Articles dans
le temps
Le comité central confirme la décision d'exclusion
04.04.2008

Le comité central confirme la décision d'exclusion

Le Comité central de l'UDC Suisse a décidé lors de sa séance d'aujourd'hui par 67 contre 5 (abstentions : 7) de confirmer sans changement la proposition de la direction du parti. Madame la...

(UDC) Le Comité central de l'UDC Suisse a décidé lors de sa séance d'aujourd'hui par 67 contre 5 (abstentions : 7) de confirmer sans changement la proposition de la direction du parti. Madame la Conseillère fédérale Eveline Widmer-Schlumpf est invitée à déposer sa charge de membre du gouvernement et de quitter l'Union démocratique du centre. Si elle refuse de quitter le parti, l'UDC des Grisons doit l'exclure, faute de quoi le Comité directeur de l'UDC Suisse ouvrira une procédure d'exclusion contre l'UDC Grisons.

Après analyse des conditions et événements qui ont conduit à la non-élection du conseiller fédéral Christoph Blocher, les faits suivants sont désormais établis:

  • Madame Eveline Widmer-Schlumpf a préparé son élection avec le Parti socialiste pour évincer de son poste le conseiller fédéral de son propre parti UDC, Christoph Blocher. Elle a agi par intérêt personnel et placé ses intérêts propres au-dessus de ceux de son parti.
  • Madame Eveline Widmer-Schlumpf a déclaré à plusieurs reprises à la direction du parti qu'elle n'accepterait en aucun cas une élection au Conseil fédéral parce qu'elle imaginait mal pouvoir mener sa politique sans groupe parlementaire. Elle a de ce fait gravement trompé la direction du parti au détriment du parti et de ses électeurs.
  • Comme conseillère fédérale nouvellement élue, Madame Eveline Widmer-Schlumpf a fait des déclarations publiques contraires à la vérité sur la manière dont s'est réalisée sa candidature, ce qui est intolérable pour une conseillère fédérale.

Un tel comportement est inadmissible pour une conseillère fédérale. Madame Eveline Widmer-Schlumpf a non seulement agi contre les intérêts de son pays, mais aussi contre ceux de son parti dont elle a terni la réputation, ce qui, dans les statuts de l'UDC Suisse, constitue expressément un motif d'exclusion.
Compte tenu de ces faits, le Comité central de l'UDC Suisse a décidé de prendre à son compte la proposition de la direction du parti.
L'UDC Suisse réalisera donc le concept suivant qui, de manière échelonnée, adresse des exigences à la conseillère fédérale sans groupe parlementaire, respectivement au parti cantonal UDC des Grisons:

  1. Madame Eveline Widmer-Schlumpf est invitée à déposer immédiatement sa charge de conseillère fédérale.
  2. Madame Eveline Widmer-Schlumpf est invitée à annoncer jusqu'au 11 avril 2008 sa démission de l'UDC.
  3. Au cas où la conseillère fédérale Eveline Widmer-Schlumpf ne quitte pas l'UDC, l'UDC du canton des Grisons doit veiller à ce qu'elle soit exclue du parti jusqu'au 30 avril 2008.
  4. Si l'UDC du canton des Grisons ne devait pas répondre à cette exigence, elle signalerait ainsi qu'elle couvre des actions contraires aux intérêts de l'UDC. En pareil cas, le Comité directeur ouvrirait une procédure ordinaire d'exclusion de l'UDC des Grisons de l'UDC Suisse et ferait une proposition correspondante au Comité central.

Les délégués de l'UDC suisse seront informés de cette procédure lors de leur assemblée de samedi 5 avril 2008. Aucune décision ne sera prise à l'assemblée des délégués de ce jour. Le cas échéant, l'assemblée des délégués devra agir ultérieurement comme instance de recours contre des exclusions du parti.

Lungern OW, 4 avril 2008

04.04.2008

Le comité central confirme la décision d'exclusion

Le Comité central de l'UDC Suisse a décidé lors de sa séance d'aujourd'hui par 67 contre 5 (abstentions : 7) de confirmer sans changement la proposition de la direction du parti. Madame la...

(UDC) Le Comité central de l'UDC Suisse a décidé lors de sa séance d'aujourd'hui par 67 contre 5 (abstentions : 7) de confirmer sans changement la proposition de la direction du parti. Madame la Conseillère fédérale Eveline Widmer-Schlumpf est invitée à déposer sa charge de membre du gouvernement et de quitter l'Union démocratique du centre. Si elle refuse de quitter le parti, l'UDC des Grisons doit l'exclure, faute de quoi le Comité directeur de l'UDC Suisse ouvrira une procédure d'exclusion contre l'UDC Grisons.

Après analyse des conditions et événements qui ont conduit à la non-élection du conseiller fédéral Christoph Blocher, les faits suivants sont désormais établis:

Un tel comportement est inadmissible pour une conseillère fédérale. Madame Eveline Widmer-Schlumpf a non seulement agi contre les intérêts de son pays, mais aussi contre ceux de son parti dont elle a terni la réputation, ce qui, dans les statuts de l'UDC Suisse, constitue expressément un motif d'exclusion.
Compte tenu de ces faits, le Comité central de l'UDC Suisse a décidé de prendre à son compte la proposition de la direction du parti.
L'UDC Suisse réalisera donc le concept suivant qui, de manière échelonnée, adresse des exigences à la conseillère fédérale sans groupe parlementaire, respectivement au parti cantonal UDC des Grisons:

  1. Madame Eveline Widmer-Schlumpf est invitée à déposer immédiatement sa charge de conseillère fédérale.
  2. Madame Eveline Widmer-Schlumpf est invitée à annoncer jusqu'au 11 avril 2008 sa démission de l'UDC.
  3. Au cas où la conseillère fédérale Eveline Widmer-Schlumpf ne quitte pas l'UDC, l'UDC du canton des Grisons doit veiller à ce qu'elle soit exclue du parti jusqu'au 30 avril 2008.
  4. Si l'UDC du canton des Grisons ne devait pas répondre à cette exigence, elle signalerait ainsi qu'elle couvre des actions contraires aux intérêts de l'UDC. En pareil cas, le Comité directeur ouvrirait une procédure ordinaire d'exclusion de l'UDC des Grisons de l'UDC Suisse et ferait une proposition correspondante au Comité central.

Les délégués de l'UDC suisse seront informés de cette procédure lors de leur assemblée de samedi 5 avril 2008. Aucune décision ne sera prise à l'assemblée des délégués de ce jour. Le cas échéant, l'assemblée des délégués devra agir ultérieurement comme instance de recours contre des exclusions du parti.

Lungern OW, 4 avril 2008