Articles dans
le temps
La Confédération doit enfin défendre les intérÊts du Tessin
05.07.2011

La Confédération doit enfin défendre les intérÊts du Tessin

L'UDC invite le Conseil fédéral à défendre les intérêts plus que justifiés du canton du Tessin en insistant auprès de l'Italie pour quelle mette fin à ses actes illégaux de répression contre la...

L'UDC invite le Conseil fédéral à défendre les intérêts plus que justifiés du canton du Tessin en insistant auprès de l'Italie pour quelle mette fin à ses actes illégaux de répression contre la place économique et financière tessinoise. Seules des pressions et une intervention claire et nette peuvent faire avancer les choses dans cette affaire. Trop longtemps l'autorité fédérale a attendu les bras croisés et toléré que le Tessin soit harcelé par des listes noires et d'autres sanctions illégales. Les dommages économiques subis par le Tessin sont énormes. Le Conseil fédéral doit enfin agir et faire preuve de fermeté. L'accord de double imposition avec l'Italie doit être rapidement adapté et une solution raisonnable doit être trouvée pour l'imposition des frontaliers.

L'Italie étant aux prises avec de gros problèmes financiers, le ministre des finances, Tremonti, a recouru à des moyens aussi martiaux qu'illégaux. La place financière et économique tessinoise a été massivement mise sous pression par des listes noires et d'autres répressions illégales. La Confédération, elle, a laissé tomber le Tessin. On comprend dès lors la réaction de ce canton qui a décidé de retenir l'impôt à la source. Il faut des pressions pour ramener les autorités italiennes la raison. Le Conseil fédéral doit enfin assister le Tessin et inviter avec insistance l'Italie à revenir sur le chemin de la légalité. Les deux parties doivent se mettre à table et chercher des solutions pour un nouvel accord de double imposition et pour adapter l'imposition des frontaliers. Il est grand temps que les autorités fédérales défendent rigoureusement les intérêts de la Suisse et celles du canton du Tessin.

05.07.2011

La Confédération doit enfin défendre les intérÊts du Tessin

L'UDC invite le Conseil fédéral à défendre les intérêts plus que justifiés du canton du Tessin en insistant auprès de l'Italie pour quelle mette fin à ses actes illégaux de répression contre la...

L'UDC invite le Conseil fédéral à défendre les intérêts plus que justifiés du canton du Tessin en insistant auprès de l'Italie pour quelle mette fin à ses actes illégaux de répression contre la place économique et financière tessinoise. Seules des pressions et une intervention claire et nette peuvent faire avancer les choses dans cette affaire. Trop longtemps l'autorité fédérale a attendu les bras croisés et toléré que le Tessin soit harcelé par des listes noires et d'autres sanctions illégales. Les dommages économiques subis par le Tessin sont énormes. Le Conseil fédéral doit enfin agir et faire preuve de fermeté. L'accord de double imposition avec l'Italie doit être rapidement adapté et une solution raisonnable doit être trouvée pour l'imposition des frontaliers.

L'Italie étant aux prises avec de gros problèmes financiers, le ministre des finances, Tremonti, a recouru à des moyens aussi martiaux qu'illégaux. La place financière et économique tessinoise a été massivement mise sous pression par des listes noires et d'autres répressions illégales. La Confédération, elle, a laissé tomber le Tessin. On comprend dès lors la réaction de ce canton qui a décidé de retenir l'impôt à la source. Il faut des pressions pour ramener les autorités italiennes la raison. Le Conseil fédéral doit enfin assister le Tessin et inviter avec insistance l'Italie à revenir sur le chemin de la légalité. Les deux parties doivent se mettre à table et chercher des solutions pour un nouvel accord de double imposition et pour adapter l'imposition des frontaliers. Il est grand temps que les autorités fédérales défendent rigoureusement les intérêts de la Suisse et celles du canton du Tessin.