Articles dans
le temps
L'UDC revendique le poste de chancelier de la Confédération
29.10.2007

L'UDC revendique le poste de chancelier de la Confédération

Actuellement les postes dirigeants de la Chancellerie fédérale sont occupés par des représentants du PRD, du PDC et du PS. Après la démis-sion de l'actuelle chancelière, Annemarie Huber-Hotz...

(UDC) Actuellement les postes dirigeants de la Chancellerie fédérale sont occupés par des représentants du PRD, du PDC et du PS. Après la démis-sion de l'actuelle chancelière, Annemarie Huber-Hotz, l'UDC, premier parti suisse par le nombre de ces électeurs, revendique ce poste. Cette exigence est plus que justifiée par la force électorale de l'UDC.

Le 23 février dernier, l'UDC avait déjà annoncé qu'elle revendiquait, en tant que plus grand parti de Suisse, le poste de chancelier de la Confédération. Forte de son impressionnant succès aux élections fédérales du 21 octobre dernier, l'UDC confirme sa volonté de présenter le prochain chancelier de la Confédération.

Le parti suisse a invité aujourd'hui ses sections cantonales à annoncer les éven-tuelles candidatures à ce poste. Le délai de réponse a été fixé au 15 novembre. Les dossiers de candidature seront ensuite examinés par une délégation du groupe parlementaire. Ensuite, le groupe parlementaire UDC nommera le candi-dat ou la candidate à l'attention de l'Assemblée fédérale deux chambres réunies.

Berne, 29 octobre 2007

29.10.2007

L'UDC revendique le poste de chancelier de la Confédération

Actuellement les postes dirigeants de la Chancellerie fédérale sont occupés par des représentants du PRD, du PDC et du PS. Après la démis-sion de l'actuelle chancelière, Annemarie Huber-Hotz...

(UDC) Actuellement les postes dirigeants de la Chancellerie fédérale sont occupés par des représentants du PRD, du PDC et du PS. Après la démis-sion de l'actuelle chancelière, Annemarie Huber-Hotz, l'UDC, premier parti suisse par le nombre de ces électeurs, revendique ce poste. Cette exigence est plus que justifiée par la force électorale de l'UDC.

Le 23 février dernier, l'UDC avait déjà annoncé qu'elle revendiquait, en tant que plus grand parti de Suisse, le poste de chancelier de la Confédération. Forte de son impressionnant succès aux élections fédérales du 21 octobre dernier, l'UDC confirme sa volonté de présenter le prochain chancelier de la Confédération.

Le parti suisse a invité aujourd'hui ses sections cantonales à annoncer les éven-tuelles candidatures à ce poste. Le délai de réponse a été fixé au 15 novembre. Les dossiers de candidature seront ensuite examinés par une délégation du groupe parlementaire. Ensuite, le groupe parlementaire UDC nommera le candi-dat ou la candidate à l'attention de l'Assemblée fédérale deux chambres réunies.

Berne, 29 octobre 2007