Articles dans
le temps
Pour les Femmes UDC, le fait d'Être femme n'est pas un programme politique
07.03.2007

Pour les Femmes UDC, le fait d'Être femme n'est pas un programme politique

Les Femmes UDC ne se souviennent pas seulement le 8 mars de leurs droits et de leurs devoirs; elles les assument toute l'année. La première priorité des Femmes UDC est de faire de la politique et...

(UDC Femmes) Les Femmes UDC ne se souviennent pas seulement le 8 mars de leurs droits et de leurs devoirs; elles les assument toute l'année. La première priorité des Femmes UDC est de faire de la politique et de travailler avec les hommes UDC - et non pas contre eux. C'est ainsi qu'elles se distinguent des autres groupements féminins de Suisse.

Pour les Femmes UDC, le fait d'être femme n'est pas un programme politique. On sait bien aujourd'hui ce que vaut cette artificielle "solidarité féminine ordonnée d'en haut". Les communiqués de presse des femmes socialistes et des femmes radicales en vue du 8 mars, Journée de la femme, en sont une belle illustration.

Les lamentations des femmes de gauche et autres féministes concernant le manque d'égalité, notamment dans la vie professionnelle, ne sont guère crédibles. Au lieu d'édicter de nouvelles lois, prescriptions et restrictions, il serait infiniment plus utile à la cause de sauvegarder et de créer de bonnes conditions-cadres pour l'économie. Tant les femmes que les hommes profitent d'une économie florissante.

L'UDC peut heureusement compter sur des femmes qui savent ce que c'est que la responsabilité individuelle. Ce sont des femmes indépendantes qui ne se laissent pas impressionner par les pleurnichages féministes. Si elles réduisent, interrompent ou abandonnent leurs activités professionnelles en raison de leurs obligations familiales, elles le font tout en sachant que c'est une chance unique de pouvoir élever un enfant et d'en encourager le développement et l'épanouissement. Voilà une tâche qui mérite un grand effort. Les Femmes UDC ne délèguent pas leurs devoirs à des tiers. Elles estiment que l'Etat ne doit intervenir que quand c'est strictement nécessaire.

L'objectif des Femmes UDC est de montrer qu'une femme en politique n'est pas forcément une femme de gauche. Les Femmes UDC prouvent qu'il existe des femmes authentiquement bourgeoises qui assument leurs responsabilités dans la famille, dans la profession et en politique. La politique à thème unique n'est pas leur affaire.

Berne, 7 mars 2007

07.03.2007

Pour les Femmes UDC, le fait d'Être femme n'est pas un programme politique

Les Femmes UDC ne se souviennent pas seulement le 8 mars de leurs droits et de leurs devoirs; elles les assument toute l'année. La première priorité des Femmes UDC est de faire de la politique et...

(UDC Femmes) Les Femmes UDC ne se souviennent pas seulement le 8 mars de leurs droits et de leurs devoirs; elles les assument toute l'année. La première priorité des Femmes UDC est de faire de la politique et de travailler avec les hommes UDC - et non pas contre eux. C'est ainsi qu'elles se distinguent des autres groupements féminins de Suisse.

Pour les Femmes UDC, le fait d'être femme n'est pas un programme politique. On sait bien aujourd'hui ce que vaut cette artificielle "solidarité féminine ordonnée d'en haut". Les communiqués de presse des femmes socialistes et des femmes radicales en vue du 8 mars, Journée de la femme, en sont une belle illustration.

Les lamentations des femmes de gauche et autres féministes concernant le manque d'égalité, notamment dans la vie professionnelle, ne sont guère crédibles. Au lieu d'édicter de nouvelles lois, prescriptions et restrictions, il serait infiniment plus utile à la cause de sauvegarder et de créer de bonnes conditions-cadres pour l'économie. Tant les femmes que les hommes profitent d'une économie florissante.

L'UDC peut heureusement compter sur des femmes qui savent ce que c'est que la responsabilité individuelle. Ce sont des femmes indépendantes qui ne se laissent pas impressionner par les pleurnichages féministes. Si elles réduisent, interrompent ou abandonnent leurs activités professionnelles en raison de leurs obligations familiales, elles le font tout en sachant que c'est une chance unique de pouvoir élever un enfant et d'en encourager le développement et l'épanouissement. Voilà une tâche qui mérite un grand effort. Les Femmes UDC ne délèguent pas leurs devoirs à des tiers. Elles estiment que l'Etat ne doit intervenir que quand c'est strictement nécessaire.

L'objectif des Femmes UDC est de montrer qu'une femme en politique n'est pas forcément une femme de gauche. Les Femmes UDC prouvent qu'il existe des femmes authentiquement bourgeoises qui assument leurs responsabilités dans la famille, dans la profession et en politique. La politique à thème unique n'est pas leur affaire.

Berne, 7 mars 2007