Articles dans
le temps
Le groupe UDC dépose une interpellation concernant la politique d'asile
03.09.2011

Le groupe UDC dépose une interpellation concernant la politique d'asile

Le groupe parlementaire UDC a décidé lors de sa séance d'aujourd'hui de déposer une interpellation urgente concernant la politique d'asile.

Le groupe parlementaire UDC a décidé lors de sa séance d'aujourd'hui de déposer une interpellation urgente concernant la politique d'asile. Il exige des informations du Conseil fédéral sur la situation désastreuse qui règne aussi bien dans le secteur de l'asile qu'à l'Office fédéral des réfugiés. Le groupe a saisi cette occasion pour remercier l'ancien conseiller fédéral Christoph Blocher de son long engagement dans le domaine de l'asile. Il approuve la décision prise autrefois par le Département fédéral des affaires étrangères et l'Office fédéral de la migration de ne pas entrer en matière sur les milliers de demandes d'asile déposées par des migrants irakiens en Syrie et en Egypte. Cette décision a permis d'empêcher un important afflux de personnes n'ayant aucune raison valable de demander l'asile. Ensuite, le groupe a décidé de rejeter le projet de loi sur le CO2 qui nuit à l'économie. Il n'est pas acceptable d'imposer des charges supplémentaires aux consommateurs et aux entreprises.

L'UDC invite le Conseil fédéral à prendre enfin des mesures efficaces contre le chaos qui s'étend dans le secteur de l'asile et d'apporter à la procédure d'asile et à l'exécution de la loi les corrections attendues depuis longtemps. La loi sur l'asile doit être appliquée dans toute sa rigueur. Il faut immédiatement entreprendre les révisions nécessaires pour accélérer massivement la procédure, restreindre les moyens de droit et les demandes multiples ainsi que régler le problème lancinant des objecteurs de conscience érythréens. Les négociations sur des accords de réadmission avec divers Etats doivent être intensifiées pour que la Suisse puisse enfin renvoyer dans leurs pays les requérants abusant du droit d'asile. Le groupe UDC demande aussi une intervention plus sévère contre les requérants d'asile criminels ou récalcitrants.

Le groupe UDC a confirmé son opposition à l'introduction de nouveaux impôts sur les carburants, en l'occurrence la taxe CO2. La loi correspondante comporte encore d'autres dispositions nuisibles pour l'économie. Il ne sert à rien que la Suisse adopte une nouvelle base légale qui n'est pas harmonisée avec le développement au niveau international. L'UDC demande à la Confédération de poursuivre dans le sens des mesures facultatives de l'économie qui ont fait leurs preuves. Le groupe UDC rejette le projet de révision de la loi sur le CO2.

Heiden, 3.9.2011

03.09.2011

Le groupe UDC dépose une interpellation concernant la politique d'asile

Le groupe parlementaire UDC a décidé lors de sa séance d'aujourd'hui de déposer une interpellation urgente concernant la politique d'asile.

Le groupe parlementaire UDC a décidé lors de sa séance d'aujourd'hui de déposer une interpellation urgente concernant la politique d'asile. Il exige des informations du Conseil fédéral sur la situation désastreuse qui règne aussi bien dans le secteur de l'asile qu'à l'Office fédéral des réfugiés. Le groupe a saisi cette occasion pour remercier l'ancien conseiller fédéral Christoph Blocher de son long engagement dans le domaine de l'asile. Il approuve la décision prise autrefois par le Département fédéral des affaires étrangères et l'Office fédéral de la migration de ne pas entrer en matière sur les milliers de demandes d'asile déposées par des migrants irakiens en Syrie et en Egypte. Cette décision a permis d'empêcher un important afflux de personnes n'ayant aucune raison valable de demander l'asile. Ensuite, le groupe a décidé de rejeter le projet de loi sur le CO2 qui nuit à l'économie. Il n'est pas acceptable d'imposer des charges supplémentaires aux consommateurs et aux entreprises.

L'UDC invite le Conseil fédéral à prendre enfin des mesures efficaces contre le chaos qui s'étend dans le secteur de l'asile et d'apporter à la procédure d'asile et à l'exécution de la loi les corrections attendues depuis longtemps. La loi sur l'asile doit être appliquée dans toute sa rigueur. Il faut immédiatement entreprendre les révisions nécessaires pour accélérer massivement la procédure, restreindre les moyens de droit et les demandes multiples ainsi que régler le problème lancinant des objecteurs de conscience érythréens. Les négociations sur des accords de réadmission avec divers Etats doivent être intensifiées pour que la Suisse puisse enfin renvoyer dans leurs pays les requérants abusant du droit d'asile. Le groupe UDC demande aussi une intervention plus sévère contre les requérants d'asile criminels ou récalcitrants.

Le groupe UDC a confirmé son opposition à l'introduction de nouveaux impôts sur les carburants, en l'occurrence la taxe CO2. La loi correspondante comporte encore d'autres dispositions nuisibles pour l'économie. Il ne sert à rien que la Suisse adopte une nouvelle base légale qui n'est pas harmonisée avec le développement au niveau international. L'UDC demande à la Confédération de poursuivre dans le sens des mesures facultatives de l'économie qui ont fait leurs preuves. Le groupe UDC rejette le projet de révision de la loi sur le CO2.

Heiden, 3.9.2011