Articles dans
le temps
Inacceptable politique déficitaire
01.07.2009

Inacceptable politique déficitaire

Le budget 2010 présenté aujourd'hui par le Conseil fédéral et le plan financier pour les années à venir sont inacceptables...

(UDC) Le budget 2010 présenté aujourd'hui par le Conseil fédéral et le plan financier pour les années à venir sont inacceptables pour l'UDC. Ces dangereux déficits publics sont le résultat d'une mauvaise politique financière au niveau des dépenses. Cela fait des années que le Conseil fédéral refuse obstinément de vérifier les tâches de l'Etat. De surcroît, les problèmes structurels des assurances sociales restent entiers et continueront de grever le budget fédéral. Il est indispensable que la Confédération prépare et adopte un programme d'allègement budgétaire rigoureux et axé sur les dépenses.

L'UDC met depuis longtemps en garde contre le manque de discipline de la Confédération en termes de dépenses. Cette politique passe à côté du frein à l'endettement et ignore les principes financiers que la Confédération s'est elle-même fixés. Des problèmes structurels persistants dans les assurances sociales, le report constant de l'indispensable vérification des tâches de l'Etat et des dépenses sans cesse nouvelles, notamment pour des douteux programmes conjoncturels, ont eu des effets critiques beaucoup plus rapidement que prévu.

Totalement insuffisantes et sans aucun effet durable, les propositions faites aujourd'hui dans le domaine de la santé publique confirment bien que le gouvernement n'est toujours pas prêt à prendre les mesures de correction structurelle et d'économie nécessaires.

L'UDC exige la rapide mise sur pied d'un programme d'allègement budgétaire axée sur les dépenses de la Confédération. De plus, après l'ère catastrophique de Pascal Couchepin, il est tout aussi urgent d'engager enfin des réformes structurelles dans le secteur des assurances sociales.

Berne, 1 juillet 2009

01.07.2009

Inacceptable politique déficitaire

Le budget 2010 présenté aujourd'hui par le Conseil fédéral et le plan financier pour les années à venir sont inacceptables...

(UDC) Le budget 2010 présenté aujourd'hui par le Conseil fédéral et le plan financier pour les années à venir sont inacceptables pour l'UDC. Ces dangereux déficits publics sont le résultat d'une mauvaise politique financière au niveau des dépenses. Cela fait des années que le Conseil fédéral refuse obstinément de vérifier les tâches de l'Etat. De surcroît, les problèmes structurels des assurances sociales restent entiers et continueront de grever le budget fédéral. Il est indispensable que la Confédération prépare et adopte un programme d'allègement budgétaire rigoureux et axé sur les dépenses.

L'UDC met depuis longtemps en garde contre le manque de discipline de la Confédération en termes de dépenses. Cette politique passe à côté du frein à l'endettement et ignore les principes financiers que la Confédération s'est elle-même fixés. Des problèmes structurels persistants dans les assurances sociales, le report constant de l'indispensable vérification des tâches de l'Etat et des dépenses sans cesse nouvelles, notamment pour des douteux programmes conjoncturels, ont eu des effets critiques beaucoup plus rapidement que prévu.

Totalement insuffisantes et sans aucun effet durable, les propositions faites aujourd'hui dans le domaine de la santé publique confirment bien que le gouvernement n'est toujours pas prêt à prendre les mesures de correction structurelle et d'économie nécessaires.

L'UDC exige la rapide mise sur pied d'un programme d'allègement budgétaire axée sur les dépenses de la Confédération. De plus, après l'ère catastrophique de Pascal Couchepin, il est tout aussi urgent d'engager enfin des réformes structurelles dans le secteur des assurances sociales.

Berne, 1 juillet 2009