Articles dans
le temps
L'UDC fait recours contre le jugement dans l'affaire de l'annonce concernant des Kosovars
12.06.2015

L'UDC fait recours contre le jugement dans l'affaire de l'annonce concernant des Kosovars

Se battant pour la libre expression des opinions, l'UDC a décidé de porter ce jugement devant l'instance judiciaire suivante.

Martin Baltisser, secrétaire général de l'UDC Suisse, et son adjointe, Silvia Bär, ont déposé aujourd'hui un recours auprès de la Cour suprême du canton de Berne contre le jugement qui avait été prononcé contre eux dans l'affaire d'une annonce de l'UDC Suisse en août 2011. Il est en effet central pour la liberté d'expression dans ce pays si à l'avenir également on a le droit ou non de décrire un événement tel qu'il s'est produit.

A la fin du mois d'avril, les deux employés du secrétariat général de l'UDC Suisse ont été condamnés en première instance par une juge unique pour discrimination raciale. L'UDC avait décrit dans une annonce parue en août 2011 un crime violent qui s'est produit à Interlaken. C'est pour cette raison qu'elle a été poursuivie en justice.

Ce jugement représente une atteinte massive à la liberté d'expression des opinions. Il peut aussi avoir des conséquences graves pour les médias, car un raccourci tel qu'il est quotidiennement utilisé dans les titres d'articles pourrait à l'avenir être considéré comme raciste.

Se battant pour la libre expression des opinions, l'UDC a décidé de porter ce jugement devant l'instance judiciaire suivante.

12.06.2015

L'UDC fait recours contre le jugement dans l'affaire de l'annonce concernant des Kosovars

Se battant pour la libre expression des opinions, l'UDC a décidé de porter ce jugement devant l'instance judiciaire suivante.

Martin Baltisser, secrétaire général de l'UDC Suisse, et son adjointe, Silvia Bär, ont déposé aujourd'hui un recours auprès de la Cour suprême du canton de Berne contre le jugement qui avait été prononcé contre eux dans l'affaire d'une annonce de l'UDC Suisse en août 2011. Il est en effet central pour la liberté d'expression dans ce pays si à l'avenir également on a le droit ou non de décrire un événement tel qu'il s'est produit.

A la fin du mois d'avril, les deux employés du secrétariat général de l'UDC Suisse ont été condamnés en première instance par une juge unique pour discrimination raciale. L'UDC avait décrit dans une annonce parue en août 2011 un crime violent qui s'est produit à Interlaken. C'est pour cette raison qu'elle a été poursuivie en justice.

Ce jugement représente une atteinte massive à la liberté d'expression des opinions. Il peut aussi avoir des conséquences graves pour les médias, car un raccourci tel qu'il est quotidiennement utilisé dans les titres d'articles pourrait à l'avenir être considéré comme raciste.

Se battant pour la libre expression des opinions, l'UDC a décidé de porter ce jugement devant l'instance judiciaire suivante.