Articles dans
le temps
Le comité central recommande le rejet de l'initiative anti-armes
14.01.2011

Le comité central recommande le rejet de l'initiative anti-armes

Le Comité central de l'UDC Suisse propose à l'unanimité à l'assemblée des délégués de demain samedi à Emmenbrücke de recommander au peuple suisse le rejet de l'initiative anti-armes. Les auteurs de...

Le Comité central de l'UDC Suisse propose à l'unanimité à l'assemblée des délégués de demain samedi à Emmenbrücke de recommander au peuple suisse le rejet de l'initiative anti-armes. Les auteurs de cette initiative sont avant tout des ennemis de l'armée. C'est pour cette raison que leur projet vise en premier lieu à désarmer les membres de l'armée. Le principal effet de cette initiative est d'offrir aux criminels le monopole des armes.

Pour le Comité central de l'UDC Suisse, la liberté et la responsabilité individuelle des citoyennes et des citoyens sont prioritaires. Constituant un des piliers essentiels de l'Etat suisse, l'armée de milice est aussi la garante de la neutralité permanente de notre pays. Les milieux hostiles à l'armée cherchent donc par tous les moyens à la miner. Désarmer les soldats, c'est affaiblir l'armée. L'UDC s'engage pour la sécurité de la Suisse. Celle-ci ne sera certainement pas renforcée par le désarmement des membres de l'armée. Pour plus de sécurité en Suisse, il faut commencer par poursuivre et condamner plus rapidement et plus sévèrement les criminels.

La distribution annoncée en gare de Lucerne du programme politique de l'UDC, "L'UDC - le parti de la Suisse", qui vient de sortir de presse, était un grand succès. En une demi-heure à peine, plus de 500 personnes ont reçu leur exemplaire des mains de Toni Brunner, président de l'UDC Suisse, qui a dédicacé personnellement un grand nombre de programmes. Les positions claires de l'UDC contre l'adhésion sournoise à l'UE, pour la limitation de l'immigration et pour une Suisse forte suscitent une vive approbation au sein du peuple. Le constat a été confirmé aujourd'hui: les Suisses votent UDC.

14.01.2011

Le comité central recommande le rejet de l'initiative anti-armes

Le Comité central de l'UDC Suisse propose à l'unanimité à l'assemblée des délégués de demain samedi à Emmenbrücke de recommander au peuple suisse le rejet de l'initiative anti-armes. Les auteurs de...

Le Comité central de l'UDC Suisse propose à l'unanimité à l'assemblée des délégués de demain samedi à Emmenbrücke de recommander au peuple suisse le rejet de l'initiative anti-armes. Les auteurs de cette initiative sont avant tout des ennemis de l'armée. C'est pour cette raison que leur projet vise en premier lieu à désarmer les membres de l'armée. Le principal effet de cette initiative est d'offrir aux criminels le monopole des armes.

Pour le Comité central de l'UDC Suisse, la liberté et la responsabilité individuelle des citoyennes et des citoyens sont prioritaires. Constituant un des piliers essentiels de l'Etat suisse, l'armée de milice est aussi la garante de la neutralité permanente de notre pays. Les milieux hostiles à l'armée cherchent donc par tous les moyens à la miner. Désarmer les soldats, c'est affaiblir l'armée. L'UDC s'engage pour la sécurité de la Suisse. Celle-ci ne sera certainement pas renforcée par le désarmement des membres de l'armée. Pour plus de sécurité en Suisse, il faut commencer par poursuivre et condamner plus rapidement et plus sévèrement les criminels.

La distribution annoncée en gare de Lucerne du programme politique de l'UDC, "L'UDC - le parti de la Suisse", qui vient de sortir de presse, était un grand succès. En une demi-heure à peine, plus de 500 personnes ont reçu leur exemplaire des mains de Toni Brunner, président de l'UDC Suisse, qui a dédicacé personnellement un grand nombre de programmes. Les positions claires de l'UDC contre l'adhésion sournoise à l'UE, pour la limitation de l'immigration et pour une Suisse forte suscitent une vive approbation au sein du peuple. Le constat a été confirmé aujourd'hui: les Suisses votent UDC.