Articles dans
le temps
Le Conseil fédéral continue de faire traÎner l'initiative sur le renvoi
25.04.2012

Le Conseil fédéral continue de faire traÎner l'initiative sur le renvoi

Pressé par l'UDC, le Conseil fédéral s'est enfin décidé aujourd'hui à examiner l'application de l'initiative sur le renvoi que le peuple et les cantons ont acceptée il y a 17 mois déjà. Mais une...

Pressé par l'UDC, le Conseil fédéral s'est enfin décidé aujourd'hui à examiner l'application de l'initiative sur le renvoi que le peuple et les cantons ont acceptée il y a 17 mois déjà. Mais une fois de plus, il a reporté l'ouverture d'une procédure de consultation sous le prétexte qu'une version supplémentaire sera élaborée d'ici à la pause estivale. Cette manière de faire traîner ce dossier est inadmissible. Le Conseil fédéral refuse de trancher alors que tous les faits et bases de décision sont réunis. Ces manœuvres dilatoires de la conseillère fédérale Simonetta Sommaruga, qui avait pourtant promis le soir de la votation d'appliquer la volonté du peuple, sont insupportables. Le Conseil fédéral s'adonne à des jeux tactiques alors que la sécurité des citoyennes et des citoyens est en jeu.

L'UDC demande l'ouverture immédiate d'une procédure de consultation sur la base des propositions qu'elle a faites et qui garantissent le strict respect de la volonté populaire.

25.04.2012

Le Conseil fédéral continue de faire traÎner l'initiative sur le renvoi

Pressé par l'UDC, le Conseil fédéral s'est enfin décidé aujourd'hui à examiner l'application de l'initiative sur le renvoi que le peuple et les cantons ont acceptée il y a 17 mois déjà. Mais une...

Pressé par l'UDC, le Conseil fédéral s'est enfin décidé aujourd'hui à examiner l'application de l'initiative sur le renvoi que le peuple et les cantons ont acceptée il y a 17 mois déjà. Mais une fois de plus, il a reporté l'ouverture d'une procédure de consultation sous le prétexte qu'une version supplémentaire sera élaborée d'ici à la pause estivale. Cette manière de faire traîner ce dossier est inadmissible. Le Conseil fédéral refuse de trancher alors que tous les faits et bases de décision sont réunis. Ces manœuvres dilatoires de la conseillère fédérale Simonetta Sommaruga, qui avait pourtant promis le soir de la votation d'appliquer la volonté du peuple, sont insupportables. Le Conseil fédéral s'adonne à des jeux tactiques alors que la sécurité des citoyennes et des citoyens est en jeu.

L'UDC demande l'ouverture immédiate d'une procédure de consultation sur la base des propositions qu'elle a faites et qui garantissent le strict respect de la volonté populaire.