Articles dans
le temps
Durcissement de la loi sur l'asile par le parlement ou par le peuple
10.09.2005

Durcissement de la loi sur l'asile par le parlement ou par le peuple

Le groupe parlementaire UDC des Chambres fédérales a bien l'intention de concrétiser le durcissement de la loi sur l'asile voulu par le Conseil fédéral et le Conseil des Etats. Les nouvelles...

(UDC) Le groupe parlementaire UDC des Chambres fédérales a bien l'intention de concrétiser le durcissement de la loi sur l'asile voulu par le Conseil fédéral et le Conseil des Etats. Les nouvelles mesures prises en politique d'asile ont fait la preuve de leur efficacité. En l'espace d'un an, le nombre de faux réfugiés et les recours abusifs au droit d'asile suisse ont reculé plus fortement que dans d'autres pays européens. Par contre, le taux de criminalité parmi les requérants frappés d'une décision de non entrée en matière n'a pas augmenté pour autant. Grâce à ce durcissement de la loi sur l'asile, la Suisse peut rester un pays accueillant pour celles et ceux qui sont réellement menacés dans leur intégrité physique.


Les mesures prises récemment dans le domaine de l'asile ont eu des effets remarquables. Durant les huit premiers mois de cette année, le nombre de requérants entrés en Suisse a baissé de 40%. Le durcissement de l'attitude des autorités suisses vise surtout les requérants qui dissimulent leurs papiers d'identité, qui indiquent un faux nom ou refusent de donner leur nom ou encore qui ne coopèrent pas avec les autorités chargées de les identifier. Les requérants dont la demande a été refusée recevront à l'avenir uniquement une aide d'urgence, par analogie à ceux auxquels un refus d'entrée en matière a été signifié. Cette politique décharge l'aide sociale.

Une dilution des mesures déjà prises ou un nouveau renvoi de cette révision au Conseil fédéral seraient fort mal compris par de larges couches de la population. Il y a quelque temps déjà, les délégués de l'UDC ont donné à leur parti le feu vert pour lancer une nouvelle initiative sur l'asile. En examinant le projet de révision, le groupe UDC a par ailleurs sévèrement critiqué les déclarations et immixtions inadmissibles de la Commission contre le racisme.

Ouvrir le marché de l'électricité d'un seul coup
Après avoir examiné les projets de lois sur l'approvisionnement électrique et l'électricité, le groupe UDC est arrivé à la conclusion que ce marché devait être ouvert d'un seul coup. Ce procédé a l'avantage de permettre à la grande masse des petites et moyennes entreprises de profiter en même temps que les gros consommateurs de cette ouverture.

Berne, le 10 septembre 2005

10.09.2005

Durcissement de la loi sur l'asile par le parlement ou par le peuple

Le groupe parlementaire UDC des Chambres fédérales a bien l'intention de concrétiser le durcissement de la loi sur l'asile voulu par le Conseil fédéral et le Conseil des Etats. Les nouvelles...

(UDC) Le groupe parlementaire UDC des Chambres fédérales a bien l'intention de concrétiser le durcissement de la loi sur l'asile voulu par le Conseil fédéral et le Conseil des Etats. Les nouvelles mesures prises en politique d'asile ont fait la preuve de leur efficacité. En l'espace d'un an, le nombre de faux réfugiés et les recours abusifs au droit d'asile suisse ont reculé plus fortement que dans d'autres pays européens. Par contre, le taux de criminalité parmi les requérants frappés d'une décision de non entrée en matière n'a pas augmenté pour autant. Grâce à ce durcissement de la loi sur l'asile, la Suisse peut rester un pays accueillant pour celles et ceux qui sont réellement menacés dans leur intégrité physique.


Les mesures prises récemment dans le domaine de l'asile ont eu des effets remarquables. Durant les huit premiers mois de cette année, le nombre de requérants entrés en Suisse a baissé de 40%. Le durcissement de l'attitude des autorités suisses vise surtout les requérants qui dissimulent leurs papiers d'identité, qui indiquent un faux nom ou refusent de donner leur nom ou encore qui ne coopèrent pas avec les autorités chargées de les identifier. Les requérants dont la demande a été refusée recevront à l'avenir uniquement une aide d'urgence, par analogie à ceux auxquels un refus d'entrée en matière a été signifié. Cette politique décharge l'aide sociale.

Une dilution des mesures déjà prises ou un nouveau renvoi de cette révision au Conseil fédéral seraient fort mal compris par de larges couches de la population. Il y a quelque temps déjà, les délégués de l'UDC ont donné à leur parti le feu vert pour lancer une nouvelle initiative sur l'asile. En examinant le projet de révision, le groupe UDC a par ailleurs sévèrement critiqué les déclarations et immixtions inadmissibles de la Commission contre le racisme.

Ouvrir le marché de l'électricité d'un seul coup
Après avoir examiné les projets de lois sur l'approvisionnement électrique et l'électricité, le groupe UDC est arrivé à la conclusion que ce marché devait être ouvert d'un seul coup. Ce procédé a l'avantage de permettre à la grande masse des petites et moyennes entreprises de profiter en même temps que les gros consommateurs de cette ouverture.

Berne, le 10 septembre 2005