Articles dans
le temps
Enfin un peu de lumière dans la chambre noire
18.02.2014

Enfin un peu de lumière dans la chambre noire

Les pressions exercées par l'UDC pour faire toute la lumière sur les votes du Conseil des Etats portent enfin des fruits. L'équipement de vote électronique de la salle de la Petite Chambre est prêt et pourra fonctionner dès la session de printemps. Voilà une conséquence directe de l'initiative parlementaire du conseiller aux Etats This Jenny (11.490 In. parl. Jenny; votes transparents). L'UDC invite le Conseil des Etats à voter désormais en toute ouverture. Les électrices et électeurs ont le droit de savoir comment votent les représentants du souverain.

Les pressions exercées par l'UDC pour faire toute la lumière sur les votes du Conseil des Etats portent enfin des fruits. L'équipement de vote électronique de la salle de la Petite Chambre est prêt et pourra fonctionner dès la session de printemps. Voilà une conséquence directe de l'initiative parlementaire du conseiller aux Etats This Jenny (11.490 In. parl. Jenny; votes transparents). L'UDC invite le Conseil des Etats à voter désormais en toute ouverture. Les électrices et électeurs ont le droit de savoir comment votent les représentants du souverain.

Dans un premier temps, le Conseil des Etats publiera sous forme de listes de noms les résultats de votes sur l'ensemble, de votes finaux, de votes exigeant une majorité qualifiée et de votes où au moins dix membres exigent la publicité de la décision. Les erreurs déplaisantes faites lors des décomptes de voix exprimées à main levé appartiennent ainsi au passé. Mais cela ne suffit pas à faire toute la lumière sur les comportements des députés lors de votes critiques sur des objets importants.
Depuis le printemps 2011, l'UDC s'est battue pour plus de transparence au Conseil des Etats. De nombreux conseillers aux Etats s'étant dans un premier temps battus becs et ongles contre cette proposition, une première et importante étape a été franchie trois ans plus tard. Ce succès est avant tout à mettre au compte du conseiller aux Etats This Jenny qui a toujours défendu avec opiniâtreté son projet, faisant aboutir une réforme qui, en fait, va de soi du point de vue démocratique. Les électrices et les électeurs ont le droit de savoir comment votent les députés qu'ils ont élus. Comme au Conseil national autrefois, il faudra attendre encore un peu temps jusqu'à ce que tous les votes soient publics. L'UDC continuera de faire pression dans ce sens.
 

18.02.2014

Enfin un peu de lumière dans la chambre noire

Les pressions exercées par l'UDC pour faire toute la lumière sur les votes du Conseil des Etats portent enfin des fruits. L'équipement de vote électronique de la salle de la Petite Chambre est prêt et pourra fonctionner dès la session de printemps. Voilà une conséquence directe de l'initiative parlementaire du conseiller aux Etats This Jenny (11.490 In. parl. Jenny; votes transparents). L'UDC invite le Conseil des Etats à voter désormais en toute ouverture. Les électrices et électeurs ont le droit de savoir comment votent les représentants du souverain.

Les pressions exercées par l'UDC pour faire toute la lumière sur les votes du Conseil des Etats portent enfin des fruits. L'équipement de vote électronique de la salle de la Petite Chambre est prêt et pourra fonctionner dès la session de printemps. Voilà une conséquence directe de l'initiative parlementaire du conseiller aux Etats This Jenny (11.490 In. parl. Jenny; votes transparents). L'UDC invite le Conseil des Etats à voter désormais en toute ouverture. Les électrices et électeurs ont le droit de savoir comment votent les représentants du souverain.

Dans un premier temps, le Conseil des Etats publiera sous forme de listes de noms les résultats de votes sur l'ensemble, de votes finaux, de votes exigeant une majorité qualifiée et de votes où au moins dix membres exigent la publicité de la décision. Les erreurs déplaisantes faites lors des décomptes de voix exprimées à main levé appartiennent ainsi au passé. Mais cela ne suffit pas à faire toute la lumière sur les comportements des députés lors de votes critiques sur des objets importants.
Depuis le printemps 2011, l'UDC s'est battue pour plus de transparence au Conseil des Etats. De nombreux conseillers aux Etats s'étant dans un premier temps battus becs et ongles contre cette proposition, une première et importante étape a été franchie trois ans plus tard. Ce succès est avant tout à mettre au compte du conseiller aux Etats This Jenny qui a toujours défendu avec opiniâtreté son projet, faisant aboutir une réforme qui, en fait, va de soi du point de vue démocratique. Les électrices et les électeurs ont le droit de savoir comment votent les députés qu'ils ont élus. Comme au Conseil national autrefois, il faudra attendre encore un peu temps jusqu'à ce que tous les votes soient publics. L'UDC continuera de faire pression dans ce sens.