Articles dans
le temps
Des gares animées sont aussi des gares sÛres
27.11.2005

Des gares animées sont aussi des gares sÛres

L'UDC se réjouit du OUI du peuple suisse à la loi révisée sur le travail. L'acceptation de ce projet permet aux commerces des centres des transports publics de maintenir des horaires d'ouverture...

(UDC) L'UDC se réjouit du OUI du peuple suisse à la loi révisée sur le travail. L'acceptation de ce projet permet aux commerces des centres des transports publics de maintenir des horaires d'ouverture fort appréciés du public. C'est aussi un OUI à quelque 2000 emplois et à des gares et des aéroports sûrs et attrayants.

Les citoyennes et les citoyens ne se sont pas laissés leurrer par la propagande de la gauche et des églises dont la tactique du salami a été percée à jour: d'abord, il s'agissait d'empêcher les commerces des gares et des aéroports d'ouvrir le dimanche, ensuite de réduire les horaires d'ouverture des shops des stations-service et des magasins de souvenirs dans les localités touristiques et, enfin, d'interdire les ventes du soir. En approuvant cette révision de la loi sur le travail, le peuple s'est engagé sur une voie favorable aux consommateurs et à l'économie. Il fait confiance au sens de la responsabilité des consommateurs et rejette une réglementation étatique bien inutile.

Le moratoire n'est pas une solution
Par contre, l'UDC regrette la décision du peuple d'imposer un moratoire de cinq ans au génie génétique. Ce choix a sans doute été conditionné par des craintes irraisonnées et aussi par de faux espoirs. L'UDC prend au mot les partisans de cette initiative qui ont promis pendant la campagne de votation que le moratoire n'entraverait et n'affaiblirait pas la recherche scientifique en Suisse.

Berne, 27 novembre 2005

27.11.2005

Des gares animées sont aussi des gares sÛres

L'UDC se réjouit du OUI du peuple suisse à la loi révisée sur le travail. L'acceptation de ce projet permet aux commerces des centres des transports publics de maintenir des horaires d'ouverture...

(UDC) L'UDC se réjouit du OUI du peuple suisse à la loi révisée sur le travail. L'acceptation de ce projet permet aux commerces des centres des transports publics de maintenir des horaires d'ouverture fort appréciés du public. C'est aussi un OUI à quelque 2000 emplois et à des gares et des aéroports sûrs et attrayants.

Les citoyennes et les citoyens ne se sont pas laissés leurrer par la propagande de la gauche et des églises dont la tactique du salami a été percée à jour: d'abord, il s'agissait d'empêcher les commerces des gares et des aéroports d'ouvrir le dimanche, ensuite de réduire les horaires d'ouverture des shops des stations-service et des magasins de souvenirs dans les localités touristiques et, enfin, d'interdire les ventes du soir. En approuvant cette révision de la loi sur le travail, le peuple s'est engagé sur une voie favorable aux consommateurs et à l'économie. Il fait confiance au sens de la responsabilité des consommateurs et rejette une réglementation étatique bien inutile.

Le moratoire n'est pas une solution
Par contre, l'UDC regrette la décision du peuple d'imposer un moratoire de cinq ans au génie génétique. Ce choix a sans doute été conditionné par des craintes irraisonnées et aussi par de faux espoirs. L'UDC prend au mot les partisans de cette initiative qui ont promis pendant la campagne de votation que le moratoire n'entraverait et n'affaiblirait pas la recherche scientifique en Suisse.

Berne, 27 novembre 2005