Articles dans
le temps
L'UDC invite Joschka Fischer!
02.03.2005

L'UDC invite Joschka Fischer!

Le scandale des visas en Allemagne a permis à un, voire un million et demi de prétendus "touristes" en provenance d'Europe de l'Est et même de Chine d'entrer dans l'UE. Les frontières intérieures ayan

>> Download Einladungsschreiben (.pdf)

(UDC) Le scandale des visas en Allemagne a permis à un, voire un million et demi de prétendus "touristes" en provenance d'Europe de l'Est et même de Chine d'entrer dans l'UE. Les frontières intérieures ayant été supprimées dans l'espace Schengen, personne ne sait où se trouvent ces gens. L'UDC souhaite obtenir des informations de première main sur la manière dont ce dysfonctionnement a pu se produire. Elle a donc invité le ministre allemand des affaires étrangères, Joschka Fischer, à venir prononcer un discours à l'assemblée des délégués de l'UDC du 2 avril à Interlaken. Le DFAE est également impliqué dans cette affaire.

Le trafic d'êtres humains, la prostitution forcée, le travail au noir et le crime organisé explosent dans les pays voisins de la Suisse. Les statistiques criminelles des cantons suisses sont également en hausse, notamment pour le nombre des crimes violents qui accusent une augmentation particulièrement forte. La proportion d'étrangers impliqués dans les délits graves a atteint 59%. Avec l'accord de Schengen et la suppression des contrôles frontaliers, le nombre de touristes criminels et donc de délits commis en Suisse va connaître une nouvelle progression.

L'Allemagne recense plus de 5 millions de chômeurs. On peut partir du principe qu'une forte proportion parmi les "touristes" entrés en Allemagne sont aujourd'hui des travailleurs au noir. En Suisse aussi, le chômage augmente alors que l'économie crée de nouveaux emplois.

Il y a évidemment un lien direct entre la forte augmentation de la criminalité et la suppression des frontières selon l'accord de Schengen, de même qu'il y a un rapport entre l'augmentation du chômage et la libre circulation des personnes.

Pour obtenir des informations de première main sur ces thèmes brûlants, l'UDC a décidé d'inviter le ministre allemand des affaires étrangères, Joschka Fischer, à prononcer un discours à son assemblée des délégués d'Interlaken. L'invitation a d'ores et déjà été envoyée à Berlin. L'UDC attend la réponse.

Compte tenu de l'importance de l'affaire, l'UDC a prié le département de la conseillère fédérale Micheline Calmy-Rey (DFAE) de la soutenir dans sa tentative de faire venir le ministre allemand des affaires étrangères.

Berne, 2 mars 2005

02.03.2005

L'UDC invite Joschka Fischer!

Le scandale des visas en Allemagne a permis à un, voire un million et demi de prétendus "touristes" en provenance d'Europe de l'Est et même de Chine d'entrer dans l'UE. Les frontières intérieures ayan

>> Download Einladungsschreiben (.pdf)

(UDC) Le scandale des visas en Allemagne a permis à un, voire un million et demi de prétendus "touristes" en provenance d'Europe de l'Est et même de Chine d'entrer dans l'UE. Les frontières intérieures ayant été supprimées dans l'espace Schengen, personne ne sait où se trouvent ces gens. L'UDC souhaite obtenir des informations de première main sur la manière dont ce dysfonctionnement a pu se produire. Elle a donc invité le ministre allemand des affaires étrangères, Joschka Fischer, à venir prononcer un discours à l'assemblée des délégués de l'UDC du 2 avril à Interlaken. Le DFAE est également impliqué dans cette affaire.

Le trafic d'êtres humains, la prostitution forcée, le travail au noir et le crime organisé explosent dans les pays voisins de la Suisse. Les statistiques criminelles des cantons suisses sont également en hausse, notamment pour le nombre des crimes violents qui accusent une augmentation particulièrement forte. La proportion d'étrangers impliqués dans les délits graves a atteint 59%. Avec l'accord de Schengen et la suppression des contrôles frontaliers, le nombre de touristes criminels et donc de délits commis en Suisse va connaître une nouvelle progression.

L'Allemagne recense plus de 5 millions de chômeurs. On peut partir du principe qu'une forte proportion parmi les "touristes" entrés en Allemagne sont aujourd'hui des travailleurs au noir. En Suisse aussi, le chômage augmente alors que l'économie crée de nouveaux emplois.

Il y a évidemment un lien direct entre la forte augmentation de la criminalité et la suppression des frontières selon l'accord de Schengen, de même qu'il y a un rapport entre l'augmentation du chômage et la libre circulation des personnes.

Pour obtenir des informations de première main sur ces thèmes brûlants, l'UDC a décidé d'inviter le ministre allemand des affaires étrangères, Joschka Fischer, à prononcer un discours à son assemblée des délégués d'Interlaken. L'invitation a d'ores et déjà été envoyée à Berlin. L'UDC attend la réponse.

Compte tenu de l'importance de l'affaire, l'UDC a prié le département de la conseillère fédérale Micheline Calmy-Rey (DFAE) de la soutenir dans sa tentative de faire venir le ministre allemand des affaires étrangères.

Berne, 2 mars 2005