Articles dans
le temps
Les élections et votations seront-elles bientôt manipulées en Suisse aussi?
05.04.2017

Les élections et votations seront-elles bientôt manipulées en Suisse aussi?

Le Conseil fédéral a décidé de faire passer le vote électronique de la phase d'essai à l'exploitation ordinaire. La participation aux votations et élections n'en sera pas augmentée. Les gens ne remplissent pas plus de déclarations fiscales parce qu'ils peuvent le faire par la voie électronique. En revanche, ce système de vote ouvre la porte aux manipulations des élections et votations.

Nous savons tous qu'aucun système électronique n'est parfaitement sûr à partir du moment où il est accessible via internet. Il en va de même pour le vote électronique. Celles et ceux qui prétendent le contraire seront rapidement déçus. Des élections et votations conduites correctement doivent déboucher sur un résultat plausible; elles ne doivent être affectées d'aucune manipulation et le secret du vote doit être garanti. En 2015, le Conseil fédéral a dû lui-même stopper le système "Consortium Vote électronique", car il présentait de grosses lacunes en termes de sécurité.

Le vote électronique offre de nouvelles possibilités de manipulations et comporte des risques de dérangements. La crédibilité de l'actuel système de vote dans l'urne et par correspondance en est affaiblie. En outre, le vote électronique coûte cher, bloque d'importantes ressources administratives et menace la confiance des citoyennes et des citoyens dans la démocratie sans pour autant augmenter la participation. Il faut stopper cette opération et renoncer à introduire définitivement ce système qui coûte des millions sans apporter d'avantages réels.

05.04.2017

Les élections et votations seront-elles bientôt manipulées en Suisse aussi?

Le Conseil fédéral a décidé de faire passer le vote électronique de la phase d'essai à l'exploitation ordinaire. La participation aux votations et élections n'en sera pas augmentée. Les gens ne remplissent pas plus de déclarations fiscales parce qu'ils peuvent le faire par la voie électronique. En revanche, ce système de vote ouvre la porte aux manipulations des élections et votations.

Nous savons tous qu'aucun système électronique n'est parfaitement sûr à partir du moment où il est accessible via internet. Il en va de même pour le vote électronique. Celles et ceux qui prétendent le contraire seront rapidement déçus. Des élections et votations conduites correctement doivent déboucher sur un résultat plausible; elles ne doivent être affectées d'aucune manipulation et le secret du vote doit être garanti. En 2015, le Conseil fédéral a dû lui-même stopper le système "Consortium Vote électronique", car il présentait de grosses lacunes en termes de sécurité.

Le vote électronique offre de nouvelles possibilités de manipulations et comporte des risques de dérangements. La crédibilité de l'actuel système de vote dans l'urne et par correspondance en est affaiblie. En outre, le vote électronique coûte cher, bloque d'importantes ressources administratives et menace la confiance des citoyennes et des citoyens dans la démocratie sans pour autant augmenter la participation. Il faut stopper cette opération et renoncer à introduire définitivement ce système qui coûte des millions sans apporter d'avantages réels.