Articles dans
le temps
La Suisse doit immédiatement réintroduire les contrôles aux frontières
13.09.2015

La Suisse doit immédiatement réintroduire les contrôles aux frontières

L'UDC invite le Conseil fédéral à réintroduire immédiatement les contrôles aux frontières pour protéger la Suisse contre les migrants clandestins. La décision prise ce soir par l'Allemagne de contrôler à nouveau ses frontières exige une réaction immédiate de la Suisse, faute de quoi le flot de migrants illégaux se déplacera vers notre pays. Le Conseil fédéral doit prendre demain lundi les décisions qui s'imposent. L'UDC examine aussi les mesures que le Parlement peut prendre demain après-midi au début de sa séance. 

L'Allemagne actionne le frein de secours. Après l'invitation irréfléchie et lourde de conséquences adressée à tous les migrants de se rendre en Allemagne, le système Schengen/Dublin s'est définitivement effondré. La Suisse doit agir immédiatement de son côté pour que les flux de migrants échappant à tout contrôle ne se tournent vers la Suisse après la réintroduction des contrôles aux frontières en Allemagne. Le Conseil fédéral doit imposer des contrôles aux frontières systématiques pour stopper l'immigration clandestine et l'armée doit si nécessaire soutenir le Corps des gardes-frontière dans cette tâche. L'UDC réfléchit également aux mesures que le parlement peut de son côté déclencher demain lundi au début de la deuxième semaine de sa session parlementaire. Il serait possible qu'il tienne une deuxième session extraordinaire durant les deux semaines à venir pour prendre les décisions nécessaires. Malheureusement, tous les autres partis politiques ont refusé la semaine dernière la réintroduction de contrôles aux frontières systématiques comme le proposait l'UDC. 

La sécurité intérieure est en péril
L'UDC interviendra également demain au parlement concernant les graves incidents provoqués à Berne par des groupes turcs et kurdes au cours desquels 22 personnes ont été blessées ce weekend. Des individus ont même lancé des voitures dans les attroupements. Les autorités et les médias n'ont eu de cesse de minimiser cette escalade intolérable de la violence. Cet événement prouve de manière exemplaire que l'immigration incontrôlée devient de plus en plus un problème de sécurité intérieure. Le contrôle de l'immigration et l'expulsion des étrangers criminels doivent immédiatement être mis en œuvre avant que les altercations violentes entre groupes de migrants ne fassent des morts en Suisse.

 

13.09.2015

La Suisse doit immédiatement réintroduire les contrôles aux frontières

L'UDC invite le Conseil fédéral à réintroduire immédiatement les contrôles aux frontières pour protéger la Suisse contre les migrants clandestins. La décision prise ce soir par l'Allemagne de contrôler à nouveau ses frontières exige une réaction immédiate de la Suisse, faute de quoi le flot de migrants illégaux se déplacera vers notre pays. Le Conseil fédéral doit prendre demain lundi les décisions qui s'imposent. L'UDC examine aussi les mesures que le Parlement peut prendre demain après-midi au début de sa séance. 

L'Allemagne actionne le frein de secours. Après l'invitation irréfléchie et lourde de conséquences adressée à tous les migrants de se rendre en Allemagne, le système Schengen/Dublin s'est définitivement effondré. La Suisse doit agir immédiatement de son côté pour que les flux de migrants échappant à tout contrôle ne se tournent vers la Suisse après la réintroduction des contrôles aux frontières en Allemagne. Le Conseil fédéral doit imposer des contrôles aux frontières systématiques pour stopper l'immigration clandestine et l'armée doit si nécessaire soutenir le Corps des gardes-frontière dans cette tâche. L'UDC réfléchit également aux mesures que le parlement peut de son côté déclencher demain lundi au début de la deuxième semaine de sa session parlementaire. Il serait possible qu'il tienne une deuxième session extraordinaire durant les deux semaines à venir pour prendre les décisions nécessaires. Malheureusement, tous les autres partis politiques ont refusé la semaine dernière la réintroduction de contrôles aux frontières systématiques comme le proposait l'UDC. 

La sécurité intérieure est en péril
L'UDC interviendra également demain au parlement concernant les graves incidents provoqués à Berne par des groupes turcs et kurdes au cours desquels 22 personnes ont été blessées ce weekend. Des individus ont même lancé des voitures dans les attroupements. Les autorités et les médias n'ont eu de cesse de minimiser cette escalade intolérable de la violence. Cet événement prouve de manière exemplaire que l'immigration incontrôlée devient de plus en plus un problème de sécurité intérieure. Le contrôle de l'immigration et l'expulsion des étrangers criminels doivent immédiatement être mis en œuvre avant que les altercations violentes entre groupes de migrants ne fassent des morts en Suisse.