Articles dans
le temps
Manifestation sur la place fédérale: l'UDC attend de la ville de Berne une décision sujette à recour
25.03.2011

Manifestation sur la place fédérale: l'UDC attend de la ville de Berne une décision sujette à recour

La direction de l'UDC Suisse a examiné aujourd'hui la décision de l'exécutif de la ville de Berne de ne pas admettre en octobre 2011 une manifestation de l'UDC sur la Place fédérale...

La direction de l'UDC Suisse a examiné aujourd'hui la décision de l'exécutif de la ville de Berne de ne pas admettre en octobre 2011 une manifestation de l'UDC sur la Place fédérale. Pour l'UDC, cette restriction de la liberté de réunion est intolérable. La direction de l'UDC attend du gouvernement de la ville de Berne qu'il autorise cette manifestation en octobre ou, dans le cas contraire, qu'il prenne une décision sujette à recours. Elle fixera ensuite la procédure à suivre.

L'UDC a demandé à la ville de Berne l'autorisation d'organiser une manifestation sur le Place fédérale dans le courant du mois d'octobre 2011. Elle a proposé trois dates possibles. L'exécutif municipal bernois a répondu qu'une telle manifestation ne pouvait pas avoir lieu en octobre 2011, notamment en raison d'autres événements se déroulant parallèlement (rencontre de l'Union interparlementaire, studio électoral de la SSR sur la Place fédérale, etc.). Cette motivation est inacceptable pour l'UDC. La liberté de réunion et d'expression des opinions est un droit fondamental central que les autorités doivent garantir sans réserve. La proposition de la ville d'avancer la date constitue une restriction inacceptable de ce droit. La direction de l'UDC maintient sa demande et attend du gouvernement de la ville de Berne qu'il autorise cette manifestation en octobre ou, en cas de refus, qu'il prenne une décision dûment motivée et sujette à recours. Elle a envoyé aujourd'hui à l'exécutif municipal bernois une lettre recommandée ayant ce contenu.

25.03.2011

Manifestation sur la place fédérale: l'UDC attend de la ville de Berne une décision sujette à recour

La direction de l'UDC Suisse a examiné aujourd'hui la décision de l'exécutif de la ville de Berne de ne pas admettre en octobre 2011 une manifestation de l'UDC sur la Place fédérale...

La direction de l'UDC Suisse a examiné aujourd'hui la décision de l'exécutif de la ville de Berne de ne pas admettre en octobre 2011 une manifestation de l'UDC sur la Place fédérale. Pour l'UDC, cette restriction de la liberté de réunion est intolérable. La direction de l'UDC attend du gouvernement de la ville de Berne qu'il autorise cette manifestation en octobre ou, dans le cas contraire, qu'il prenne une décision sujette à recours. Elle fixera ensuite la procédure à suivre.

L'UDC a demandé à la ville de Berne l'autorisation d'organiser une manifestation sur le Place fédérale dans le courant du mois d'octobre 2011. Elle a proposé trois dates possibles. L'exécutif municipal bernois a répondu qu'une telle manifestation ne pouvait pas avoir lieu en octobre 2011, notamment en raison d'autres événements se déroulant parallèlement (rencontre de l'Union interparlementaire, studio électoral de la SSR sur la Place fédérale, etc.). Cette motivation est inacceptable pour l'UDC. La liberté de réunion et d'expression des opinions est un droit fondamental central que les autorités doivent garantir sans réserve. La proposition de la ville d'avancer la date constitue une restriction inacceptable de ce droit. La direction de l'UDC maintient sa demande et attend du gouvernement de la ville de Berne qu'il autorise cette manifestation en octobre ou, en cas de refus, qu'il prenne une décision dûment motivée et sujette à recours. Elle a envoyé aujourd'hui à l'exécutif municipal bernois une lettre recommandée ayant ce contenu.