Articles dans
le temps
Feu vert au référendum contre le millard pour l'est
07.04.2006

Feu vert au référendum contre le millard pour l'est

Réuni à Maienfeld (GR), le Comité central de l'Union démocratique du centre UDC a donné à l'unanimité son feu vert au lancement du référendum contre le milliard pour la cohésion. Le délai...

(SVP) Réuni à Maienfeld (GR), le Comité central de l'Union démocratique du centre UDC a donné à l'unanimité son feu vert au lancement du référendum contre le milliard pour la cohésion. Le délai référendaire de 100 jours et la récolte des 50'000 signatures requises ont commencé le 4 avril déjà.

Ce référendum se dirige contre la loi sur la coopération avec les Etats d'Europe de l'Est que le Parlement vient d'approuver. L'UDC ne s'oppose pas par principe au versement de ce milliard pour la cohésion. Par contre, elle ne peut admettre que ce milliard ne soit pas, comme cela avait été promis, compensé dans les budgets des départements Deiss et Calmy-Rey. A une époque de grosses difficultés financières, la Confédération n'a pas le droit d'augmenter sa dette d'un milliard supplémentaire. Les pays bénéficiaires de ce milliard ne s'intéressent sans doute pas de savoir d'où provient cet argent. Mais, nous, nous devons nous en inquiéter. Pour de simples raisons financières, la décision du Parlement est irresponsable.

Par ailleurs, la nouvelle loi sur la coopération avec les Etats d'Europe de l'Est ne plafonne pas les versements de la Suisse si bien que notre pays devra continuer de payer lors des prochains élargissements de l'UE. Puisque cette loi exclut le peuple des prochaines décisions sur les contributions à Bruxelles, il est normal que le souverain ait son mot à dire aujourd'hui.

L'UDC dit oui à l'article-cadre sur l'éducation
Par 32 voix contre 26, le Comité central de l'UDC a décidé sans enthousiasme de soutenir l'article-cadre sur l'éducation.

Maienfeld, 7 avril 2006

07.04.2006

Feu vert au référendum contre le millard pour l'est

Réuni à Maienfeld (GR), le Comité central de l'Union démocratique du centre UDC a donné à l'unanimité son feu vert au lancement du référendum contre le milliard pour la cohésion. Le délai...

(SVP) Réuni à Maienfeld (GR), le Comité central de l'Union démocratique du centre UDC a donné à l'unanimité son feu vert au lancement du référendum contre le milliard pour la cohésion. Le délai référendaire de 100 jours et la récolte des 50'000 signatures requises ont commencé le 4 avril déjà.

Ce référendum se dirige contre la loi sur la coopération avec les Etats d'Europe de l'Est que le Parlement vient d'approuver. L'UDC ne s'oppose pas par principe au versement de ce milliard pour la cohésion. Par contre, elle ne peut admettre que ce milliard ne soit pas, comme cela avait été promis, compensé dans les budgets des départements Deiss et Calmy-Rey. A une époque de grosses difficultés financières, la Confédération n'a pas le droit d'augmenter sa dette d'un milliard supplémentaire. Les pays bénéficiaires de ce milliard ne s'intéressent sans doute pas de savoir d'où provient cet argent. Mais, nous, nous devons nous en inquiéter. Pour de simples raisons financières, la décision du Parlement est irresponsable.

Par ailleurs, la nouvelle loi sur la coopération avec les Etats d'Europe de l'Est ne plafonne pas les versements de la Suisse si bien que notre pays devra continuer de payer lors des prochains élargissements de l'UE. Puisque cette loi exclut le peuple des prochaines décisions sur les contributions à Bruxelles, il est normal que le souverain ait son mot à dire aujourd'hui.

L'UDC dit oui à l'article-cadre sur l'éducation
Par 32 voix contre 26, le Comité central de l'UDC a décidé sans enthousiasme de soutenir l'article-cadre sur l'éducation.

Maienfeld, 7 avril 2006