Articles dans
le temps
Le comité central rejette les projets sur la drogue
03.10.2008

Le comité central rejette les projets sur la drogue

Le comité central de l'UDC Suisse a adopté aujourd'hui ses consi-gnes de vote en vue du scrutin populaire du 30 novembre prochain. Il rejette à l'unanimité les deux projets inaptes concernant la...

(UDC) Le comité central de l'UDC Suisse a adopté aujourd'hui ses consi-gnes de vote en vue du scrutin populaire du 30 novembre prochain. Il rejette à l'unanimité les deux projets inaptes concernant la politique de la drogue menée par la Confédération.

Réuni aujourd'hui à Lenzburg, le comité central de l'UDC Suisse a adopté ses consignes de vote concernant les objets fédéraux du 30 novembre 2008: il a dé-cidé d'apporter son soutien aux initiatives populaires "pour l'imprescriptibilité des actes de pornographie enfantine" (49 voix contre 6) et "droit de recours des or-ganisations: halte à l'obstructionnisme" (à l'unanimité). En revanche, il recom-mande à l'unanimité le refus de l'initiative "pour un âge de l'AVS flexible".

En matière de politique de la drogue, les membres du comité central ont confir-mé la position de l'UDC qui s'oppose depuis toujours à la libéralisation des dro-gues. Seule une politique de la drogue visant l'abstinence donne aux jeunes gens des repères fiables et aux toxicomanes un espoir de redevenir maîtres de leur vie dans la liberté et la responsabilité individuelle. Mais pour cela il faut s'engager sans compromis pour la devise "On ne touche pas aux drogues". Or, la politique actuelle de la Confédération dans ce domaine prend un chemin dangereux, car elle se contente de gérer la toxicomanie. Au lieu de financer une multitude de mesures de prévention inefficaces, la politique de la drogue doit toujours viser une vie sans drogue.
Le comité central recommande à l'unanimité de rejeter aussi bien l'ini-tiative "pour une politique raisonnable en matière de chanvre proté-geant efficacement la jeunesse" que la révision de la loi fédérale sur les stupéfiants et les substances psychotropes.
La décision définitive concernant les consignes de vote de l'UDC sur ces deux derniers objets appartient à l'assemblée des délégués de demain samedi 4 octo-bre 2008.

Le comité a aussi approuvé aujourd'hui les propositions de la direction du parti à l'intention de l'assemblée des délégués. Cette dernière devra donc décider de la modification suivante des statuts: les personnes qui acceptent une élection au Conseil fédéral sans avoir été nommé par l'organe compétent du parti ne sont plus membres de l'UDC.

Lenzburg, 3 octobre 2008

03.10.2008

Le comité central rejette les projets sur la drogue

Le comité central de l'UDC Suisse a adopté aujourd'hui ses consi-gnes de vote en vue du scrutin populaire du 30 novembre prochain. Il rejette à l'unanimité les deux projets inaptes concernant la...

(UDC) Le comité central de l'UDC Suisse a adopté aujourd'hui ses consi-gnes de vote en vue du scrutin populaire du 30 novembre prochain. Il rejette à l'unanimité les deux projets inaptes concernant la politique de la drogue menée par la Confédération.

Réuni aujourd'hui à Lenzburg, le comité central de l'UDC Suisse a adopté ses consignes de vote concernant les objets fédéraux du 30 novembre 2008: il a dé-cidé d'apporter son soutien aux initiatives populaires "pour l'imprescriptibilité des actes de pornographie enfantine" (49 voix contre 6) et "droit de recours des or-ganisations: halte à l'obstructionnisme" (à l'unanimité). En revanche, il recom-mande à l'unanimité le refus de l'initiative "pour un âge de l'AVS flexible".

En matière de politique de la drogue, les membres du comité central ont confir-mé la position de l'UDC qui s'oppose depuis toujours à la libéralisation des dro-gues. Seule une politique de la drogue visant l'abstinence donne aux jeunes gens des repères fiables et aux toxicomanes un espoir de redevenir maîtres de leur vie dans la liberté et la responsabilité individuelle. Mais pour cela il faut s'engager sans compromis pour la devise "On ne touche pas aux drogues". Or, la politique actuelle de la Confédération dans ce domaine prend un chemin dangereux, car elle se contente de gérer la toxicomanie. Au lieu de financer une multitude de mesures de prévention inefficaces, la politique de la drogue doit toujours viser une vie sans drogue.
Le comité central recommande à l'unanimité de rejeter aussi bien l'ini-tiative "pour une politique raisonnable en matière de chanvre proté-geant efficacement la jeunesse" que la révision de la loi fédérale sur les stupéfiants et les substances psychotropes.
La décision définitive concernant les consignes de vote de l'UDC sur ces deux derniers objets appartient à l'assemblée des délégués de demain samedi 4 octo-bre 2008.

Le comité a aussi approuvé aujourd'hui les propositions de la direction du parti à l'intention de l'assemblée des délégués. Cette dernière devra donc décider de la modification suivante des statuts: les personnes qui acceptent une élection au Conseil fédéral sans avoir été nommé par l'organe compétent du parti ne sont plus membres de l'UDC.

Lenzburg, 3 octobre 2008