Articles dans
le temps
L'UDC demande une session extraordinaire sur des baisses d'impôts
12.06.2007

L'UDC demande une session extraordinaire sur des baisses d'impôts

Le groupe UDC des Chambres fédérales demande la tenue d'une session extraordinaire concernant une baisse des impôts, taxes et redevances. Le but de cette session doit être de réduire la charge...

UDC) Le groupe UDC des Chambres fédérales demande la tenue d'une session extraordinaire concernant une baisse des impôts, taxes et redevances. Le but de cette session doit être de réduire la charge fiscale pour tous. Elle doit avoir lieu dans le cadre de la session parlementaire d'automne pour ne pas occasionner des frais supplémentaires. L'UDC déposera sa proposition ces prochains jours.

La déclaration du ministre des finances Hans-Rudolf Merz selon lequel "plus personne n'a à craindre des efforts d'économie" en raison d'une amélioration du compte de la Confédération est proprement désastreuse. Au lieu de profiter de cette occasion pour baisser les impôts et réduire la dette, le ministre des finances donne de faux signaux et ouvre grandes les portes à de nouvelles dépenses. Il s'en suivra forcément une hausse des charges de l'Etat et une nouvelle extension de l'administration. Avec pour conséquence des ponctions supplémentaires des contribuables, des conditions-cadres moins favorables pour l'économie, des baisses des salaires et moins d'emplois.

L'UDC préfère emprunter une autre voie. Elle veut une Suisse compétitive et attractive, une économie florissante, la prospérité, la sécurité et des emplois nouveaux. A cet effet, il s'agit notamment de baisser la TVA. Cette mesure profite à tout le monde, si bien qu'il restera davantage d'argent dans le porte-monnaie des Suissesses et des Suisses.

Séance du groupe UDC du 12 juin 2007 à Berne

12.06.2007

L'UDC demande une session extraordinaire sur des baisses d'impôts

Le groupe UDC des Chambres fédérales demande la tenue d'une session extraordinaire concernant une baisse des impôts, taxes et redevances. Le but de cette session doit être de réduire la charge...

UDC) Le groupe UDC des Chambres fédérales demande la tenue d'une session extraordinaire concernant une baisse des impôts, taxes et redevances. Le but de cette session doit être de réduire la charge fiscale pour tous. Elle doit avoir lieu dans le cadre de la session parlementaire d'automne pour ne pas occasionner des frais supplémentaires. L'UDC déposera sa proposition ces prochains jours.

La déclaration du ministre des finances Hans-Rudolf Merz selon lequel "plus personne n'a à craindre des efforts d'économie" en raison d'une amélioration du compte de la Confédération est proprement désastreuse. Au lieu de profiter de cette occasion pour baisser les impôts et réduire la dette, le ministre des finances donne de faux signaux et ouvre grandes les portes à de nouvelles dépenses. Il s'en suivra forcément une hausse des charges de l'Etat et une nouvelle extension de l'administration. Avec pour conséquence des ponctions supplémentaires des contribuables, des conditions-cadres moins favorables pour l'économie, des baisses des salaires et moins d'emplois.

L'UDC préfère emprunter une autre voie. Elle veut une Suisse compétitive et attractive, une économie florissante, la prospérité, la sécurité et des emplois nouveaux. A cet effet, il s'agit notamment de baisser la TVA. Cette mesure profite à tout le monde, si bien qu'il restera davantage d'argent dans le porte-monnaie des Suissesses et des Suisses.

Séance du groupe UDC du 12 juin 2007 à Berne