Articles dans
le temps
Faire confiance au peuple
22.04.2013

Faire confiance au peuple

oni Brunner, président UDC Suisse, Judith Uebersax, vice-présidente, Guy Parmelin, conseiller national, ainsi que Markus Kägi, président du gouvernement cantonal zurichois, et Christoph Neuhaus...

Toni Brunner, président UDC Suisse, Judith Uebersax, vice-présidente, Guy Parmelin, conseiller national, ainsi que Markus Kägi, président du gouvernement cantonal zurichois, et Christoph Neuhaus, conseiller d'Etat bernois ont tenu conférence de presse aujourd'hui pour présenter les arguments en faveur de l'élection du Conseil fédéral par le peuple. Il n'y a aucune raison pour priver les citoyennes et les citoyens du droit de participation politique précisément au niveau le plus élevé de l'Etat, à savoir l'élection du Conseil fédéral. L'élection du Conseil fédéral par le peuple est une preuve de confiance dans le peuple et un renforcement de la démocratie directe. Seul un Conseil fédéral élu par le peuple se sentira obligé de régler les problèmes les plus urgents du pays comme les abus dans le droit d'asile, l'immigration et les pressions étrangères sur la Suisse.

L'élection du Conseil fédéral par le peuple apporte un correctif absolument indispensable à une époque où le gouvernement et l'administration réduisent les droits politiques du peuple, placent le droit international au dessus du droit national et veulent intégrer institutionnellement la Suisse dans l'UE.

Voilà pourquoi il faut dire OUI à l'élection du Conseil fédéral par le peuple:

  • l'élection du gouvernement et du parlement par le peuple a fait ses preuves dans les cantons et les communes. Une telle élection est transparente, équitable et elle garantit un meilleur contrôle du pouvoir.
  • la Suisse romande, le canton du Tessin et les régions italophones du canton des Grisons en profitent: deux sièges au moins leur sont garantis par la Constitution. Ce n'est pas le cas aujourd'hui.
  • l'élection du Conseil fédéral par le peuple est un témoignage de confiance et un transfert de compétence en faveur du peuple. S'ils sont élus par le peuple, les conseillers fédéraux devront mieux tenir compte de la volonté populaire.
  • la démocratie directe et un arsenal bien développé de droits populaires sont garants de prospérité, de sécurité et de stabilité en Suisse. Confier aux citoyens le soin d'élire le Conseil fédéral est une marque de confiance à leur égard. Les remarques méprisantes et les prétextes des décideurs politiques à l'étranger suite à des votations populaires montrent la méfiance croissante de ces derniers à l'égard du peuple. Il s'agit de corriger ce mauvais cap!
  • les ententes d'arrière-boutique, les tricheries et les règlements de compte ne seront plus possibles avant l'élection du Conseil fédéral.
  • l'élection du Conseil fédéral par le peuple aura lieu tous les quatre ans, en même temps que celle du Conseil national. Il ne sera donc pas nécessaire de mener d'onéreuses campagnes supplémentaires pour l'élection du gouvernement fédéral.
  • la majorité des arguments avancés contre l'élection populaire sont dépourvus de bon sens. On pourrait aussi les faire valoir contre les élections des gouvernements cantonaux par le peuple. Or, personne ne songerait aujourd'hui à abandonner l'élection populaire dans les cantons et les communes.

Donc: le 9 juin 2013, un OUI convaincu à l'élection du Conseil fédéral par le peuple. Car: élection populaire égale bien-être populaire!

Informations supplémentaires: www.election-populaire.ch

22.04.2013

Faire confiance au peuple

oni Brunner, président UDC Suisse, Judith Uebersax, vice-présidente, Guy Parmelin, conseiller national, ainsi que Markus Kägi, président du gouvernement cantonal zurichois, et Christoph Neuhaus...

Toni Brunner, président UDC Suisse, Judith Uebersax, vice-présidente, Guy Parmelin, conseiller national, ainsi que Markus Kägi, président du gouvernement cantonal zurichois, et Christoph Neuhaus, conseiller d'Etat bernois ont tenu conférence de presse aujourd'hui pour présenter les arguments en faveur de l'élection du Conseil fédéral par le peuple. Il n'y a aucune raison pour priver les citoyennes et les citoyens du droit de participation politique précisément au niveau le plus élevé de l'Etat, à savoir l'élection du Conseil fédéral. L'élection du Conseil fédéral par le peuple est une preuve de confiance dans le peuple et un renforcement de la démocratie directe. Seul un Conseil fédéral élu par le peuple se sentira obligé de régler les problèmes les plus urgents du pays comme les abus dans le droit d'asile, l'immigration et les pressions étrangères sur la Suisse.

L'élection du Conseil fédéral par le peuple apporte un correctif absolument indispensable à une époque où le gouvernement et l'administration réduisent les droits politiques du peuple, placent le droit international au dessus du droit national et veulent intégrer institutionnellement la Suisse dans l'UE.

Voilà pourquoi il faut dire OUI à l'élection du Conseil fédéral par le peuple:

Donc: le 9 juin 2013, un OUI convaincu à l'élection du Conseil fédéral par le peuple. Car: élection populaire égale bien-être populaire!

Informations supplémentaires: www.election-populaire.ch