Articles dans
le temps
Loi sur les étrangers: retour à la commission!
23.04.2004

Loi sur les étrangers: retour à la commission!

Durant sa séance d'aujourd'hui, le groupe parlementaire UDC a discuté en détail de la révision des lois sur l'asile et sur les étrangers. La loi sur les étrangers ayant fait l'objet d'une multitude...

(UDC) Durant sa séance d'aujourd'hui, le groupe parlementaire UDC a discuté en détail de la révision des lois sur l'asile et sur les étrangers. La loi sur les étrangers ayant fait l'objet d'une multitude de propositions de modification très détaillées, le groupe UDC a décidé de demander son renvoi en commission pour réexamen. De toute évidence, cette révision est toujours insatisfaisante. La loi sur l'asile ne répond d'ailleurs pas non plus aux idées de l'UDC.

Plus de 200 amendements ont été déposés uniquement pour la loi sur les étrangers. Ces réactions montrent que ce projet de loi est toujours déficient et lacunaire. Le groupe UDC demande donc son renvoi à la Commission des institutions politiques du Conseil national qui doit revoir son projet de fond en comble.

La grande pression politique exercée par l'initiative contre les abus dans le droit d'asile, rejetée de justesse par le souverain, a eu des effets positifs sur la révision de la loi sur l'asile. Bien que ce projet ne réponde toujours pas entièrement aux idées de l'UDC, il doit être examiné parce qu'il comporte tout de même quelques améliorations ponctuelles. L'UDC s'engagera durant le débat parlementaire pour un durcissement de la loi sur l'asile. La suppression de la nouvelle catégorie des "admissions humanitaires" ainsi que l'interdiction de travailler faite aux requérants d'asile sont des points centraux de cette réforme aux yeux de l'UDC. Il faut absolument réduire le pouvoir d'attraction que la Suisse exerce sur les demandeurs d'asile. Dans tous les cas, l'UDC poursuit les préparatifs en vue du lancement d'une troisième initiative sur l'asile.

En marge de cette séance, le groupe UDC a aussi discuté des Négociations bilatérales II qui sont proches de leur aboutissement. Le groupe invite instamment le Conseil fédéral à protéger rigoureusement le secret protégeant les clients des banques dans les discussions sur l'accord de Schengen et à ne pas céder un millimètre de terrain dans ces négociations.

Bern, 23 avril 2004

23.04.2004

Loi sur les étrangers: retour à la commission!

Durant sa séance d'aujourd'hui, le groupe parlementaire UDC a discuté en détail de la révision des lois sur l'asile et sur les étrangers. La loi sur les étrangers ayant fait l'objet d'une multitude...

(UDC) Durant sa séance d'aujourd'hui, le groupe parlementaire UDC a discuté en détail de la révision des lois sur l'asile et sur les étrangers. La loi sur les étrangers ayant fait l'objet d'une multitude de propositions de modification très détaillées, le groupe UDC a décidé de demander son renvoi en commission pour réexamen. De toute évidence, cette révision est toujours insatisfaisante. La loi sur l'asile ne répond d'ailleurs pas non plus aux idées de l'UDC.

Plus de 200 amendements ont été déposés uniquement pour la loi sur les étrangers. Ces réactions montrent que ce projet de loi est toujours déficient et lacunaire. Le groupe UDC demande donc son renvoi à la Commission des institutions politiques du Conseil national qui doit revoir son projet de fond en comble.

La grande pression politique exercée par l'initiative contre les abus dans le droit d'asile, rejetée de justesse par le souverain, a eu des effets positifs sur la révision de la loi sur l'asile. Bien que ce projet ne réponde toujours pas entièrement aux idées de l'UDC, il doit être examiné parce qu'il comporte tout de même quelques améliorations ponctuelles. L'UDC s'engagera durant le débat parlementaire pour un durcissement de la loi sur l'asile. La suppression de la nouvelle catégorie des "admissions humanitaires" ainsi que l'interdiction de travailler faite aux requérants d'asile sont des points centraux de cette réforme aux yeux de l'UDC. Il faut absolument réduire le pouvoir d'attraction que la Suisse exerce sur les demandeurs d'asile. Dans tous les cas, l'UDC poursuit les préparatifs en vue du lancement d'une troisième initiative sur l'asile.

En marge de cette séance, le groupe UDC a aussi discuté des Négociations bilatérales II qui sont proches de leur aboutissement. Le groupe invite instamment le Conseil fédéral à protéger rigoureusement le secret protégeant les clients des banques dans les discussions sur l'accord de Schengen et à ne pas céder un millimètre de terrain dans ces négociations.

Bern, 23 avril 2004