Articles dans
le temps
Endiguer le flot de régulations
19.02.2016

Endiguer le flot de régulation

Le groupe parlementaire UDC s'est réuni aujourd'hui à Seedorf (UR) pour préparer la session de printemps des Chambres fédérales.

Le groupe parlementaire UDC s'est réuni aujourd'hui à Seedorf (UR) pour préparer la session de printemps des Chambres fédérales. Il a en particulier examiné les objets à l'ordre du jour du Parlement. Les élus UDC rejettent un nouveau durcissement des mesures d'accompagnement liées à ladite loi sur les travailleurs détachés. Ils maintiennent également leur opposition à l'inefficace Stratégie énergétique 2050 du Conseil fédéral. Un forum économique avec des représentants des arts et métiers locaux s'est déroulé avant la séance du groupe. Le soir, les parlementaires UDC vont à la rencontre de la population d'Altdorf dans le cadre de la traditionnelle manifestation "L'UDC proche de vous".

La révision de la loi sur les travailleurs détachés augmente de 5000 francs aujourd'hui à 30 000 francs la limite maximale des sanctions administratives en cas d'infraction aux règles concernant les salaires minimaux et les conditions de travail. L'appareil de contrôle étatique du marché du travail étend son action de plus en plus souvent à des entreprises et conditions de travail suisses qui n'ont aucun rapport avec la libre circulation des personnes. Aussi, le groupe UDC refuse-t-il cette modification de la loi sur les travailleurs détachés, car elle dépasse l'objectif visé.

L'utilité de la Stratégie énergétique 2050 est fortement douteuse aux yeux du groupe UDC. Malgré les quelques améliorations que les commissions préparatoires ont apportées au projet, on ne sait toujours pas comment la Suisse peut réussir la sortie du nucléaire sans mettre en péril la sécurité de son approvisionnement énergétique. Le dispositif proposé est toujours composé essentiellement de subventions, d'interdictions et d'autres mesures de contrainte étatiques. Approuvé l'automne dernier par le Conseil fédéral, le message sur la deuxième étape de la Stratégie énergétique 2050, qui vise l'inscription dans la Constitution d'un système incitatif en matière climatique et énergétique, indique clairement que la stratégie énergétique gouvernementale provoquera une hausse massive des coûts. Or, un renchérissement de l'énergie est un poison mortel pour l'économie suisse. Cette politique compromet la prospérité de notre pays et menace l'emploi.

Le groupe invite par ailleurs le Conseil des Etats à soutenir deux motions UDC qui ont déjà obtenu l'aval du Conseil national. Ces interventions chargent le Conseil fédéral de prendre des mesures libérant les entreprises de moins de 50 collaborateurs – y compris les exploitations agricoles – des charges administratives liées aux statistiques. L'UDC soutient par ailleurs une motion de Thomas Minder qui réclame une modification de la loi sur l'asile afin que les requérants d'asile provenant d'Etats et de régions, dont émane un risque accru pour la sécurité intérieure de la Suisse, soient soumis à un examen par le service de renseignement de la Confédération en même temps que l'ouverture de la procédure d'asile. La liste de ces pays et régions doit être mise à jour périodiquement en collaboration avec le Secrétariat d'Etat aux migrations (SEM).

A l'issue de leur réunion d'aujourd'hui, les membres du groupe UDC vont à la rencontre de la population locale entre 18.00 et 20.00 heures à Altdorf dans le cadre du traditionnel programme "L'UDC proche de vous".