Articles dans
le temps
Le contreprojet UDC au Plan d'études 21
02.11.2010

Le contreprojet UDC au Plan d'études 21

L'UDC a présenté aujourd'hui son plan d'études détaillé (96 pages) à titre de contreprojet au Plan d'études 21. Elaboré par un groupe de travail interne composé d'enseignants, le plan d'études UDC...

L'UDC a présenté aujourd'hui son plan d'études détaillé (101 pages) à titre de contreprojet au Plan d'études 21. Elaboré par un groupe de travail interne composé d'enseignants, le plan d'études UDC définit les objectifs de performance à atteindre, mais laisse aux enseignants la liberté de choisir la voie conduisant à ces objectifs. Le plan d'enseignement UDC se base sur les performances et non pas sur un égalitarisme forcené. Les associations professionnelles et les entreprises définissent ce qu'ils attendent des adolescents sortant de l'école et cette dernière doit y préparer les jeunes en les faisant passer des examens annuels finaux assortis de notes. Le plan d'études UDC est un outil de travail donné à l'enseignant. Des plans d'études ou instructions pour l'enseignement de plusieurs pages ont été préparés pour les branches suivantes: mathématiques, allemand, langues étrangères, histoire, branches environnementales, travaux pratiques et éducation sexuelle.

Le plan d'études UDC part du principe que les parents portent l'entière responsabilité de l'éducation de leurs enfants alors que la tâche de l'école est de donner aux jeunes une formation adaptée à leur âge et à leur talent. Nombre de maîtres d'apprentissage se plaignent d'une attitude négative des jeunes face au travail ainsi que de grosses lacunes au niveau des mathématiques et des connaissances linguistiques. L'acquisition systématique et solide de connaissances, de savoir-faire et d'adresse manuelle doit être organisée par le plan d'études et axée sur les besoins du monde professionnel. Les objectifs sont fixés par volée annuelle et non seulement par degré de formation. La souveraineté scolaire cantonale reste intacte et il est tout de même tenu compte des besoins d'une population de plus en plus mobile. Le plan d'études UDC laisse aux enseignants la liberté de choisir la voie conduisant vers les objectifs imposés, donc aussi bien les moyens que les méthodes d'enseignement. Les parents et les élèves doivent savoir quels sont les objectifs annuels à atteindre et les enseignantes et enseignants en tirent leur mandat professionnel. La vérification du niveau des performances a lieu sous la forme d'examens finaux. Le plan d'études UDC est un outil pratique et non pas une théorie centralisatrice et égalitariste.

Le plan d'études UDC renonce à l'enseignement des langues étrangères à l'école primaire. Depuis qu'il a été introduit, cet enseignement précoce n'a pas eu, beaucoup s'en faut, les résultats attendus. En lieu et place, le projet UDC revalorise l'allemand, les mathématiques et les branches environnementales, ces dernières servant notamment à éveiller chez les jeunes l'intérêt aux sciences naturelles. Ce déplacement de l'accent est indispensable pour combler la grave pénurie de jeunes scientifiques qui affecte la recherche suisse.

Les plans d'études développés par l'UDC répondent à la nécessité d'apprendre à nouveaux aux enfants des connaissances et du savoir-faire de base. Cela signifie aussi qu'il faut donner davantage de place aux exercices dans les horaires scolaires. Le proverbe "c'est en forgeant qu'on devient forgeron" s'applique parfaitement à l'école. L'enseignement de l'allemand doit à nouveau comprendre des rédactions et des dictées. Ces travaux - comme tous les autres d'ailleurs - doivent toujours être corrigés. En mathématique, le plan d'études UDC mise sur des exercices pratiques, calcul de tête et règle de trois notamment. L'UDC s'en tient strictement au principe de Pestalozzi selon lequel l'enseignement scolaire doit viser la tête, le cœur et la main. Voilà pourquoi le plan d'études UDC insiste sur des branches comme les travaux manuels, l'histoire, la géographie, la connaissance des plantes et des animaux (branches environnementales). Au degré inférieur, les enfants doivent apprendre à connaître leur environnement immédiat (commune, district, canton), puis la Suisse, l'Europe et d'autres parties du monde.

Berne, 2 novembre 2010

Le programme scolaire UDC

02.11.2010

Le contreprojet UDC au Plan d'études 21

L'UDC a présenté aujourd'hui son plan d'études détaillé (96 pages) à titre de contreprojet au Plan d'études 21. Elaboré par un groupe de travail interne composé d'enseignants, le plan d'études UDC...

L'UDC a présenté aujourd'hui son plan d'études détaillé (101 pages) à titre de contreprojet au Plan d'études 21. Elaboré par un groupe de travail interne composé d'enseignants, le plan d'études UDC définit les objectifs de performance à atteindre, mais laisse aux enseignants la liberté de choisir la voie conduisant à ces objectifs. Le plan d'enseignement UDC se base sur les performances et non pas sur un égalitarisme forcené. Les associations professionnelles et les entreprises définissent ce qu'ils attendent des adolescents sortant de l'école et cette dernière doit y préparer les jeunes en les faisant passer des examens annuels finaux assortis de notes. Le plan d'études UDC est un outil de travail donné à l'enseignant. Des plans d'études ou instructions pour l'enseignement de plusieurs pages ont été préparés pour les branches suivantes: mathématiques, allemand, langues étrangères, histoire, branches environnementales, travaux pratiques et éducation sexuelle.

Le plan d'études UDC part du principe que les parents portent l'entière responsabilité de l'éducation de leurs enfants alors que la tâche de l'école est de donner aux jeunes une formation adaptée à leur âge et à leur talent. Nombre de maîtres d'apprentissage se plaignent d'une attitude négative des jeunes face au travail ainsi que de grosses lacunes au niveau des mathématiques et des connaissances linguistiques. L'acquisition systématique et solide de connaissances, de savoir-faire et d'adresse manuelle doit être organisée par le plan d'études et axée sur les besoins du monde professionnel. Les objectifs sont fixés par volée annuelle et non seulement par degré de formation. La souveraineté scolaire cantonale reste intacte et il est tout de même tenu compte des besoins d'une population de plus en plus mobile. Le plan d'études UDC laisse aux enseignants la liberté de choisir la voie conduisant vers les objectifs imposés, donc aussi bien les moyens que les méthodes d'enseignement. Les parents et les élèves doivent savoir quels sont les objectifs annuels à atteindre et les enseignantes et enseignants en tirent leur mandat professionnel. La vérification du niveau des performances a lieu sous la forme d'examens finaux. Le plan d'études UDC est un outil pratique et non pas une théorie centralisatrice et égalitariste.

Le plan d'études UDC renonce à l'enseignement des langues étrangères à l'école primaire. Depuis qu'il a été introduit, cet enseignement précoce n'a pas eu, beaucoup s'en faut, les résultats attendus. En lieu et place, le projet UDC revalorise l'allemand, les mathématiques et les branches environnementales, ces dernières servant notamment à éveiller chez les jeunes l'intérêt aux sciences naturelles. Ce déplacement de l'accent est indispensable pour combler la grave pénurie de jeunes scientifiques qui affecte la recherche suisse.

Les plans d'études développés par l'UDC répondent à la nécessité d'apprendre à nouveaux aux enfants des connaissances et du savoir-faire de base. Cela signifie aussi qu'il faut donner davantage de place aux exercices dans les horaires scolaires. Le proverbe "c'est en forgeant qu'on devient forgeron" s'applique parfaitement à l'école. L'enseignement de l'allemand doit à nouveau comprendre des rédactions et des dictées. Ces travaux - comme tous les autres d'ailleurs - doivent toujours être corrigés. En mathématique, le plan d'études UDC mise sur des exercices pratiques, calcul de tête et règle de trois notamment. L'UDC s'en tient strictement au principe de Pestalozzi selon lequel l'enseignement scolaire doit viser la tête, le cœur et la main. Voilà pourquoi le plan d'études UDC insiste sur des branches comme les travaux manuels, l'histoire, la géographie, la connaissance des plantes et des animaux (branches environnementales). Au degré inférieur, les enfants doivent apprendre à connaître leur environnement immédiat (commune, district, canton), puis la Suisse, l'Europe et d'autres parties du monde.

Berne, 2 novembre 2010

Le programme scolaire UDC