Articles dans
le temps
L’UDC veut une augmentation de 5% de son électorat en Suisse romande
19.08.2011

L’UDC veut une augmentation de 5% de son électorat en Suisse romande

A Château d’Oex, l’UDC Suisse romande s’est réunie en plein air autour d’une fondue géante pour lancer sa campagne aux élections fédérales du 23 octobre 2011. Consciente que son potentiel de...

A Château d'Oex, l'UDC Suisse romande s'est réunie en plein air autour d'une fondue géante pour lancer sa campagne aux élections fédérales du 23 octobre 2011. Consciente que son potentiel de croissance réside principalement en Suisse romande, l'UDC vise une augmentation de 5% de son électorat. Elle devrait se concrétiser par le gain - notamment - d'un siège au Conseil des Etats.

Plus de 500 candidats, membres, sympathisants et électeurs de l'UDC ainsi que des citoyennes et citoyens se sont réunis pour partager les saveurs d'une fondue géante chauffée au feu de bois. Pour les candidats des nombreuses listes UDC en Suisse romande - 12 au total pour 94 candidates et candidats au Conseil national et 9 candidats au Conseil des Etats, un record ! - cette soirée a été l'occasion de s'immerger parmi les électeurs et les citoyens réunis et de se sensibiliser avec les enjeux qui intéressent les Suissesses et les Suisses.

A cette occasion, un représentant par canton s'est exprimé lors d'une brève intervention. Yvan Perrin, vice-président de l'UDC a rappelé les nombreuses carences de la sécurité en Suisse dues aux accords de Schengen/Dublin et de la libre circulation des personnes. Oskar Freysinger, président de l'UDC Valais romand il a insisté sur l'importance de l'initiative contre l'immigration de masse. Alice Glauser, présidente des Femmes UDC romandes a présenté l'évolution de l'électorat féminin au sein de l'UDC. Dominique Baettig a mis en garde contre les effets de masse tels que ceux vécu récemment en Angleterre. Jean-Pierre Graber est revenu sur la crise actuelle de l'Euro et a insisté auprès des citoyens présents que seule une victoire électorale de l'UDC serait à même d'amener des réponses à l'économie et à la population.

Jean-Claude Mermoud, conseiller d'Etat et candidat au Conseil des Etats, a salué les personnes réunies en terres vaudoises et a appelé l'UDC à se renforcer en Suisse romande.

Les présidentes des sections UDC de Genève et Fribourg, Céline Amaudruz et Gilberte Demont, ont également honoré les personnes réunies en revenant sur les valeurs qui ont fondé la Suisse et qui ont fait le succès de l'UDC. A Genève, une liste UDC International renforce la présence de notre parti déjà fort d'une liste principale et d'une liste Jeunes UDC.

Enfin, l'invité de marque de cette soirée a été le président du groupe parlementaire Caspar Baader qui se réjouit d'accueillir une délégation romande renforcée dès le 23 octobre 2011.

Fait marquant de la soirée, la présence de nombreux jeunes qui défendent ou s'intéressent à la politique de l'UDC. Ce n'est d'ailleurs pas un hasard si des listes Jeunes UDC ont vu le jour en Valais, sur Vaud, à Genève et dans le Jura. Jamais l'UDC n'avait présenté autant de jeunes sur des listes aux élections fédérales qu'en 2011.

19.08.2011

L’UDC veut une augmentation de 5% de son électorat en Suisse romande

A Château d’Oex, l’UDC Suisse romande s’est réunie en plein air autour d’une fondue géante pour lancer sa campagne aux élections fédérales du 23 octobre 2011. Consciente que son potentiel de...

A Château d'Oex, l'UDC Suisse romande s'est réunie en plein air autour d'une fondue géante pour lancer sa campagne aux élections fédérales du 23 octobre 2011. Consciente que son potentiel de croissance réside principalement en Suisse romande, l'UDC vise une augmentation de 5% de son électorat. Elle devrait se concrétiser par le gain - notamment - d'un siège au Conseil des Etats.

Plus de 500 candidats, membres, sympathisants et électeurs de l'UDC ainsi que des citoyennes et citoyens se sont réunis pour partager les saveurs d'une fondue géante chauffée au feu de bois. Pour les candidats des nombreuses listes UDC en Suisse romande - 12 au total pour 94 candidates et candidats au Conseil national et 9 candidats au Conseil des Etats, un record ! - cette soirée a été l'occasion de s'immerger parmi les électeurs et les citoyens réunis et de se sensibiliser avec les enjeux qui intéressent les Suissesses et les Suisses.

A cette occasion, un représentant par canton s'est exprimé lors d'une brève intervention. Yvan Perrin, vice-président de l'UDC a rappelé les nombreuses carences de la sécurité en Suisse dues aux accords de Schengen/Dublin et de la libre circulation des personnes. Oskar Freysinger, président de l'UDC Valais romand il a insisté sur l'importance de l'initiative contre l'immigration de masse. Alice Glauser, présidente des Femmes UDC romandes a présenté l'évolution de l'électorat féminin au sein de l'UDC. Dominique Baettig a mis en garde contre les effets de masse tels que ceux vécu récemment en Angleterre. Jean-Pierre Graber est revenu sur la crise actuelle de l'Euro et a insisté auprès des citoyens présents que seule une victoire électorale de l'UDC serait à même d'amener des réponses à l'économie et à la population.

Jean-Claude Mermoud, conseiller d'Etat et candidat au Conseil des Etats, a salué les personnes réunies en terres vaudoises et a appelé l'UDC à se renforcer en Suisse romande.

Les présidentes des sections UDC de Genève et Fribourg, Céline Amaudruz et Gilberte Demont, ont également honoré les personnes réunies en revenant sur les valeurs qui ont fondé la Suisse et qui ont fait le succès de l'UDC. A Genève, une liste UDC International renforce la présence de notre parti déjà fort d'une liste principale et d'une liste Jeunes UDC.

Enfin, l'invité de marque de cette soirée a été le président du groupe parlementaire Caspar Baader qui se réjouit d'accueillir une délégation romande renforcée dès le 23 octobre 2011.

Fait marquant de la soirée, la présence de nombreux jeunes qui défendent ou s'intéressent à la politique de l'UDC. Ce n'est d'ailleurs pas un hasard si des listes Jeunes UDC ont vu le jour en Valais, sur Vaud, à Genève et dans le Jura. Jamais l'UDC n'avait présenté autant de jeunes sur des listes aux élections fédérales qu'en 2011.