Articles dans
le temps
La démocratie en péril
19.11.2010

La démocratie en péril

Hier en fin d'après-midi un groupe de gauchistes a occupé les bureaux de l'UDC du canton de Vaud à Lausanne. Ces individus ont pénétré dans les locaux contre la volonté des occupants pour fixer à...

Hier en fin d'après-midi un groupe de gauchistes a occupé les bureaux de l'UDC du canton de Vaud à Lausanne. Ces individus ont pénétré dans les locaux contre la volonté des occupants pour fixer à la fenêtre une bannière de protestation contre l'UDC. Les collaborateurs de l'UDC ont été grossièrement insultés et le désordre a été mis dans les documents et matériaux stockés au secrétariat. La vingtaine de voyous gauchistes étaient accompagnés de quelques personnes qui se sont par la suite présentées à la police comme des journalistes. On doit partir du principe que ces derniers ont également examiné et même photographié les documents de l'UDC. La police appelée sur place a fini par dissoudre cette manifestation. L'UDC a déposé plainte. Cette affaire s'ajoute à une série d'autres événements qui ont tous servi à empêcher l'UDC d'exercer ses activités politiques et à restreindre sa liberté d'expression. Cette situation devient de plus en plus inquiétante, notamment quand on voit que des médias se laissent embrigader dans de telles actions. Ce comportement est incompréhensible et alarmant.

L'UDC attend des autorités, notamment de la ville de Lausanne et du canton de Vaud, qu'elles interviennent enfin contre ces atteintes massives aux droits démocratiques commises sur leur territoire. Ces mêmes autorités ont admis que le congrès de programme de l'UDC ne puisse pas se dérouler à Lausanne, cédant ainsi aux pressions des activistes gauchistes. Par leur passivité, elles tolèrent des restrictions massives de la liberté de réunion et d'expression. Cette attitude est incompréhensible pour l'UDC et elle est surtout indigne d'un Etat démocratique.

Les éventuelles questions peuvent être adressées à Claude-Alain Voiblet, secrétaire général UDC Vaud, 079 251 22 06, ou à Martin Baltisser, secrétaire général UDC Suisse, 079 351 92 22.

Berne, 19 novembre 2010

19.11.2010

La démocratie en péril

Hier en fin d'après-midi un groupe de gauchistes a occupé les bureaux de l'UDC du canton de Vaud à Lausanne. Ces individus ont pénétré dans les locaux contre la volonté des occupants pour fixer à...

Hier en fin d'après-midi un groupe de gauchistes a occupé les bureaux de l'UDC du canton de Vaud à Lausanne. Ces individus ont pénétré dans les locaux contre la volonté des occupants pour fixer à la fenêtre une bannière de protestation contre l'UDC. Les collaborateurs de l'UDC ont été grossièrement insultés et le désordre a été mis dans les documents et matériaux stockés au secrétariat. La vingtaine de voyous gauchistes étaient accompagnés de quelques personnes qui se sont par la suite présentées à la police comme des journalistes. On doit partir du principe que ces derniers ont également examiné et même photographié les documents de l'UDC. La police appelée sur place a fini par dissoudre cette manifestation. L'UDC a déposé plainte. Cette affaire s'ajoute à une série d'autres événements qui ont tous servi à empêcher l'UDC d'exercer ses activités politiques et à restreindre sa liberté d'expression. Cette situation devient de plus en plus inquiétante, notamment quand on voit que des médias se laissent embrigader dans de telles actions. Ce comportement est incompréhensible et alarmant.

L'UDC attend des autorités, notamment de la ville de Lausanne et du canton de Vaud, qu'elles interviennent enfin contre ces atteintes massives aux droits démocratiques commises sur leur territoire. Ces mêmes autorités ont admis que le congrès de programme de l'UDC ne puisse pas se dérouler à Lausanne, cédant ainsi aux pressions des activistes gauchistes. Par leur passivité, elles tolèrent des restrictions massives de la liberté de réunion et d'expression. Cette attitude est incompréhensible pour l'UDC et elle est surtout indigne d'un Etat démocratique.

Les éventuelles questions peuvent être adressées à Claude-Alain Voiblet, secrétaire général UDC Vaud, 079 251 22 06, ou à Martin Baltisser, secrétaire général UDC Suisse, 079 351 92 22.

Berne, 19 novembre 2010