Articles dans
le temps
La direction du parti propose au groupe parlementaire le conseiller national Jean-FranÇois Rime comm
31.08.2010

La direction du parti propose au groupe parlementaire le conseiller national Jean-FranÇois Rime comm

La direction de l'UDC Suisse a examiné les candidatures proposées en vue des élections complémentaires au Conseil fédéral du 22 septembre 2010. Plusieurs personnes ont été annoncées et sont prêtes à a

La direction de l'UDC Suisse a examiné les candidatures proposées en vue des élections complémentaires au Conseil fédéral du 22 septembre 2010. Plusieurs personnes ont été annoncées et sont prêtes à accepter une élection. La direction recommande au comité du groupe parlementaire la nomination du conseiller national Jean-François Rime.L'UDC peut ainsi recommander au Parlement une personnalité forte, un chef d'entreprise ayant une longue expérience de direction et issu d'un canton, celui de Fribourg, qui fait office de pont entre les communautés linguistiques du pays.

Le groupe UDC a décidé de présenter une personnalité forte pour faire valoir le droit parfaitement établi de l'UDC à un deuxième siège au Conseil fédéral. Les partis cantonaux et les membres du groupe parlementaire avaient jusqu'au 31 août 2010 pour proposer des personnes aptes à assumer une fonction gouvernementale. Après avoir examiné ces propositions, la direction de l'UDC a décidé de recommander au comité du groupe parlementaire et au groupe la candidature du conseiller national Jean-François Rime aux élections complémentaires au Conseil fédéral du 22 septembre 2010.

Jean-François Rime siège au Parlement fédéral depuis 2003. Chef d'entreprise performant et propriétaire de trois entreprises employant plus de 100 collaborateurs, il possède les compétences techniques et économiques ainsi que l'esprit d'entreprise dont le Conseil fédéral a un urgent besoin. De langue maternelle française, mais ayant d'excellentes connaissances de l'allemand, il est originaire du canton bilingue de Fribourg, ce qui explique sa grande sensibilité aux différentes langues et cultures du pays. Avec Jean-François Rime, les arts et métiers, un secteur proche de l'UDC, auraient un digne défenseur au Conseil fédéral alors que l'agriculture y est déjà représentée par Ueli Maurer. De surcroît, le premier parti de Suisse par le nombre de ses électeurs occuperait ainsi les deux sièges qui lui reviennent de droit au gouvernement avec à chaque fois un Alémanique et un Romand.

Jean-François Rime est vice-président du groupe parlementaire UDC, membre du comité de l'Union suisse des arts et métiers, président de l'Industrie du bois suisse et membre du comité de l'organisation européenne des scieries. Au Parlement, il représente l'UDC à la Commission de l'économie et des redevances. Il était autrefois durant de nombreuses années représentant de l'industrie du bois auprès de l'approvisionnement économique du pays ainsi que président du comité local Berne de la Banque nationale suisse. Des informations supplémentaires sur Jean-François Rime figurent dans le curriculum vitae joint en annexe.

31.08.2010

La direction du parti propose au groupe parlementaire le conseiller national Jean-FranÇois Rime comm

La direction de l'UDC Suisse a examiné les candidatures proposées en vue des élections complémentaires au Conseil fédéral du 22 septembre 2010. Plusieurs personnes ont été annoncées et sont prêtes à a

La direction de l'UDC Suisse a examiné les candidatures proposées en vue des élections complémentaires au Conseil fédéral du 22 septembre 2010. Plusieurs personnes ont été annoncées et sont prêtes à accepter une élection. La direction recommande au comité du groupe parlementaire la nomination du conseiller national Jean-François Rime.L'UDC peut ainsi recommander au Parlement une personnalité forte, un chef d'entreprise ayant une longue expérience de direction et issu d'un canton, celui de Fribourg, qui fait office de pont entre les communautés linguistiques du pays.

Le groupe UDC a décidé de présenter une personnalité forte pour faire valoir le droit parfaitement établi de l'UDC à un deuxième siège au Conseil fédéral. Les partis cantonaux et les membres du groupe parlementaire avaient jusqu'au 31 août 2010 pour proposer des personnes aptes à assumer une fonction gouvernementale. Après avoir examiné ces propositions, la direction de l'UDC a décidé de recommander au comité du groupe parlementaire et au groupe la candidature du conseiller national Jean-François Rime aux élections complémentaires au Conseil fédéral du 22 septembre 2010.

Jean-François Rime siège au Parlement fédéral depuis 2003. Chef d'entreprise performant et propriétaire de trois entreprises employant plus de 100 collaborateurs, il possède les compétences techniques et économiques ainsi que l'esprit d'entreprise dont le Conseil fédéral a un urgent besoin. De langue maternelle française, mais ayant d'excellentes connaissances de l'allemand, il est originaire du canton bilingue de Fribourg, ce qui explique sa grande sensibilité aux différentes langues et cultures du pays. Avec Jean-François Rime, les arts et métiers, un secteur proche de l'UDC, auraient un digne défenseur au Conseil fédéral alors que l'agriculture y est déjà représentée par Ueli Maurer. De surcroît, le premier parti de Suisse par le nombre de ses électeurs occuperait ainsi les deux sièges qui lui reviennent de droit au gouvernement avec à chaque fois un Alémanique et un Romand.

Jean-François Rime est vice-président du groupe parlementaire UDC, membre du comité de l'Union suisse des arts et métiers, président de l'Industrie du bois suisse et membre du comité de l'organisation européenne des scieries. Au Parlement, il représente l'UDC à la Commission de l'économie et des redevances. Il était autrefois durant de nombreuses années représentant de l'industrie du bois auprès de l'approvisionnement économique du pays ainsi que président du comité local Berne de la Banque nationale suisse. Des informations supplémentaires sur Jean-François Rime figurent dans le curriculum vitae joint en annexe.