Articles dans
le temps
L'UDC exige un durcissement drastique des peines
24.11.2006

L'UDC exige un durcissement drastique des peines

Après l'approbation de la loi sur les étrangers par le peuple, l'UDC avait annoncé que des mesures supplémentaires seraient nécessaires. Les récents viols de Suissesses mineures ont été commis en...

(UDC) Après l'approbation de la loi sur les étrangers par le peuple, l'UDC avait annoncé que des mesures supplémentaires seraient nécessaires. Les récents viols de Suissesses mineures ont été commis en majorité par des jeunes étrangers ou naturalisés de fraîche date. L'UDC déposera plusieurs interventions parlementaires durant la prochaine session d'hiver pour demander un durcissement du régime légal non seulement à l'égard des délinquants, mais aussi des parents.

Les viols multiples dans les écoles de Steffisburg et de Zurich-Seebach ainsi que les actes de vandalisme dans une église de Muttenz ont été commis exclusivement par des jeunes étrangers ou fraîchement naturalisés. Ces affaires illustrent à l'évidence l'échec des programmes d'intégration et d'autres actions de travailleurs sociaux qui coûtent pourtant très chers aux contribuables. Elles révèlent aussi la grave négligence des autorités dans les procédures de naturalisation. La Suisse ne peut pas accepter ces actes criminels qui sont de surcroît accompagnés de menaces massives contre les familles des victimes et les témoins. Cette situation exige une intervention non seulement des autorités, mais surtout du pouvoir politique.

L'UDC déposera plusieurs interventions au Parlement pour exiger des améliorations du régime en vigueur et elle ose espérer que les autres partis ouvrent enfin les yeux et approuvent un durcissement de la loi qui est nécessaire depuis longtemps. Les violeurs doivent être punis plus sévèrement. Le permis de séjour accordé à des auteurs de délits graves doit être retiré, également celui des parents quand les délinquants sont des mineurs. Concernant les naturalisations, l'UDC exige l'introduction d'une période probatoire (naturalisation provisoire). Par ailleurs, les éventuelles prestations d'assurances sociales et l'aide sociale accordées à des étrangers délinquants doivent être ramenées au niveau de l'aide d'urgence.

Note
Le groupe parlementaire UDC discutera probablement lors de sa séance du 12 décembre 2006 des stratégies en vue des élections au Conseil fédéral de 2007.

Muotathal, 24 novembre 2006

24.11.2006

L'UDC exige un durcissement drastique des peines

Après l'approbation de la loi sur les étrangers par le peuple, l'UDC avait annoncé que des mesures supplémentaires seraient nécessaires. Les récents viols de Suissesses mineures ont été commis en...

(UDC) Après l'approbation de la loi sur les étrangers par le peuple, l'UDC avait annoncé que des mesures supplémentaires seraient nécessaires. Les récents viols de Suissesses mineures ont été commis en majorité par des jeunes étrangers ou naturalisés de fraîche date. L'UDC déposera plusieurs interventions parlementaires durant la prochaine session d'hiver pour demander un durcissement du régime légal non seulement à l'égard des délinquants, mais aussi des parents.

Les viols multiples dans les écoles de Steffisburg et de Zurich-Seebach ainsi que les actes de vandalisme dans une église de Muttenz ont été commis exclusivement par des jeunes étrangers ou fraîchement naturalisés. Ces affaires illustrent à l'évidence l'échec des programmes d'intégration et d'autres actions de travailleurs sociaux qui coûtent pourtant très chers aux contribuables. Elles révèlent aussi la grave négligence des autorités dans les procédures de naturalisation. La Suisse ne peut pas accepter ces actes criminels qui sont de surcroît accompagnés de menaces massives contre les familles des victimes et les témoins. Cette situation exige une intervention non seulement des autorités, mais surtout du pouvoir politique.

L'UDC déposera plusieurs interventions au Parlement pour exiger des améliorations du régime en vigueur et elle ose espérer que les autres partis ouvrent enfin les yeux et approuvent un durcissement de la loi qui est nécessaire depuis longtemps. Les violeurs doivent être punis plus sévèrement. Le permis de séjour accordé à des auteurs de délits graves doit être retiré, également celui des parents quand les délinquants sont des mineurs. Concernant les naturalisations, l'UDC exige l'introduction d'une période probatoire (naturalisation provisoire). Par ailleurs, les éventuelles prestations d'assurances sociales et l'aide sociale accordées à des étrangers délinquants doivent être ramenées au niveau de l'aide d'urgence.

Note
Le groupe parlementaire UDC discutera probablement lors de sa séance du 12 décembre 2006 des stratégies en vue des élections au Conseil fédéral de 2007.

Muotathal, 24 novembre 2006