Articles dans
le temps
Non aux naturalisations incontrôlées
14.01.2017

Non aux naturalisations incontrôlées

Les délégués de l'UDC Suisse se sont réunis aujourd’hui au Châble (VS). Ils ont clairement adopté, par 228 voix contre 1, le NON à l’arrêté fédéral concernant la naturalisation facilitée des étrangers de la 3ème génération qui sera soumis au vote le 12 février 2017. La direction du parti a décidé hier de soutenir le Fonds pour les routes nationales et pour le trafic d'agglomération (FORTA). Toujours concernant les votations du 12 février, l’assemblée avait apporté son soutien à la Loi sur la réforme de l'imposition des entreprises III (RIE III) lors de la dernière assemblée du 29 octobre à Balsthal (SO).

Aussi, les délégués ont aujourd’hui très clairement refusé de soutenir le référendum contre la non mise en œuvre de l’initiative contre l’immigration de masse estimant que celui-ci ne changerait absolument rien au problème d’immigration que connaît la Suisse.

Enfin, l’unanimité des délégués de l’UDC Suisse a soutenu le Bureau de la direction en lui donnant la mission de présenter ses propositions concrètes pour limiter l’immigration lors de l’assemblée des délégués du 24 juin prochain. Le principe de la libre circulation des personnes tel qu’appliqué aujourd’hui doit être stoppé au plus vite. L’immigration de masse doit cesser, que ce soit en résiliant l’accord sur la libre circulation des personnes ou par un autre moyen.

> Proposition du Comité du parti

14.01.2017

Non aux naturalisations incontrôlées

Les délégués de l'UDC Suisse se sont réunis aujourd’hui au Châble (VS). Ils ont clairement adopté, par 228 voix contre 1, le NON à l’arrêté fédéral concernant la naturalisation facilitée des étrangers de la 3ème génération qui sera soumis au vote le 12 février 2017. La direction du parti a décidé hier de soutenir le Fonds pour les routes nationales et pour le trafic d'agglomération (FORTA). Toujours concernant les votations du 12 février, l’assemblée avait apporté son soutien à la Loi sur la réforme de l'imposition des entreprises III (RIE III) lors de la dernière assemblée du 29 octobre à Balsthal (SO).

Aussi, les délégués ont aujourd’hui très clairement refusé de soutenir le référendum contre la non mise en œuvre de l’initiative contre l’immigration de masse estimant que celui-ci ne changerait absolument rien au problème d’immigration que connaît la Suisse.

Enfin, l’unanimité des délégués de l’UDC Suisse a soutenu le Bureau de la direction en lui donnant la mission de présenter ses propositions concrètes pour limiter l’immigration lors de l’assemblée des délégués du 24 juin prochain. Le principe de la libre circulation des personnes tel qu’appliqué aujourd’hui doit être stoppé au plus vite. L’immigration de masse doit cesser, que ce soit en résiliant l’accord sur la libre circulation des personnes ou par un autre moyen.

> Proposition du Comité du parti