Articles dans
le temps
L'UDC lance une consultation populaire sur la politique d'asile et des étrangers
27.07.2010

L'UDC lance une consultation populaire sur la politique d'asile et des étrangers

L'UDC a tenu conférence de presse pour annoncer le lancement d'une consultation populaire sur la politique d'asile et des étrangers. Un journal sera envoyé à cet effet à tous les ménages suisses à...

L'UDC a tenu conférence de presse pour annoncer le lancement d'une consultation populaire sur la politique d'asile et des étrangers. Un journal sera envoyé à cet effet à tous les ménages suisses à partir de demain. Le questionnaire peut également être rempli en ligne sur le site internet www.consultation-populaire.ch. Le peuple aura ainsi la possibilité de se prononcer librement sur la thématique des étrangers. De plus en plus de Suissesses et de Suisses se sentent étrangers dans leur propre pays. L'UDC prend au sérieux les soucis de la population et exige l'application d'un principe fort simple: celles et ceux qui ne respectent pas nos règles, donc qui abusent de notre hospitalité, doivent quitter la Suisse. Il en va du bien-être et de la sécurité de tous - aussi de la grande majorité d'étrangères et d'étrangers qui se comportent correctement.

La Suisse a perdu le contrôle de l'immigration depuis l'introduction de la libre circulation des personnes et l'ouverture des frontières. Il en résulte des problèmes sérieux au niveau de la population étrangère vivant en Suisse. Nombre d'étrangers ne parlent pas la langue de leur lieu d'habitation ou refusent carrément de respecter nos règles. Aujourd'hui près de la moitié des crimes commis en Suisse sont le fait d'étrangers. La classe politique, le Conseil fédéral et les autres partis, préfèrent fermer les yeux et affirment que la Suisse n'a pas de problème avec les étrangers. L'opinion du peuple ne les intéresse pas. L'UDC refuse de participer à ce jeu. Elle prend au sérieux les craintes et soucis de la population. Le journal qui accompagne la consultation populaire analyse les causes de cette problématique. Il comporte en son milieu un questionnaire que les citoyennes et citoyens peuvent remplir et renvoyer à l'adresse indiquée. Il est aussi possible de répondre aux questions en ligne en visitant le site www.consultation-populaire.ch. Cette action est accompagnée par une campagne d'affiches et d'annonces dans la presse quotidienne.

L'UDC exige un règlement rapide et rigoureux des problèmes posés par les étrangers. Sa position est parfaitement claire: les personnes qui viennent en Suisse pour abuser de nos institutions sociales ou pour commettre des crimes doivent quitter le pays! Il faut que les citoyennes et citoyens de Suisse se sentent à nouveau en sécurité et chez eux. L'UDC ouvre cette consultation populaire pour inciter la population à exprimer son avis sur la politique des étrangers au lieu de faire le poing dans la poche. L'objectif de cette action, qui dure jusqu'au 31 octobre 2010, est de lancer une large discussion publique qui débouchera sur des propositions offrant des solutions à cette problématique.

27.07.2010

L'UDC lance une consultation populaire sur la politique d'asile et des étrangers

L'UDC a tenu conférence de presse pour annoncer le lancement d'une consultation populaire sur la politique d'asile et des étrangers. Un journal sera envoyé à cet effet à tous les ménages suisses à...

L'UDC a tenu conférence de presse pour annoncer le lancement d'une consultation populaire sur la politique d'asile et des étrangers. Un journal sera envoyé à cet effet à tous les ménages suisses à partir de demain. Le questionnaire peut également être rempli en ligne sur le site internet www.consultation-populaire.ch. Le peuple aura ainsi la possibilité de se prononcer librement sur la thématique des étrangers. De plus en plus de Suissesses et de Suisses se sentent étrangers dans leur propre pays. L'UDC prend au sérieux les soucis de la population et exige l'application d'un principe fort simple: celles et ceux qui ne respectent pas nos règles, donc qui abusent de notre hospitalité, doivent quitter la Suisse. Il en va du bien-être et de la sécurité de tous - aussi de la grande majorité d'étrangères et d'étrangers qui se comportent correctement.

La Suisse a perdu le contrôle de l'immigration depuis l'introduction de la libre circulation des personnes et l'ouverture des frontières. Il en résulte des problèmes sérieux au niveau de la population étrangère vivant en Suisse. Nombre d'étrangers ne parlent pas la langue de leur lieu d'habitation ou refusent carrément de respecter nos règles. Aujourd'hui près de la moitié des crimes commis en Suisse sont le fait d'étrangers. La classe politique, le Conseil fédéral et les autres partis, préfèrent fermer les yeux et affirment que la Suisse n'a pas de problème avec les étrangers. L'opinion du peuple ne les intéresse pas. L'UDC refuse de participer à ce jeu. Elle prend au sérieux les craintes et soucis de la population. Le journal qui accompagne la consultation populaire analyse les causes de cette problématique. Il comporte en son milieu un questionnaire que les citoyennes et citoyens peuvent remplir et renvoyer à l'adresse indiquée. Il est aussi possible de répondre aux questions en ligne en visitant le site www.consultation-populaire.ch. Cette action est accompagnée par une campagne d'affiches et d'annonces dans la presse quotidienne.

L'UDC exige un règlement rapide et rigoureux des problèmes posés par les étrangers. Sa position est parfaitement claire: les personnes qui viennent en Suisse pour abuser de nos institutions sociales ou pour commettre des crimes doivent quitter le pays! Il faut que les citoyennes et citoyens de Suisse se sentent à nouveau en sécurité et chez eux. L'UDC ouvre cette consultation populaire pour inciter la population à exprimer son avis sur la politique des étrangers au lieu de faire le poing dans la poche. L'objectif de cette action, qui dure jusqu'au 31 octobre 2010, est de lancer une large discussion publique qui débouchera sur des propositions offrant des solutions à cette problématique.