Articles dans
le temps
L’industrie de l’asile enfle encore
23.09.2011

L’industrie de l’asile enfle encore

L’UDC est déçue des propositions de réforme en matière d’asile présentées par la Conseillère fédérale Simonetta Sommaruga. Les mesures ne sont pas aptes à accélérer la procédure d’asile et...

L'UDC est déçue des propositions de réforme en matière d'asile présentées par la Conseillère fédérale Simonetta Sommaruga. Les mesures ne sont pas aptes à accélérer la procédure d'asile et certaines ont même un effet contreproductif. Ce qui est clair, c'est qu'elles font enfler davantage encore l'« industrie de l'asile ». Les réformes fondamentales sont reportées à fin 2012. Compte tenu de l'augmentation du nombre de requérants d'asile et des problèmes énormes dans ce domaine, c'est inacceptable. Lundi prochain, l'UDC présentera ses propositions contre le chaos actuel de l'asile dans le cadre d'une conférence de presse.

Les propositions de modifications de la loi sur l'asile ne permettront pas de simplifier les procédures compliquées et confuses en matière d'asile ni d'abréger la longue durée de celles-ci. Les possibilités de prolongation et de recours contre les décisions sont maintenues et seront même étendues par l'élargissement proposé de la protection juridique. De même, les examens médicaux proposés, ainsi que la possibilité qu'à l'avenir, non seulement des avocats mais également des personnes titulaires d'un diplôme universitaire en droit puissent exercer les fonctions de représentant d'office engendrent de nouvelles incertitudes, attireront de nouveaux réfugiés fictifs et auront pour seul effet de faire enfler davantage l'« industrie de l'asile ». Les coûts du domaine de l'asile continueront en tous les cas d'augmenter.

Il est clair pour l'UDC que nous avons à présent urgemment besoin d'une véritable réforme, qui accélère les procédures et restreint les voies de droit. Il faut également agir enfin de manière cohérente à l'encontre des réfugiés fictifs ainsi que dans le domaine des rapatriements.

L'UDC présentera ses propositions à ce sujet à l'occasion d'une conférence de presse, lundi matin prochain.

23.09.2011

L’industrie de l’asile enfle encore

L’UDC est déçue des propositions de réforme en matière d’asile présentées par la Conseillère fédérale Simonetta Sommaruga. Les mesures ne sont pas aptes à accélérer la procédure d’asile et...

L'UDC est déçue des propositions de réforme en matière d'asile présentées par la Conseillère fédérale Simonetta Sommaruga. Les mesures ne sont pas aptes à accélérer la procédure d'asile et certaines ont même un effet contreproductif. Ce qui est clair, c'est qu'elles font enfler davantage encore l'« industrie de l'asile ». Les réformes fondamentales sont reportées à fin 2012. Compte tenu de l'augmentation du nombre de requérants d'asile et des problèmes énormes dans ce domaine, c'est inacceptable. Lundi prochain, l'UDC présentera ses propositions contre le chaos actuel de l'asile dans le cadre d'une conférence de presse.

Les propositions de modifications de la loi sur l'asile ne permettront pas de simplifier les procédures compliquées et confuses en matière d'asile ni d'abréger la longue durée de celles-ci. Les possibilités de prolongation et de recours contre les décisions sont maintenues et seront même étendues par l'élargissement proposé de la protection juridique. De même, les examens médicaux proposés, ainsi que la possibilité qu'à l'avenir, non seulement des avocats mais également des personnes titulaires d'un diplôme universitaire en droit puissent exercer les fonctions de représentant d'office engendrent de nouvelles incertitudes, attireront de nouveaux réfugiés fictifs et auront pour seul effet de faire enfler davantage l'« industrie de l'asile ». Les coûts du domaine de l'asile continueront en tous les cas d'augmenter.

Il est clair pour l'UDC que nous avons à présent urgemment besoin d'une véritable réforme, qui accélère les procédures et restreint les voies de droit. Il faut également agir enfin de manière cohérente à l'encontre des réfugiés fictifs ainsi que dans le domaine des rapatriements.

L'UDC présentera ses propositions à ce sujet à l'occasion d'une conférence de presse, lundi matin prochain.