Articles dans
le temps
La campagne mensongÈre contre avanti est intolérable
20.01.2004

La campagne mensongÈre contre avanti est intolérable

L'UDC a tenu conférence de presse aujourd'hui à Berne pour dire sa colère devant la campagne mensongère menée par les adversaires du contreprojet à l'initiative Avanti. En prétendant que...

(UDC) L'UDC a tenu conférence de presse aujourd'hui à Berne pour dire sa colère devant la campagne mensongère menée par les adversaires du contreprojet à l'initiative Avanti. En prétendant que l'acceptation de ce projet entraînerait une hausse des impôts et du prix de l'essence, ces milieux trompent sciemment le peuple. Les moyens financiers nécessaires à la réalisation des projets Avanti sont disponibles.

Dans moins de trois semaines, les Suissesses et les Suisses votent sur l'avenir de leur infrastructure routière. En soutenant le contreprojet à l'initiative Avanti, ils posent les fondements d'un réseau routier et ferroviaire performant, axé sur l'avenir et répondant aux besoins de l'économie. Un refus, par contre, bloquerait pour longtemps l'aménagement de routes indispensables. La conséquence d'un rejet serait une augmentation des heures de bouchons et des pertes économiques qui en découlent.

Les adversaires du contreprojet Avanti avancent surtout des arguments de politique financière. C'est tout de même curieux: pour la première de mémoire de politique, la gauche et les verts s'intéressent aux finances publiques. Ce fait à lui seul devrait attiser la méfiance des citoyens. La réalité est que le trafic routier motorisé génère aujourd'hui déjà - par le biais des impôts sur les huiles minérales et de la vignette autoroutière, notamment - des milliards de francs qui, conformément à la Constitution fédérale, doivent être affectés à la construction et à l'entretien des routes. Les projets Avanti sont réalisables sans hausse des impôts et sans nouvel endettement, l'UDC s'en porte garante. Ceux qui prétendent le contraire mentent au peuple.

L'UDC lancera une campagne d'annonce pour attirer l'attention des citoyennes et des citoyens sur les méthodes malhonnêtes du Parti socialiste et des Verts.

Berne, le 20 janvier 2004

20.01.2004

La campagne mensongÈre contre avanti est intolérable

L'UDC a tenu conférence de presse aujourd'hui à Berne pour dire sa colère devant la campagne mensongère menée par les adversaires du contreprojet à l'initiative Avanti. En prétendant que...

(UDC) L'UDC a tenu conférence de presse aujourd'hui à Berne pour dire sa colère devant la campagne mensongère menée par les adversaires du contreprojet à l'initiative Avanti. En prétendant que l'acceptation de ce projet entraînerait une hausse des impôts et du prix de l'essence, ces milieux trompent sciemment le peuple. Les moyens financiers nécessaires à la réalisation des projets Avanti sont disponibles.

Dans moins de trois semaines, les Suissesses et les Suisses votent sur l'avenir de leur infrastructure routière. En soutenant le contreprojet à l'initiative Avanti, ils posent les fondements d'un réseau routier et ferroviaire performant, axé sur l'avenir et répondant aux besoins de l'économie. Un refus, par contre, bloquerait pour longtemps l'aménagement de routes indispensables. La conséquence d'un rejet serait une augmentation des heures de bouchons et des pertes économiques qui en découlent.

Les adversaires du contreprojet Avanti avancent surtout des arguments de politique financière. C'est tout de même curieux: pour la première de mémoire de politique, la gauche et les verts s'intéressent aux finances publiques. Ce fait à lui seul devrait attiser la méfiance des citoyens. La réalité est que le trafic routier motorisé génère aujourd'hui déjà - par le biais des impôts sur les huiles minérales et de la vignette autoroutière, notamment - des milliards de francs qui, conformément à la Constitution fédérale, doivent être affectés à la construction et à l'entretien des routes. Les projets Avanti sont réalisables sans hausse des impôts et sans nouvel endettement, l'UDC s'en porte garante. Ceux qui prétendent le contraire mentent au peuple.

L'UDC lancera une campagne d'annonce pour attirer l'attention des citoyennes et des citoyens sur les méthodes malhonnêtes du Parti socialiste et des Verts.

Berne, le 20 janvier 2004