Articles dans
le temps
L'UDC demande un débat urgent sur la crise bancaire européenne
30.05.2012

L'UDC demande un débat urgent sur la crise bancaire européenne

L'UDC observe avec inquiétude l'aggravation constante de la crise d'endettement et bancaire dans l'Union européenne. La Suisse est aussi touchée par ce développement. Le groupe UDC a donc déposé...

L'UDC observe avec inquiétude l'aggravation constante de la crise d'endettement et bancaire dans l'Union européenne. La Suisse est aussi touchée par ce développement. Le groupe UDC a donc déposé aujourd'hui au Parlement fédéral une interpellation urgente et interroge le Conseil fédéral sur les scénarios possibles et les éventuelles mesures de prévention. Le Parlement doit débattre de cette question centrale durant cette session encore afin que la Suisse ne soit pas frappée par la crise sans y être préparée.

La crise de l'endettement et bancaire s'aggrave de jour en jour dans l'Union européenne. La Grèce est dans une situation désastreuse, suivie de près par l'Espagne, le Portugal et l'Italie. Une escalade de la crise, qui ferait perdre confiance aux clients bancaires et les inciterait à retirer des fonds importants des établissements bancaires, ne peut plus être exclue. La Suisse en serait également touchée. Partant de ces constats, le groupe UDC invite le Conseil fédéral à répondre aux questions suivantes dans le cadre d'un débat urgent durant cette session parlementaire:

  1. Comment le Conseil fédéral apprécie-t-il la situation et quels scénarios peut-il en déduire?
  2. Quelles seraient les conséquences de ces scénarios pour la Suisse?
  3. Quelles précautions le Conseil fédéral a-t-il prises pour parer le cas le plus grave d'une crise bancaire profonde en Europe?
  4. Par quelles mesures concrètes le Conseil fédéral entend-il minimiser les effets d'une telle crise pour la Suisse?

Le Conseil fédéral et le Parlement ont le devoir d'examiner maintenant ces questions centrales pour la Suisse.

 

30.05.2012

L'UDC demande un débat urgent sur la crise bancaire européenne

L'UDC observe avec inquiétude l'aggravation constante de la crise d'endettement et bancaire dans l'Union européenne. La Suisse est aussi touchée par ce développement. Le groupe UDC a donc déposé...

L'UDC observe avec inquiétude l'aggravation constante de la crise d'endettement et bancaire dans l'Union européenne. La Suisse est aussi touchée par ce développement. Le groupe UDC a donc déposé aujourd'hui au Parlement fédéral une interpellation urgente et interroge le Conseil fédéral sur les scénarios possibles et les éventuelles mesures de prévention. Le Parlement doit débattre de cette question centrale durant cette session encore afin que la Suisse ne soit pas frappée par la crise sans y être préparée.

La crise de l'endettement et bancaire s'aggrave de jour en jour dans l'Union européenne. La Grèce est dans une situation désastreuse, suivie de près par l'Espagne, le Portugal et l'Italie. Une escalade de la crise, qui ferait perdre confiance aux clients bancaires et les inciterait à retirer des fonds importants des établissements bancaires, ne peut plus être exclue. La Suisse en serait également touchée. Partant de ces constats, le groupe UDC invite le Conseil fédéral à répondre aux questions suivantes dans le cadre d'un débat urgent durant cette session parlementaire:

  1. Comment le Conseil fédéral apprécie-t-il la situation et quels scénarios peut-il en déduire?
  2. Quelles seraient les conséquences de ces scénarios pour la Suisse?
  3. Quelles précautions le Conseil fédéral a-t-il prises pour parer le cas le plus grave d'une crise bancaire profonde en Europe?
  4. Par quelles mesures concrètes le Conseil fédéral entend-il minimiser les effets d'une telle crise pour la Suisse?

Le Conseil fédéral et le Parlement ont le devoir d'examiner maintenant ces questions centrales pour la Suisse.