Articles dans
le temps
L'UDC refuse la libre circulation des personnes avec la Croatie
08.03.2013

L'UDC refuse la libre circulation des personnes avec la Croatie

L'UDC s'oppose à l'extension de la libre circulation des personnes à la Croatie. A la suite principalement des accords de libre circulation des personnes dont les conséquences sont devenues...

L'UDC s'oppose à l'extension de la libre circulation des personnes à la Croatie. A la suite principalement des accords de libre circulation des personnes dont les conséquences sont devenues incontrôlables, la Suisse compte chaque année 80 000 immigrants de plus que d'émigrants. Ce solde migratoire positif représente une population équivalente à cette de la ville de Lucerne. L'extension de la libre circulation des personnes à la Croatie aggraverait encore cette situation. En lieu et place, l'UDC exige que la Confédération accélère l'examen de son initiative populaire "contre l'immigration de masse" qui redonnera à la Suisse les moyens de reprendre le contrôle de l'immigration. Par ailleurs, rien ne justifie aux yeux de l'UDC un nouveau versement de la Suisse au fonds de cohésion de l'UE. Elle s'oppose par conséquent également à une contribution de 45 millions de francs de la Suisse à la suite de l'adhésion de la Croatie à l'UE.

08.03.2013

L'UDC refuse la libre circulation des personnes avec la Croatie

L'UDC s'oppose à l'extension de la libre circulation des personnes à la Croatie. A la suite principalement des accords de libre circulation des personnes dont les conséquences sont devenues...

L'UDC s'oppose à l'extension de la libre circulation des personnes à la Croatie. A la suite principalement des accords de libre circulation des personnes dont les conséquences sont devenues incontrôlables, la Suisse compte chaque année 80 000 immigrants de plus que d'émigrants. Ce solde migratoire positif représente une population équivalente à cette de la ville de Lucerne. L'extension de la libre circulation des personnes à la Croatie aggraverait encore cette situation. En lieu et place, l'UDC exige que la Confédération accélère l'examen de son initiative populaire "contre l'immigration de masse" qui redonnera à la Suisse les moyens de reprendre le contrôle de l'immigration. Par ailleurs, rien ne justifie aux yeux de l'UDC un nouveau versement de la Suisse au fonds de cohésion de l'UE. Elle s'oppose par conséquent également à une contribution de 45 millions de francs de la Suisse à la suite de l'adhésion de la Croatie à l'UE.