Articles dans
le temps
Les Femmes UDC quittent "Alliance F"
23.08.2004

Les Femmes UDC quittent "Alliance F"

Les Femmes UDC Suisse ont décidé lors de leur assemblée plénière de quitter l'Alliance des sociétés féminines suisses (alliance F). Compte tenu de la nécessité de concentrer les forces sur des...

(Femmes UDC) Les Femmes UDC Suisse ont décidé lors de leur assemblée plénière de quitter l'Alliance des sociétés féminines suisses (alliance F). Compte tenu de la nécessité de concentrer les forces sur des domaines politiques essentiels, la collaboration dans une organisation autrefois bourgeoise, mais qui défend de plus en plus souvent des postulats de gauche, n'offre plus un grand intérêt aux yeux des Femmes UDC.


Sous la conduite de leur nouvelle présidente, Rita Gygax, les Femmes UDC Suisse se sont réorganisées et elles ont fait le point de leurs activités et objectifs. Elles sont ainsi arrivées à la conclusion qu'il fallait à l'avenir concentrer les forces sur des domaines politiques essentiels. Partant de ce raisonnement, elles ont aussi discuté de leur collaboration avec les autres groupements de femmes et décidé de quitter l'Alliance des sociétés féminines suisses (alliance F). Cette décision s'explique notamment par le fait que cette organisation, partie à l'origine de l'initiative de femmes bourgeoises, reprend de plus en plus souvent des objectifs politiques de gauche.

A une époque où les jeunes femmes défendent avec assurance leur place dans la société, travaillent côte à côte avec les hommes et font des carrières professionnelles et politiques, des actions féministes comme celles menées par alliance F et d'autres mouvements de femmes paraissent déplacées et même surannées. Les Femmes UDC refusent de se laisser restreindre dans leur action par ces groupements focalisés sur des programmes féministes et préfèrent s'imposer dans leur parti par une ligne politique sérieuse et rigoureuse.

Berne, 23 août 2004

23.08.2004

Les Femmes UDC quittent "Alliance F"

Les Femmes UDC Suisse ont décidé lors de leur assemblée plénière de quitter l'Alliance des sociétés féminines suisses (alliance F). Compte tenu de la nécessité de concentrer les forces sur des...

(Femmes UDC) Les Femmes UDC Suisse ont décidé lors de leur assemblée plénière de quitter l'Alliance des sociétés féminines suisses (alliance F). Compte tenu de la nécessité de concentrer les forces sur des domaines politiques essentiels, la collaboration dans une organisation autrefois bourgeoise, mais qui défend de plus en plus souvent des postulats de gauche, n'offre plus un grand intérêt aux yeux des Femmes UDC.


Sous la conduite de leur nouvelle présidente, Rita Gygax, les Femmes UDC Suisse se sont réorganisées et elles ont fait le point de leurs activités et objectifs. Elles sont ainsi arrivées à la conclusion qu'il fallait à l'avenir concentrer les forces sur des domaines politiques essentiels. Partant de ce raisonnement, elles ont aussi discuté de leur collaboration avec les autres groupements de femmes et décidé de quitter l'Alliance des sociétés féminines suisses (alliance F). Cette décision s'explique notamment par le fait que cette organisation, partie à l'origine de l'initiative de femmes bourgeoises, reprend de plus en plus souvent des objectifs politiques de gauche.

A une époque où les jeunes femmes défendent avec assurance leur place dans la société, travaillent côte à côte avec les hommes et font des carrières professionnelles et politiques, des actions féministes comme celles menées par alliance F et d'autres mouvements de femmes paraissent déplacées et même surannées. Les Femmes UDC refusent de se laisser restreindre dans leur action par ces groupements focalisés sur des programmes féministes et préfèrent s'imposer dans leur parti par une ligne politique sérieuse et rigoureuse.

Berne, 23 août 2004