrangers à la population totale a entre-temps atteint près de 24% (1 935 651 étrangers). En outre, l'excédent de naissances est lui aussi dû principalement à la population étrangère (2013: 27,5%).

L'UDC invite une fois de plus le Conseil fédéral à présenter rapidement un projet d'application de l'article constitutionnel approuvé par le peuple et les cantons afin que l'immigration soit rapidement contrôlée et réduite. Faute de mesures efficaces, l'immigration continuera d'augmenter ces prochaines années. Cette situation s'aggravera puisque la Suisse perdra, dans le courant de cette année, les moyens de limiter l'immigration en provenance des Etats d'Europe de l'Est. Une action urgente s'impose.