Articles dans
le temps
Le groupe UDC pour Christian Lüscher - aucune voix pour le PDC
15.09.2009

Le groupe UDC pour Christian Lüscher - aucune voix pour le PDC

(UDC) Le groupe parlementaire UDC s'est aujourd'hui une fois de plus clairement prononcé pour la concordance. C'est dire que seuls l'UDC et, dans une moindre mesure, le PLR ont droit au siège...

(UDC) Le groupe parlementaire UDC s'est aujourd'hui une fois de plus clairement prononcé pour la concordance. C'est dire que seuls l'UDC et, dans une moindre mesure, le PLR ont droit au siège devenu vacant au Conseil fédéral. Le PDC, qui n'est que le quatrième parti suisse selon le nombre de suffrages, n'y a aucun droit. Par conséquent, le groupe UDC a décidé à l'unanimité de ne pas donner de voix au candidat démocrate-chrétien lors de cette élection complémentaire au gouvernement. Après avoir auditionné les deux candidats libéraux-radicaux, le groupe UDC a choisi de soutenir le conseiller national Christian Lüscher.

L'UDC s'engage pleinement pour la concordance. Elle laisse la priorité au PLR pour assurer la succession de Pascal Couchepin, renonçant du même coup à son propre droit qui est de toute évidence le mieux établi. A l'unanimité, donc par 61 voix sans opposition et sans abstention, le groupe UDC a décidé qu'il ne donnera demain aucune voix au PDC qui ne peut pas faire valoir un droit au siège vacant.

Après l'audition des deux candidats PLR, le groupe s'est prononcé par 59 voix pour le candidat officiel Christian Lüscher alors que Didier Burkhalter a obtenu 2 voix. Les positions du premier sont en effet plus proches de la politique UDC que celles du second. L'UDC a pris acte du fait que les deux candidatures sont équivalentes pour le PLR et que ce parti ne retirera pas un candidat avant que celui-ci ne soit éliminé par la procédure de vote. Pour le cas où le Parlement procéderait à des petits jeux, l'UDC se réserve la possibilité de présenter son propre candidat en la personne de Jean-François Rime.

Berne, 15 septembre 2009

15.09.2009

Le groupe UDC pour Christian Lüscher - aucune voix pour le PDC

(UDC) Le groupe parlementaire UDC s'est aujourd'hui une fois de plus clairement prononcé pour la concordance. C'est dire que seuls l'UDC et, dans une moindre mesure, le PLR ont droit au siège...

(UDC) Le groupe parlementaire UDC s'est aujourd'hui une fois de plus clairement prononcé pour la concordance. C'est dire que seuls l'UDC et, dans une moindre mesure, le PLR ont droit au siège devenu vacant au Conseil fédéral. Le PDC, qui n'est que le quatrième parti suisse selon le nombre de suffrages, n'y a aucun droit. Par conséquent, le groupe UDC a décidé à l'unanimité de ne pas donner de voix au candidat démocrate-chrétien lors de cette élection complémentaire au gouvernement. Après avoir auditionné les deux candidats libéraux-radicaux, le groupe UDC a choisi de soutenir le conseiller national Christian Lüscher.

L'UDC s'engage pleinement pour la concordance. Elle laisse la priorité au PLR pour assurer la succession de Pascal Couchepin, renonçant du même coup à son propre droit qui est de toute évidence le mieux établi. A l'unanimité, donc par 61 voix sans opposition et sans abstention, le groupe UDC a décidé qu'il ne donnera demain aucune voix au PDC qui ne peut pas faire valoir un droit au siège vacant.

Après l'audition des deux candidats PLR, le groupe s'est prononcé par 59 voix pour le candidat officiel Christian Lüscher alors que Didier Burkhalter a obtenu 2 voix. Les positions du premier sont en effet plus proches de la politique UDC que celles du second. L'UDC a pris acte du fait que les deux candidatures sont équivalentes pour le PLR et que ce parti ne retirera pas un candidat avant que celui-ci ne soit éliminé par la procédure de vote. Pour le cas où le Parlement procéderait à des petits jeux, l'UDC se réserve la possibilité de présenter son propre candidat en la personne de Jean-François Rime.

Berne, 15 septembre 2009