Articles dans
le temps
Le Conseil fédéral mène une politique socialiste
28.11.2014

Le Conseil fédéral mène une politique socialiste

Il est désormais certain aux yeux de l'UDC qu'il n'existe plus de majorité de droite au Conseil fédéral.

Il est désormais certain aux yeux de l'UDC qu'il n'existe plus de majorité de droite au Conseil fédéral. S'il en fallait une preuve de plus, elle a été faite aujourd'hui avec le projet de modification du droit des sociétés anonymes. Le Conseil fédéral veut imposer un quota de femmes dans les conseils d'administration et directions des entreprises et chasser de Suisse les sociétés de matières premières.

Le Conseil fédéral n'a cessé ces derniers mois de détériorer les conditions-cadres de l'économie suisse: l'énergie sera renchérie; la TVA sera augmentée; la souplesse du marché du travail est entravée par une multiplication de mesures d'accompagnement; des contrôles des salaires visent à contraindre les entreprises à égaliser les revenus, etc. Et voilà que cette série navrante se prolonge par un quota de femmes dans les directions et les conseils d'administration des entreprises. Pour faire bonne mesure, le gouvernement tourmente les sociétés de matières premières par des mesures spéciales pour les chasser de Suisse.

Cette politique est extrêmement nuisible pour l'économie suisse et finira par détruire des emplois en masse. L'UDC se battra de toutes ses forces pour redresser ce mauvais cap. Ce qui est désormais certain, c'est que la Suisse a un gouvernement de gauche.

28.11.2014

Le Conseil fédéral mène une politique socialiste

Il est désormais certain aux yeux de l'UDC qu'il n'existe plus de majorité de droite au Conseil fédéral.

Il est désormais certain aux yeux de l'UDC qu'il n'existe plus de majorité de droite au Conseil fédéral. S'il en fallait une preuve de plus, elle a été faite aujourd'hui avec le projet de modification du droit des sociétés anonymes. Le Conseil fédéral veut imposer un quota de femmes dans les conseils d'administration et directions des entreprises et chasser de Suisse les sociétés de matières premières.

Le Conseil fédéral n'a cessé ces derniers mois de détériorer les conditions-cadres de l'économie suisse: l'énergie sera renchérie; la TVA sera augmentée; la souplesse du marché du travail est entravée par une multiplication de mesures d'accompagnement; des contrôles des salaires visent à contraindre les entreprises à égaliser les revenus, etc. Et voilà que cette série navrante se prolonge par un quota de femmes dans les directions et les conseils d'administration des entreprises. Pour faire bonne mesure, le gouvernement tourmente les sociétés de matières premières par des mesures spéciales pour les chasser de Suisse.

Cette politique est extrêmement nuisible pour l'économie suisse et finira par détruire des emplois en masse. L'UDC se battra de toutes ses forces pour redresser ce mauvais cap. Ce qui est désormais certain, c'est que la Suisse a un gouvernement de gauche.