Articles dans
le temps
L'Interprofession du lait (IP-lait) doit empÊcher un chaos sur le marché laitier
18.03.2010

L'Interprofession du lait (IP-lait) doit empÊcher un chaos sur le marché laitier

L'UDC invite l'Interprofession du lait (IP-lait) à prendre rapidement des mesures efficaces et conformes aux besoins commerciaux pour empêcher un chaos sur le marché laitier suisse...

L'UDC invite l'Interprofession du lait (IP-lait) à prendre rapidement des mesures efficaces et conformes aux besoins commerciaux pour empêcher un chaos sur le marché laitier suisse.

L'Interprofession du lait (IP-lait) est appelée à prendre une décision d'une grande portée pour l'économie laitière suisse, donc pour toute l'agriculture du pays. Le développement que connaît actuellement le marché laitier inquiète l'UDC. Une nouvelle augmentation de la quantité fera s'effondrer définitivement le prix du lait déjà excessivement bas, si bien que la création de valeur de l'économie laitière sera détruite.

L'IP-lait doit avoir la force et le courage de baisser l'indice quantitatif et d'imposer rigoureusement le modèle 80/20. Cette intervention permettra une segmentation des prix conforme au marché. Le lait excédentaire doit être commercialisé via la bourse grâce à une augmentation du prix ordinaire du lait. De l'avis de l'UDC, il est urgent de dégorger le marché du lait pour empêcher un chaos dans le secteur du beurre.

Ces mesures devraient permettre une augmentation durable du prix du lait de 5 centimes au moins. Les propositions de l'UDC visent à soutenir et à conserver la création de valeur sur le marché suisse du lait et à offrir aux producteurs suisses de lait un avenir économique. Si l'IP-lait ne parvient pas à prendre des mesures efficaces, il faudra que la politique s'active.

18.03.2010

L'Interprofession du lait (IP-lait) doit empÊcher un chaos sur le marché laitier

L'UDC invite l'Interprofession du lait (IP-lait) à prendre rapidement des mesures efficaces et conformes aux besoins commerciaux pour empêcher un chaos sur le marché laitier suisse...

L'UDC invite l'Interprofession du lait (IP-lait) à prendre rapidement des mesures efficaces et conformes aux besoins commerciaux pour empêcher un chaos sur le marché laitier suisse.

L'Interprofession du lait (IP-lait) est appelée à prendre une décision d'une grande portée pour l'économie laitière suisse, donc pour toute l'agriculture du pays. Le développement que connaît actuellement le marché laitier inquiète l'UDC. Une nouvelle augmentation de la quantité fera s'effondrer définitivement le prix du lait déjà excessivement bas, si bien que la création de valeur de l'économie laitière sera détruite.

L'IP-lait doit avoir la force et le courage de baisser l'indice quantitatif et d'imposer rigoureusement le modèle 80/20. Cette intervention permettra une segmentation des prix conforme au marché. Le lait excédentaire doit être commercialisé via la bourse grâce à une augmentation du prix ordinaire du lait. De l'avis de l'UDC, il est urgent de dégorger le marché du lait pour empêcher un chaos dans le secteur du beurre.

Ces mesures devraient permettre une augmentation durable du prix du lait de 5 centimes au moins. Les propositions de l'UDC visent à soutenir et à conserver la création de valeur sur le marché suisse du lait et à offrir aux producteurs suisses de lait un avenir économique. Si l'IP-lait ne parvient pas à prendre des mesures efficaces, il faudra que la politique s'active.