Articles dans
le temps
L'UDC mise sur l'initiative vache à lait
09.02.2014

L'UDC mise sur l'initiative vache à lait

L'UDC prend acte du oui du peuple suisse au projet FAIF (financement et aménagement de l'infrastructure ferroviaire). Elle regrette que cette décision ancre dans la Constitution fédérale le détournement de fonds versés par les usagers de la route et le subventionnement transversal du rail par la route. Le refus de l'initiative "financer l'avortement est une affaire privée" était attendu.

L'UDC prend acte du oui du peuple suisse au projet FAIF (financement et aménagement de l'infrastructure ferroviaire). Elle regrette que cette décision ancre dans la Constitution fédérale le détournement de fonds versés par les usagers de la route et le subventionnement transversal du rail par la route. La hausse de la TVA de 0,1% qui touche tous les consommateurs est inacceptable. De surcroît, les régions périphériques et de montagne ainsi que les classes moyennes sont une fois de plus désavantagées par la limitation, voire l'éventuelle suppression de la déduction fiscale des frais de déplacement accordée aux pendulaires. En politique des transports, l'UDC mise désormais sur «l'initiative vache à lait» lancée par plusieurs organisations qui vise à rétablir enfin l'équité en matière de financement des transports en exigeant que chaque mode de transport bénéficie des moyens financiers qu'il génère.

Le refus de l'initiative "financer l'avortement est une affaire privée" était attendu. L'argument du renforcement de la responsabilité individuelle n'a malheureusement pas porté. Pour l'UDC, ce projet a cependant eu le mérite d'ouvrir une discussion sur le catalogue des prestations médicales et, plus particulièrement, sur les prestations que doit ou ne doit pas payer l'assurance-maladie obligatoire. L'UDC souhaite préserver la qualité élevée du système de santé suisse et le libre choix de la caisse-maladie. Elle s'oppose donc de concert avec les partis du centre au projet socialiste d'une caisse unique dont le souverain décidera de l'issue en septembre prochain.

09.02.2014

L'UDC mise sur l'initiative vache à lait

L'UDC prend acte du oui du peuple suisse au projet FAIF (financement et aménagement de l'infrastructure ferroviaire). Elle regrette que cette décision ancre dans la Constitution fédérale le détournement de fonds versés par les usagers de la route et le subventionnement transversal du rail par la route. Le refus de l'initiative "financer l'avortement est une affaire privée" était attendu.

L'UDC prend acte du oui du peuple suisse au projet FAIF (financement et aménagement de l'infrastructure ferroviaire). Elle regrette que cette décision ancre dans la Constitution fédérale le détournement de fonds versés par les usagers de la route et le subventionnement transversal du rail par la route. La hausse de la TVA de 0,1% qui touche tous les consommateurs est inacceptable. De surcroît, les régions périphériques et de montagne ainsi que les classes moyennes sont une fois de plus désavantagées par la limitation, voire l'éventuelle suppression de la déduction fiscale des frais de déplacement accordée aux pendulaires. En politique des transports, l'UDC mise désormais sur «l'initiative vache à lait» lancée par plusieurs organisations qui vise à rétablir enfin l'équité en matière de financement des transports en exigeant que chaque mode de transport bénéficie des moyens financiers qu'il génère.

Le refus de l'initiative "financer l'avortement est une affaire privée" était attendu. L'argument du renforcement de la responsabilité individuelle n'a malheureusement pas porté. Pour l'UDC, ce projet a cependant eu le mérite d'ouvrir une discussion sur le catalogue des prestations médicales et, plus particulièrement, sur les prestations que doit ou ne doit pas payer l'assurance-maladie obligatoire. L'UDC souhaite préserver la qualité élevée du système de santé suisse et le libre choix de la caisse-maladie. Elle s'oppose donc de concert avec les partis du centre au projet socialiste d'une caisse unique dont le souverain décidera de l'issue en septembre prochain.