Articles dans
le temps
Le groupe UDC demande au Conseil fédéral de présenter plusieurs conceptions pour la défense national
13.11.2009

Le groupe UDC demande au Conseil fédéral de présenter plusieurs conceptions pour la défense national

Le groupe parlementaire UDC a décidé de déposer durant la session d'hiver à venir une intervention exigeant du Conseil fédéral de présenter des conceptions pour défense nationale autonome...

Le groupe parlementaire UDC a examiné aujourd'hui le document de fond élaboré par la direction du parti concernant la défense nationale. Il a décidé de déposer durant la session d'hiver à venir une intervention exigeant du Conseil fédéral de présenter des conceptions pour défense nationale autonome qui ne sorte pas du cadre budgétaire actuel de l'armée. Le groupe a en outre confirmé les membres de son comité après avoir levé la limitation de durée du mandat pour la présidence du groupe (président et vice-présidents). Il a nommé Hansjörg Walter comme deuxième vice-président du Conseil national.

Le groupe UDC a eu aujourd'hui une discussion longue et animée sur l'avenir de la défense nationale. Il a soutenu à une forte majorité le document de fond préparé par la direction du parti. Compte tenu des graves déficiences et lacunes qui affectent l'armée aujourd'hui, les parlementaires UDC demandent de clarifier rapidement la future conception de la défense nationale. Il s'agit cependant aussi de prendre en considération l'état des finances fédérales qui interdit une augmentation des dépenses militaires au-delà du cadre actuel d'environ 4 milliards de francs. Il est en effet hors de question pour l'UDC d'alourdir les impôts et redevances. Le groupe UDC soumettra donc au Parlement durant la session d'hiver à venir une intervention invitant le Conseil fédéral à présenter plusieurs variantes de conceptions de la défense nationale qui toutes visent à doter la Suisse de la meilleure armée possible pour défendre de manière autonome l'indépendance et la neutralité du pays, mais sans sortir du cadre actuel de quatre milliards de francs au maximum par an. Jusqu'à la présentation de ces variantes, qui sont attendues pour 2010 en même temps que le rapport de politique de sécurité, l'UDC refusera d'apporter son soutien à toute décision et à toute dépense créant un précédent, soit en particulier l'achat de nouveaux avions de combat. Les déficiences constatées dans l'armée doivent être corrigées par des mesures urgentes. L'UDC s'engage pour une défense nationale autonome sur la base du principe de la milice, seule manière de garantir durablement l'indépendance et la neutralité du pays.

La direction du groupe confirmée dans sa fonction
Le groupe UDC a en outre décidé aujourd'hui d'adapter son règlement dans le but d'abolir la limitation de la durée du mandat de la présidence (président et vice-présidents). Deux propositions ont été déposées pour modifier le règlement dans ce sens. Le groupe juge inopportun la limitation à 8 ans qui peut arriver à échéance au milieu d'une législature. Les parlementaires UDC souhaitent clairement que leur président, Caspar Baader, ainsi que les deux vice-présidents, Hansruedi Wandfluh und Bruno Zuppiger, qui sont tous en fonction depuis huit ans, puissent continuer d'exercer leur fonction durant la seconde moitié de cette législature. Après avoir modifié son règlement, le groupe UDC a confirmé tous les membres de son comité jusqu'à fin 2011. Le conseiller national Luzi Stamm entre nouvellement au comité du groupe.

Hansjörg Walter nommé comme deuxième vice-président du Conseil national
Le groupe UDC a aussi nommé aujourd'hui le conseiller national Hansjörg Walter comme deuxième vice-président du Conseil national (qu'il pourrait présider en 2012). L'élu s'est imposé après quatre tours de scrutin contre quatre autres candidats du groupe. Le groupe UDC propose avec Hansjörg Walter une personnalité convaincante et estimée de tous. L'élection par le Conseil national aura lieu le premier jour de la session.

Berne, 13 novembre 2009

13.11.2009

Le groupe UDC demande au Conseil fédéral de présenter plusieurs conceptions pour la défense national

Le groupe parlementaire UDC a décidé de déposer durant la session d'hiver à venir une intervention exigeant du Conseil fédéral de présenter des conceptions pour défense nationale autonome...

Le groupe parlementaire UDC a examiné aujourd'hui le document de fond élaboré par la direction du parti concernant la défense nationale. Il a décidé de déposer durant la session d'hiver à venir une intervention exigeant du Conseil fédéral de présenter des conceptions pour défense nationale autonome qui ne sorte pas du cadre budgétaire actuel de l'armée. Le groupe a en outre confirmé les membres de son comité après avoir levé la limitation de durée du mandat pour la présidence du groupe (président et vice-présidents). Il a nommé Hansjörg Walter comme deuxième vice-président du Conseil national.

Le groupe UDC a eu aujourd'hui une discussion longue et animée sur l'avenir de la défense nationale. Il a soutenu à une forte majorité le document de fond préparé par la direction du parti. Compte tenu des graves déficiences et lacunes qui affectent l'armée aujourd'hui, les parlementaires UDC demandent de clarifier rapidement la future conception de la défense nationale. Il s'agit cependant aussi de prendre en considération l'état des finances fédérales qui interdit une augmentation des dépenses militaires au-delà du cadre actuel d'environ 4 milliards de francs. Il est en effet hors de question pour l'UDC d'alourdir les impôts et redevances. Le groupe UDC soumettra donc au Parlement durant la session d'hiver à venir une intervention invitant le Conseil fédéral à présenter plusieurs variantes de conceptions de la défense nationale qui toutes visent à doter la Suisse de la meilleure armée possible pour défendre de manière autonome l'indépendance et la neutralité du pays, mais sans sortir du cadre actuel de quatre milliards de francs au maximum par an. Jusqu'à la présentation de ces variantes, qui sont attendues pour 2010 en même temps que le rapport de politique de sécurité, l'UDC refusera d'apporter son soutien à toute décision et à toute dépense créant un précédent, soit en particulier l'achat de nouveaux avions de combat. Les déficiences constatées dans l'armée doivent être corrigées par des mesures urgentes. L'UDC s'engage pour une défense nationale autonome sur la base du principe de la milice, seule manière de garantir durablement l'indépendance et la neutralité du pays.

La direction du groupe confirmée dans sa fonction
Le groupe UDC a en outre décidé aujourd'hui d'adapter son règlement dans le but d'abolir la limitation de la durée du mandat de la présidence (président et vice-présidents). Deux propositions ont été déposées pour modifier le règlement dans ce sens. Le groupe juge inopportun la limitation à 8 ans qui peut arriver à échéance au milieu d'une législature. Les parlementaires UDC souhaitent clairement que leur président, Caspar Baader, ainsi que les deux vice-présidents, Hansruedi Wandfluh und Bruno Zuppiger, qui sont tous en fonction depuis huit ans, puissent continuer d'exercer leur fonction durant la seconde moitié de cette législature. Après avoir modifié son règlement, le groupe UDC a confirmé tous les membres de son comité jusqu'à fin 2011. Le conseiller national Luzi Stamm entre nouvellement au comité du groupe.

Hansjörg Walter nommé comme deuxième vice-président du Conseil national
Le groupe UDC a aussi nommé aujourd'hui le conseiller national Hansjörg Walter comme deuxième vice-président du Conseil national (qu'il pourrait présider en 2012). L'élu s'est imposé après quatre tours de scrutin contre quatre autres candidats du groupe. Le groupe UDC propose avec Hansjörg Walter une personnalité convaincante et estimée de tous. L'élection par le Conseil national aura lieu le premier jour de la session.

Berne, 13 novembre 2009