Articles dans
le temps
La 6e révision doit enfin assainir l'AI!
29.09.2009

La 6e révision doit enfin assainir l'AI!

L'UDC a tenu conférence de presse aujourd'hui pour présenter son programme d'assainissement détaillé de l'assurance-invalidité. Il ne tient qu'aux partis politiques, qui aiment à dire oui à tout...

(UDC) L'UDC a tenu conférence de presse aujourd'hui pour présenter son programme d'assainissement détaillé de l'assurance-invalidité. Il ne tient qu'aux partis politiques, qui aiment à dire oui à tout bout de champ, de faire preuve de la volonté politique nécessaire et de lancer, comme promis au peuple, un assainissement complet de l'AI. Si le programme de l'UDC est appliqué, l'AI est libre de toute dette en 2020 et présente un compte équilibré.

L'UDC a présenté aujourd'hui un programme détaillé visant à assainir l'assurance-invalidité. Elle mise notamment sur les mesures suivantes:

1. L'assainissement structurel au niveau des dépenses de l'AI doit être immédiatement entrepris. Les mesures suivantes s'imposent en premier lieu: supprimer les incitations contreproductives concernant les moyens auxiliaires, rétablir l'égalité de traitement dans les rentes pour enfants, vérifier le bienfondé des contributions aux associations d'handicapés ainsi que le montant des indemnités journalières, adapter les rentes exportées au pouvoir d'achat local, revoir la liste des affections congénitales prises en charge par l'AI. Pour réduire d'environ 4000 le nombre de rentes, il faut engager une révision des rentes basée sur le risque (pour les groupes de rentes particulièrement sujets aux abus et les causes AI imprécises comme les traumatismes de la colonne cervicale, les affections dorsales indéfinies, les troubles psychiques ainsi que pour les pays d'origine d'Europe du Sud-est où le potentiel d'abus est élevé). Il ne faut plus que les douleurs somatoformes donnent droit à une rente AI. Enfin, l'échelle des rentes doit être affinée et les mesures d'identification et de réinsertion précoces prévues dans la 5e révision de l'AI doivent être systématiquement appliquées.

2. La 6e révision de l'AI que le Conseil fédéral vient de mettre en consultation (partie A) est la première étape de l'assainissement de cette assurance. Elle n'apporte que des économies pour un montant de 425 millions de francs. Néanmoins, le gouvernement doit adopter rapidement - soit avant la fin de cette année - le message à l'appui de cette de 6e révision de l'AI.

3. Le Parlement doit examiner le projet de 6e révision de l'AI avant le milieu de l'année 2010 pour que cette réforme puisse entrer en vigueur le 1.1.2011.

4. Après la mise en place de la 6e révision de l'AI, il faudra immédiatement passer à la deuxième étape de l'assainissement (partie B de la 6e révision ou 7e révision de l'AI). Un message devra être présenté au Parlement jusqu'en mars 2010.

Le programme d'assainissement présenté par l'UDC permet des économies annuelles allant de 68 millions de francs en 2009 à 2149 millions de francs en 2020. Ses effets sur le fonds AI sont d'une importance capitale pour les générations à venir. L'AI peut être libre de toute dette jusqu'en 2020. Les partis, qui aiment à dire oui à tout bout de champ, ont l'occasion de dire oui une nouvelle fois - oui à une AI libre de dettes, oui aux propositions d'assainissement de l'UDC.

Papier stratégique

Berne, 29 septembre 2009

29.09.2009

La 6e révision doit enfin assainir l'AI!

L'UDC a tenu conférence de presse aujourd'hui pour présenter son programme d'assainissement détaillé de l'assurance-invalidité. Il ne tient qu'aux partis politiques, qui aiment à dire oui à tout...

(UDC) L'UDC a tenu conférence de presse aujourd'hui pour présenter son programme d'assainissement détaillé de l'assurance-invalidité. Il ne tient qu'aux partis politiques, qui aiment à dire oui à tout bout de champ, de faire preuve de la volonté politique nécessaire et de lancer, comme promis au peuple, un assainissement complet de l'AI. Si le programme de l'UDC est appliqué, l'AI est libre de toute dette en 2020 et présente un compte équilibré.

L'UDC a présenté aujourd'hui un programme détaillé visant à assainir l'assurance-invalidité. Elle mise notamment sur les mesures suivantes:

1. L'assainissement structurel au niveau des dépenses de l'AI doit être immédiatement entrepris. Les mesures suivantes s'imposent en premier lieu: supprimer les incitations contreproductives concernant les moyens auxiliaires, rétablir l'égalité de traitement dans les rentes pour enfants, vérifier le bienfondé des contributions aux associations d'handicapés ainsi que le montant des indemnités journalières, adapter les rentes exportées au pouvoir d'achat local, revoir la liste des affections congénitales prises en charge par l'AI. Pour réduire d'environ 4000 le nombre de rentes, il faut engager une révision des rentes basée sur le risque (pour les groupes de rentes particulièrement sujets aux abus et les causes AI imprécises comme les traumatismes de la colonne cervicale, les affections dorsales indéfinies, les troubles psychiques ainsi que pour les pays d'origine d'Europe du Sud-est où le potentiel d'abus est élevé). Il ne faut plus que les douleurs somatoformes donnent droit à une rente AI. Enfin, l'échelle des rentes doit être affinée et les mesures d'identification et de réinsertion précoces prévues dans la 5e révision de l'AI doivent être systématiquement appliquées.

2. La 6e révision de l'AI que le Conseil fédéral vient de mettre en consultation (partie A) est la première étape de l'assainissement de cette assurance. Elle n'apporte que des économies pour un montant de 425 millions de francs. Néanmoins, le gouvernement doit adopter rapidement - soit avant la fin de cette année - le message à l'appui de cette de 6e révision de l'AI.

3. Le Parlement doit examiner le projet de 6e révision de l'AI avant le milieu de l'année 2010 pour que cette réforme puisse entrer en vigueur le 1.1.2011.

4. Après la mise en place de la 6e révision de l'AI, il faudra immédiatement passer à la deuxième étape de l'assainissement (partie B de la 6e révision ou 7e révision de l'AI). Un message devra être présenté au Parlement jusqu'en mars 2010.

Le programme d'assainissement présenté par l'UDC permet des économies annuelles allant de 68 millions de francs en 2009 à 2149 millions de francs en 2020. Ses effets sur le fonds AI sont d'une importance capitale pour les générations à venir. L'AI peut être libre de toute dette jusqu'en 2020. Les partis, qui aiment à dire oui à tout bout de champ, ont l'occasion de dire oui une nouvelle fois - oui à une AI libre de dettes, oui aux propositions d'assainissement de l'UDC.

Papier stratégique

Berne, 29 septembre 2009