Articles dans
le temps
Le groupe UDC refuse la prolongation du mandat Swisscoy au Kosovo
21.05.2011

Le groupe UDC refuse la prolongation du mandat Swisscoy au Kosovo

Le groupe parlementaire UDC a examiné aujourd'hui les objets de la session d'été des Chambres fédérales. Il s'oppose avec vigueur à la prolongation du mandat Swisscoy au Kosovo et au renforcement...

Le groupe parlementaire UDC a examiné aujourd'hui les objets de la session d'été des Chambres fédérales. Il s'oppose avec vigueur à la prolongation du mandat Swisscoy au Kosovo et au renforcement du contingent. La prolongation de cette intervention ne peut plus être justifiée par la politique migratoire. D'autres Etats ont également retiré leurs forces d'intervention. La Suisse doit en faire autant dans les plus brefs délais.

Le Conseil des Etats examinera durant cette session d'été l'intervention parlementaire de l'UDC en faveur d'un retrait de la demande d'adhésion à l'UE. Cette demande, qui dort depuis des années dans un tiroir bruxellois, doit enfin être retirée. Les partis du centre seront contraints d'annoncer la couleur en se prononçant sur la proposition de l'UDC. On verra alors si réellement ils sont sérieux en affirmant ne plus vouloir poursuivre l'objectif de l'adhésion ou s'il ne s'agit là que de vaines promesses électorales.

Le groupe UDC a par ailleurs confirmé son opposition aux initiatives anti-4x4 et sur le climat. Ces deux projets sont excessifs et nuisibles.

C'est avec surprise que le groupe UDC a pris acte du projet de la délégation AELE/PE de renforcer massivement les contacts entre le Parlement suisse et le Parlement européen. La délégation AELE/PE entend même s'arroger des compétences supplémentaires dans ce domaine. Le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) devrait jouer un rôle de coordination. Ce projet a avant tout pour effet d'étendre massivement les activités touristiques des parlementaires et constitue un pas de plus vers la professionnalisation du Parlement. Le groupe UDC le rejette avec détermination.

21.05.2011

Le groupe UDC refuse la prolongation du mandat Swisscoy au Kosovo

Le groupe parlementaire UDC a examiné aujourd'hui les objets de la session d'été des Chambres fédérales. Il s'oppose avec vigueur à la prolongation du mandat Swisscoy au Kosovo et au renforcement...

Le groupe parlementaire UDC a examiné aujourd'hui les objets de la session d'été des Chambres fédérales. Il s'oppose avec vigueur à la prolongation du mandat Swisscoy au Kosovo et au renforcement du contingent. La prolongation de cette intervention ne peut plus être justifiée par la politique migratoire. D'autres Etats ont également retiré leurs forces d'intervention. La Suisse doit en faire autant dans les plus brefs délais.

Le Conseil des Etats examinera durant cette session d'été l'intervention parlementaire de l'UDC en faveur d'un retrait de la demande d'adhésion à l'UE. Cette demande, qui dort depuis des années dans un tiroir bruxellois, doit enfin être retirée. Les partis du centre seront contraints d'annoncer la couleur en se prononçant sur la proposition de l'UDC. On verra alors si réellement ils sont sérieux en affirmant ne plus vouloir poursuivre l'objectif de l'adhésion ou s'il ne s'agit là que de vaines promesses électorales.

Le groupe UDC a par ailleurs confirmé son opposition aux initiatives anti-4x4 et sur le climat. Ces deux projets sont excessifs et nuisibles.

C'est avec surprise que le groupe UDC a pris acte du projet de la délégation AELE/PE de renforcer massivement les contacts entre le Parlement suisse et le Parlement européen. La délégation AELE/PE entend même s'arroger des compétences supplémentaires dans ce domaine. Le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) devrait jouer un rôle de coordination. Ce projet a avant tout pour effet d'étendre massivement les activités touristiques des parlementaires et constitue un pas de plus vers la professionnalisation du Parlement. Le groupe UDC le rejette avec détermination.