Articles dans
le temps
Les délégués de l'UDC veulent lancer une initiative pour limiter l'immigration avant la fin de l'année
28.06.2017

Les délégués de l'UDC veulent lancer une initiative pour limiter l'immigration avant la fin de l'année

Les délégués de l'UDC Suisse ont débattu aujourd'hui à Lausen (BL) des possibilités de stopper l'immigration selon les variantes proposées par le Comité du parti. L'immigration doit être reprise en main et le faux principe de la libre circulation des personnes avec l'UE doit être dénoncé.

Les délégués de l'UDC Suisse ont donné les mandats suivants au comité du parti:

  • les deux variantes ci-dessous d'une "Initiative populaire pour limiter l'immigration" (titre de travail) sont approuvées pour la suite des travaux;
  • l'assemblée des délégués charge le Comité du parti de formuler définitivement l'initiative populaire, de la coordonner avec l'ASIN et de lancer l'initiative au plus tard d'ici à la fin de l'année 2017.

Variante 1: résiliation
L'accord de libre circulation des personnes du 21.06.1999 avec l'UE et ses Etats membres doit être résilié au plus tard 12 mois après l'acceptation de cette initiative par le peuple et les cantons.

Variante 2: la règlementation de l'immigration est uniquement l'affaire de la Suisse
La règlementation de l'immigration est de la compétence exclusive de la Suisse.
La Confédération n'a désormais plus le droit de conclure des traités qui accordent la libre circulation des personnes à des ressortissants étrangers et les traités existants ne peuvent pas être adaptés ou étendus en contradiction avec cette règle.
L'accord de libre circulation des personnes du 21.06.1999 avec l'UE et ses Etats membres doit être levé – faute d'autre possibilité, par une résiliation – de sorte qu'il est abrogé au plus tard 12 mois après l'acceptation de l'initiative populaire.

 

>> Exposé de Christoph Blocher, ancien conseiller fédéral
>> Exposé de Marco Chiesa, Conseiller national
>> Exposé de Adrian Amstutz, Conseiller national
>> Exposé du Professeur Reiner Eichenberger
>> Exposé de Caspar Baader, ancien Conseiller national président du groupe de travail ASIN et UDC

 

>> Proposition du Comité du parti

28.06.2017

Les délégués de l'UDC veulent lancer une initiative pour limiter l'immigration avant la fin de l'année

Les délégués de l'UDC Suisse ont débattu aujourd'hui à Lausen (BL) des possibilités de stopper l'immigration selon les variantes proposées par le Comité du parti. L'immigration doit être reprise en main et le faux principe de la libre circulation des personnes avec l'UE doit être dénoncé.

Les délégués de l'UDC Suisse ont donné les mandats suivants au comité du parti:

Variante 1: résiliation
L'accord de libre circulation des personnes du 21.06.1999 avec l'UE et ses Etats membres doit être résilié au plus tard 12 mois après l'acceptation de cette initiative par le peuple et les cantons.

Variante 2: la règlementation de l'immigration est uniquement l'affaire de la Suisse
La règlementation de l'immigration est de la compétence exclusive de la Suisse.
La Confédération n'a désormais plus le droit de conclure des traités qui accordent la libre circulation des personnes à des ressortissants étrangers et les traités existants ne peuvent pas être adaptés ou étendus en contradiction avec cette règle.
L'accord de libre circulation des personnes du 21.06.1999 avec l'UE et ses Etats membres doit être levé – faute d'autre possibilité, par une résiliation – de sorte qu'il est abrogé au plus tard 12 mois après l'acceptation de l'initiative populaire.

 

>> Exposé de Christoph Blocher, ancien conseiller fédéral
>> Exposé de Marco Chiesa, Conseiller national
>> Exposé de Adrian Amstutz, Conseiller national
>> Exposé du Professeur Reiner Eichenberger
>> Exposé de Caspar Baader, ancien Conseiller national président du groupe de travail ASIN et UDC

 

>> Proposition du Comité du parti