Articles dans
le temps
Initiative sur le renvoi: appliquer la volonté du peuple
23.05.2012

Initiative sur le renvoi: appliquer la volonté du peuple

Cédant aux pressions de l'UDC, le Conseil fédéral s'est enfin décidé à ouvrir la procédure de consultation concernant l'initiative sur le renvoi que le peuple et les cantons ont acceptée...

Cédant aux pressions de l'UDC, le Conseil fédéral s'est enfin décidé à ouvrir la procédure de consultation concernant l'initiative sur le renvoi que le peuple et les cantons ont acceptée le 28 novembre 2010. Mais, une fois de plus, le gouvernement méprise la volonté populaire en présentant deux variantes et en favorisant celle qui s'inspire du contreprojet rejeté par la majorité du peuple et par tous les cantons. Ce texte ne tient aucun compte de l'article entré dans la Constitution.

Compte tenu de ce procédé, il n'est pas difficile de prévoir le résultat de la consultation. Ce d'autant moins que la grande majorité du Parlement fédéral et des gouvernements cantonaux soutenait le contreprojet et se plaçait donc en porte-à-faux par rapport à la volonté du peuple.

L'UDC s'adressera à tous les milieux consultés pour les inviter à donner leur appui au projet de loi déposé par le comité d'initiative et l'UDC qui, seul, garantit une application fidèle de l'article constitutionnel approuvé par le peuple et les cantons. Parallèlement, elle continuera de préparer le lancement de l'initiative pour la mise en œuvre, dont le texte est prêt, afin que la récolte de signatures puisse commencer aussi rapidement que possible.

 

23.05.2012

Initiative sur le renvoi: appliquer la volonté du peuple

Cédant aux pressions de l'UDC, le Conseil fédéral s'est enfin décidé à ouvrir la procédure de consultation concernant l'initiative sur le renvoi que le peuple et les cantons ont acceptée...

Cédant aux pressions de l'UDC, le Conseil fédéral s'est enfin décidé à ouvrir la procédure de consultation concernant l'initiative sur le renvoi que le peuple et les cantons ont acceptée le 28 novembre 2010. Mais, une fois de plus, le gouvernement méprise la volonté populaire en présentant deux variantes et en favorisant celle qui s'inspire du contreprojet rejeté par la majorité du peuple et par tous les cantons. Ce texte ne tient aucun compte de l'article entré dans la Constitution.

Compte tenu de ce procédé, il n'est pas difficile de prévoir le résultat de la consultation. Ce d'autant moins que la grande majorité du Parlement fédéral et des gouvernements cantonaux soutenait le contreprojet et se plaçait donc en porte-à-faux par rapport à la volonté du peuple.

L'UDC s'adressera à tous les milieux consultés pour les inviter à donner leur appui au projet de loi déposé par le comité d'initiative et l'UDC qui, seul, garantit une application fidèle de l'article constitutionnel approuvé par le peuple et les cantons. Parallèlement, elle continuera de préparer le lancement de l'initiative pour la mise en œuvre, dont le texte est prêt, afin que la récolte de signatures puisse commencer aussi rapidement que possible.